Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2014
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2014 DASCO 1168 - Organisation, mise en œuvre et suivi des ateliers bleus culturels et scientifiques dans les écoles élémentaires de la Ville de Paris - Marché de services (art. 30) - Principe et modalités de passation.

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2014


 

M. Julien BARGETON, adjoint, président. - Nous examinons le projet de délibération DASCO 1168 relatif à l'organisation des ateliers bleus. La parole est à Mme Aurélie SOLANS.

Mme Aurélie SOLANS. - Merci. Madame la Maire, mes chers collègues, dans les écoles élémentaires les ateliers bleus permettent depuis 1987 d'enrichir l'offre éducative proposée aux petits Parisiens, avec des méthodes, des intervenants et des objectifs divers, autour d'activités culturelles scientifiques ou sportives, qui sont une réelle richesse. Comme vous le savez, ces ateliers bleus sont payants, facultatifs et ont lieu après la classe par petits groupes, entre 16 heures 30 et 18 heures. Aujourd'hui, depuis la réforme des rythmes éducatifs, leur place s'en trouve modifiée dans la journée type des enfants. Certains enfants ne font ni art, ni atelier bleu, d'autres font les deux. D'autres assistent seulement aux nouveaux ateliers issus de la réforme des rythmes éducatifs. Il nous apparaît donc important d'en évaluer l'impact, d?en travailler la cohérence, d'en questionner la complémentarité avec les nouveaux ateliers ARE du mardi et du vendredi qui sont, eux, gratuits. Nous voulons donc souligner ici la nécessité de poursuivre la réflexion pour favoriser cette cohérence et les continuités de tous ces temps éducatifs en école élémentaire particulièrement, où la journée de l'enfant s'en trouve morcelée. Il nous faut donc davantage associer ces temps pour donner de meilleurs repères aux enfants, mais aussi pour pouvoir sortir davantage les enfants des murs des écoles. Sur des temps aussi courts, il est en effet difficile d'organiser des sorties scolaires, alors que celles-ci sont indispensables au bien-être de l'enfant, mais aussi à son ouverture sur le monde, à sa soif d'apprendre, à son appétit de connaissances. Notre Ville gagnerait donc, de notre point de vue, à envisager des expérimentations en la matière et à favoriser ainsi l'émergence de solutions nouvelles vers une journée de l'enfant qui prenne en compte ses besoins et favorise sa réussite. Sur ces remarques, nous voterons le projet de délibération. Je vous remercie.

(M. Mao PENINOU, adjoint, remplace M. Julien BARGETON au fauteuil de la présidence).

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci. La parole est à Mme Alexandra CORDEBARD, pour vous répondre.

Mme Alexandra CORDEBARD, adjointe. - Merci beaucoup, Madame SOLANS pour cette intervention qui vous a donné l'occasion de redire votre attachement au bon suivi des temps de l'enfant, y compris à la nécessaire cohérence entre les temps scolaires et périscolaires qui sont, précisément, en train de se construire cette année dans les écoles. Je partage l'attention que vous y portez globalement. Les ateliers bleus sont une seule des composantes de ces temps de l'enfant à l'école, mais je sais que nous travaillerons conjointement dans l'avenir à favoriser les échanges entre les équipes éducatives et d'enseignants et nos animateurs pour que la cohérence monte en puissance dans nos écoles. Nous sommes parfaitement d'accord sur le sujet.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DASCO 1168. Qui est pour ? Contre ? Abstentions ? Le projet de délibération est adopté. (2014, DASCO 1168).