Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2014
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

II - Question d'actualité posée par le groupe Radical de Gauche, Centre et Indépendants à Mme la Maire de Paris, relative à la mise en place d'un pass Navigo unique.

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2014


 

Mme LA MAIRE DE PARIS. - Nous allons passer à la question d'actualité présentée par le groupe Radical de Gauche, Centre et Indépendants. La parole est à M. BROS.

M. Jean-Bernard BROS. - Merci, Madame la Maire, mes chers collègues. L?énorme succès, qui n?est plus à prouver, des vélos et automobiles en libre-service, Vélib' et Autolib', démontre l'intérêt de l'offre mutualisée de transports individuels pour compléter le réseau de transports en commun. Afin de faciliter la vie quotidienne de tous, de tous les utilisateurs, il semble aujourd'hui judicieux et porteur que l'ensemble des offres en libre-service et de transports en commun soit accessible par le même mode et se formalise par un "pass" unique. Nous savons que beaucoup d'usagers utilisent de manière complémentaire l'ensemble des offres de transport en commun et mutualisées. En outre, la création d'un pass de type Navigo universel correspond au mouvement global de simplification administrative, devenue incontournable pour toutes les collectivités territoriales et sur laquelle la Ville travaille. Nous sommes heureux d'avoir lu ce dimanche l?interview de l?adjoint en charge des transports indiquant que la Ville travaillait à la mise en place d'un tel pass unique. La création d?un ticket de transport unique pour le métro, le bus et le tramway serait également en discussion. En parallèle, et plus largement, le Conseil régional d'Ile-de-France projette de lancer en 2016 un pass régional de services aux applications multiples. Destiné à faciliter les démarches quotidiennes des Franciliens, ce pass serait d'ailleurs utilisable au-delà de l'offre de transports francilienne. Ainsi, nous souhaitons connaître la part prise par la Ville dans le travail de création de ce pass unique et ses demandes qui ont pu ou seront portées au sein du S.T.I.F. Quelles sont les pistes actuelles explorées par l?Exécutif sur ce projet et avons-nous d'ores et déjà un calendrier ? Enfin, l?Exécutif envisage-t-il des hypothèses d'accès à d'autres services de la Ville via cet outil unique ? Comment sera garantie la protection des données personnelles des utilisateurs ? Nous sommes très intéressés par ce sujet et souhaitons accompagner au mieux l?Exécutif dans cette démarche. Voilà le sens, Monsieur le Maire, de nos interrogations. Je vous remercie.

Mme LA MAIRE DE PARIS. - Monsieur le Maire? Christophe NAJDOVSKI va vous répondre. J'avais bien compris, cher Jean-Bernard, que ta langue n'avait pas fourché. Monsieur le Maire, pour vous répondre.

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint. - Merci, Madame la Maire. Monsieur le Président, ainsi que vous le savez, la feuille de route fixée avec Mme la Maire de Paris prévoit : "Afin d'inciter à l?usage des modes alternatifs et de promouvoir leur complémentarité, nous mettrons en place un pass mobilité proposant une offre globale d'accès aux transports en commun : Autolib', Vélib', opérateurs d'auto-partage et éventuellement taxis, en lien avec le S.T.I.F., le Syndicat des transports d'Ile-de-France". Dans l'article auquel vous faire référence, je rappelais donc cet objectif que nous avons fixé ensemble. Pour clarifier notre discussion, je précise que ce pass mobilité ne doit pas être confondu avec d'autres projets tout aussi louables tels que le ticket unique, qui concerne l?achat de tickets occasionnels pour effectuer un trajet unique nécessitant plusieurs modes de transport collectif. Le pass mobilité concerne lui des abonnements pour des trajets mobiliens. La confusion ne doit pas être faite non plus avec la création d'un pass dézoné permettant la création d'une zone unique en Ile-de-France, qui est un autre objectif partagé avec le S.T.I.F. et la Région. Pour ce qui est du pass mobilité, vous noterez qu'existe déjà la possibilité d'intégrer son abonnement Vélib' sur sa carte Navigo. Il s'agit de pouvoir disposer sur le même support billettique de plusieurs abonnements : un abonnement en transports en commun et un abonnement Vélib'. Vous évoquez par ailleurs dans votre question la possibilité d'utiliser le pass Navigo comme support pour des services multiples. C'est d'ailleurs l'objet du pass universel des services qui a été imaginé par la Région, auquel la Ville de Paris souhaite pleinement s'associer. Le pass mobilité pourrait aller encore au-delà de cette intégration billettique en créant un seul et même abonnement pour plusieurs modes de déplacement. C?est bien l?objectif que nous poursuivons. Nous souhaitons pouvoir mettre en place des abonnements à la carte garantissant, selon les besoins de chacun, l'accès à tous les transports en commun mais aussi à Autolib', aux opérateurs d'auto-partage qui bénéficieront d'ailleurs prochainement de places sur la voirie parisienne, à Vélib', et la possibilité d'ouvrir ce pass aux parkings et aux parkings à vélo me semble également nécessaire. On peut d'ailleurs signaler que nous avons déjà cette intermodalité transports et vélos qui existe avec le dispositif Véligo, dispositif de vélo station qui sera d'ailleurs déployé à la gare Rosa Parks et à la gare de l'Est dès l'année prochaine. La création du pass mobilité serait donc une sorte de couteau suisse de la mobilité parisienne. Cela implique une collaboration étroite avec les nombreux collaborateurs, et notamment le S.T.I.F., à ce sujet. Des discussions ont déjà eu lieu et sont en cours entre la direction de la voirie et des déplacements et le S.T.I.F. Ces travaux devraient aboutir assez rapidement à l'intégration d'Autolib' sur le pass Navigo. Nous pensons que d'ici la fin de l'année 2015, nous pourrons avoir l?intégration d?Autolib? avec le pass Navigo et donc, avoir déjà une première extension vers ce pass mobilité universel. Nous travaillons également à l'intégration d'autres services d'auto-partage dits en boucle, qui pourront eux aussi être intégrés dans ce pass mobilité universel qui permettra de favoriser un bouquet de services pour une éco-mobilité à Paris.

Mme LA MAIRE DE PARIS. - Merci beaucoup.