Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2014
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2014 DAC 1468 - Subvention (60.000 euros) et avenant avec l’association Centre de promotion du livre de jeunesse - Seine Saint Denis (93100 Montreuil).

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2014


 

M. Patrick KLUGMAN, adjoint, président. - Nous examinons le projet de délibération DAC 1468 relatif à l'attribution d'une subvention et d'un avenant à l?association Centre de promotion du livre de jeunesse, Seine-Saint-Denis. La parole est à Mme Emmanuelle BECKER, pour cinq minutes.

Mme Emmanuelle BECKER. - Merci, Monsieur le Maire. Mes chers collègues, personnage étonnant et histoire à dormir debout, aventure et découverte en stock, rêves et imagination en vrac et des pays du monde entier à découvrir. Depuis 30 ans, le Salon du livre et de la presse jeunesse met les livres au plus près de nos enfants et de leurs parents. Né de la volonté d'élus communistes de Seine-Saint-Denis et de l?engagement imaginatif de professionnels de la lecture publique et de l'édition, le salon fait événement chaque année à Montreuil. Son existence demeure cependant fragile. Il aura fallu du temps à l'Etat pour y prendre part et la réduction obsessionnelle des dépenses publiques, notamment dans le champ de l'éducation et de la culture que nous constatons, est un péril permanent. Nous n'oublions pas qu'il a fallu défendre le salon face à ceux, y compris à Gauche, qui en jugeaient les budgets trop élevés ou proposaient de réduire son ancrage dans les écoles pour n'en faire qu'une vitrine d'avant Noël. Ces périodes de tension ont été traversées avec succès et apportent la preuve qu'un dialogue exigeant avec les financeurs a tout son intérêt lorsque l'on se base sur le développement d?activités de haute qualité. La Ville de Paris a notamment fait le choix d?augmenter le soutien apporté à cette institution ces dernières années. Nous ne pouvons que nous en féliciter.

M. Patrick KLUGMAN, adjoint, président. - Merci, Madame BECKER. Pour vous répondre, la parole est à M. Bruno JULLIARD, pour cinq minutes.

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint. - Merci, Monsieur le Maire. Merci, Emmanuelle BECKER, de votre intervention. Je n?ai pas grand-chose à ajouter. En effet, le Salon du livre jeunesse est une excellente manifestation à Montreuil. On pourrait se dire : pourquoi la Ville de Paris soutient le Salon de la jeunesse ? Il y a plusieurs raisons. D'abord, ce salon a une vocation métropolitaine. Bon nombre de familles parisiennes se rendent au Salon jeunesse. C?est un des plus grands salons dédiés aux livres jeunesse en Europe. Sa vocation est donc aussi internationale. Ensuite, le Salon jeunesse a tissé des partenariats avec la Ville de Paris, notamment des groupes scolaires parisiens qui se rendent gratuitement au Salon du livre. Je souhaiterais d'ailleurs, dans les années qui viennent, que nous ayons d'autres partenariats avec le Salon du livre jeunesse. Par exemple, de très belles expositions sont montées dans le cadre du Salon du livre et sont présentées ailleurs après le salon qui, d'ailleurs, aura lieu la semaine prochaine - si mes souvenirs sont bons -, par exemple, dans des bibliothèques ou dans des salles d'exposition, ou dans des écoles, voire dans des jardins, me souffle Pénélope KOMITÈS. Mais il pourrait y avoir des poursuites de manifestations avec des auteurs ou alors des expositions qui ont été montées spécifiquement pour le Salon du livre qui ne font pas l'objet ensuite d'autres présentations, pourraient l'être. A Paris, en tout cas, nous avons encore de belles perspectives de collaboration avec le Salon du livre de jeunesse de Montreuil.

M. Patrick KLUGMAN, adjoint, président. - Merci, Monsieur JULLIARD. Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DAC 1468. Qui est pour ? Contre ? Abstentions ? Le projet de délibération est adopté à l'unanimité. (2014, DAC 1468).