Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2014
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe UMP relatif à la mise en place d'un mobilier urbain connecté.

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2014


 

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Le v?u n° 48 est relatif à la mise en place d'un mobilier urbain connecté. Jean-Baptiste de FROMENT.

M. Jean-Baptiste de FROMENT. - Merci, Monsieur le Maire. Mes chers collègues, ce v?u est relatif à la mise en place d'un mobilier touristique urbain connecté à Paris, et je n'ai aucun doute sur le fait qu'il lui sera accordé un avis favorable par l?Exécutif car il rejoint une idée qui est défendue dans la feuille de route adressée à l'adjoint chargé au tourisme. Je rappelle qu'en 1992, la Ville de Paris a passé un contrat avec la société JCDecaux pour la conception de 767 panneaux touristiques intitulés "Histoire de Paris" - ce sont ceux qui ont une forme de pelle à pizza. Ce marché est arrivé à échéance en 2007 et depuis, aucun nouveau marché n'a été passé, ni pour l'entretien de ces panneaux, ni pour en assurer le déploiement, ni pour éventuellement les améliorer. Pourtant, ces panneaux ont évidemment une utilité dans une ville touristique comme Paris et pour cette raison, nous vous proposons de relancer un marché pour le déploiement d?un nouveau mobilier touristique urbain qui permettrait d'intégrer les nouvelles technologies, la technologie NFC, communication en champ proche, ou "QR code", qui permettraient aux touristes, quelle que soit leur nationalité, d'avoir des informations à proximité d'un monument touristique intéressant, sur leur smartphone et dans leur langue. Ce nouveau marché permettrait également d'augmenter le nombre de panneaux afin de mieux identifier certains lieux remarquables. En bref, il s'agirait d'améliorer la signalétique pour les touristes dans le cadre de la politique touristique ambitieuse que nous appelons de nos v?ux. Merci.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci. Jean-François MARTINS, pour vous répondre.

M. Jean-François MARTINS, adjoint. - Je remercie Mme BÜRKLI, Monsieur de FROMENT, de me rappeler ma feuille de route, que je connais bien, et donc je n'ai pas besoin d'un v?u pour me la rappeler. J'émets donc un avis défavorable.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Tu as tout à fait raison : j'ai fait pareil sur la propreté il y a deux Conseils ! Je mets aux voix, à main levée, le v?u n° 48 avec un avis défavorable de l?Exécutif. Qui est pour ? Qui est contre ? Abstentions ? Le v?u est repoussé.