Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2014
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

QE 2014-19 Question de Mme Agnès EVREN et des élus du groupe à Mme la Maire de Paris relative à l’application "Dans ma rue".

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2014


 

Réponse (M. Mao PENINOU, adjoint) :

"Comme indiqué dans la rubrique "à propos" de l?application DansMaRue, cette dernière est une expérimentation à l?échelle de tout Paris, ouverte au public fin juin 2013. Quatorze mois d?utilisation permettent cependant de tirer un premier bilan de l?utilisation de cet outil citoyen et interactif qui permet aux usagers de participer à la gestion de l?espace public. Depuis son ouverture au public, 44.135 signalements ont été enregistrés dans l?application, ce qui correspond à une moyenne d?un peu plus de 103 messages quotidiens. Cette moyenne varie selon les arrondissements, de 1,17 message par jour dans le 1er arrondissement à 16,62 messages quotidiens dans le 20e arrondissement. S?il est possible avec 44.135 messages de faire des statistiques présentant une assez bonne fiabilité, l?analyse par arrondissement porte sur des chiffres beaucoup plus faibles et est donc plus sujette à caution, en particulier dans les 1er, 2e, 6e, 7e et 8e arrondissements où moins de 1.000 messages ont été enregistrés sur la période. En termes de répartition des signalements par direction, 77,4 % des messages ont été attribués à la Direction de la Propreté et de l?Eau, 17,8 % à la Direction de la Voirie et des Déplacements et 3,6 % à la Direction des Espaces verts et de l?Environnement. Le reste des messages concernaient des sujets autres tels que des gênes à la circulation des piétons ou des dégradations sur des statues. Pour ce qui concerne les anomalies relevant de la DPE, plus de la moitié d?entre elles (51,4 %) concerne les graffitis, soit près de 40 % de la totalité des messages enregistrés. Les dépôts d?encombrants, de sacs et de déchets en vrac représentent 34 % des messages de la DPE soit 26,3 % de la totalité des messages déposés. Les 15 % restant se répartissent entre affichage sauvage, diverses malpropretés du sol, dégradation de corbeilles de rue, fuite sur des ouvrages hydrauliques? S?agissant des signalements relevant de la DVD, 28,6 % d?entre eux correspondent à des problèmes d?éclairage ou de signalisation lumineuse, un peu moins du quart est relatif au mobilier urbain et un peu moins de 15 % pour chacune des quatre thématiques suivantes : revêtements de trottoir, revêtements de chaussée, tenue des chantiers sur la voie publique et signalisation. La possibilité inédite offerte aux Parisiens depuis début juillet de proposer des lieux à végétaliser (arbre, jardinière, façade ou toiture végétalisée?) a conduit au dépôt de 881 messages sur deux mois, soit plus que le nombre d?anomalies concernant la DEVE sur la totalité de la période (691). Cela ouvre des perspectives d?évolution de l?application à l?avenir. En ce qui concerne le traitement des anomalies, 85 % des problèmes ont été résolus tandis que 15 % sont en cours de traitement dans l?application. Le taux réel de résolution des anomalies est sans doute très supérieur à ce chiffre, en raison du décalage qui peut parfois subsister entre la résolution de l?anomalie et la saisie de cette information. A ce sujet, un test est en cours pour mettre en ?uvre un webservice permettant de diffuser les signalements directement dans les systèmes de gestion des partenaires et des prestataires de la Ville pour la résolution de certaines anomalies (graffitis, éclairage public?). Outre une prise en compte plus rapide, ce système faciliterait également la déclaration de "service fait" dont l?information pourrait remonter plus rapidement vers l?usager. Le croisement de l?adresse de l?anomalie et sa nature permet à l?application d?attribuer en interne le problème au service technique local compétent afin qu?il l?analyse et mette en ?uvre si nécessaire les actions correctrices appropriées. Quand un message ne concerne pas le champ de compétence municipale, l?émetteur du message en est informé et, dans la mesure du possible, les services saisissent le gestionnaire compétent. Comme indiqué dans les conditions générales d?utilisation de l?application mobile, celle-ci est une expérimentation pointue qui dépend beaucoup de la qualité du smartphone utilisé, de la précision de son GPS et de la qualité du réseau GSM. L?expérimentation a permis d?affiner tous ces paramètres au fur et mesure grâce aux mails transmis par la communauté d?utilisateurs très active et bienveillante autour du dispositif. L?application est ainsi régulièrement améliorée par des mises à jour, la dernière version étant téléchargeable depuis le 15 juillet 2014. L?intérêt des Parisiens pour ce type de démarche permet d?envisager de nombreuses évolutions de cet outil simple d?utilisation et interactif. Tous les utilisateurs qui auront manifesté par mail leur intérêt pour améliorer le dispositif seront invités à participer aux groupes de travail sur ces évolutions. Enfin, il est rappelé que toutes les mairies d?arrondissement se sont vu proposer un accès à l?interface de gestion du dispositif à l?échelle de leur arrondissement. Cette proposition est ici renouvelée. La Ville envisage également de publier en Open Data un bilan annuel des signalements remontés par le dispositif."



Arrondissement

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10Sur la période du 1er juillet 2013 au 31 août 2014

TOTAL des messages

501

778

1445

1289

1232

838

707

621

1304

3510

Total DEVE

23

48

45

34

18

12

26

29

33

136DEVE /TOTAL4,6%6,2%3,1%2,6%1,5%1,4%3,7%4,7%2,5%3,9%Défaut d'éclairage et de signalisation lumineuse

32

29

48

66

55

64

49

22

92

72Autres messages DVD 6984142152131136158124160289Total DVD101113190218186200207146252361DVD/TOTAL20,2%14,5%13,1%16,9%15,1%23,9%29,3%23,5%19,3%10,3%

DPE hors graffitis 

103

180

255

236

316

203

193

161

341

911Graffitis2494309437656904002722806602072Total DPE 35261011981001100660346544110012983DPE / TOTAL70,3%78,4%82,9%77,7%81,7%72,0%65,8%71,0%76,8%85,0%Graffitis/TOTAL49,7%55,3%65,3%59,3%56,0%47,7%38,5%45,1%50,6%59,0%Graffitis / DPE70,7%70,5%78,7%76,4%68,6%66,3%58,5%63,5%65,9%69,5%

Arrondissement

11

12

13

14

15

16

17 18 19 20 ParisSur la période du 1er juillet 2013 au 31 août 2014 TOTAL des messages 3799 2390 1779 1148 2823 1946 3907 4418 2602 7098 44135 Total DEVE 117 154 152 85 90 79 91 145 103 152 1572DEVE /TOTAL3,1%6,4%8,5%7,4%3,2%4,1%2,3%3,3%4,0%2,1%3,6% Défaut d'éclairage et de signalisation lumineuse 121 164 154 74 124 205 185 378 102 208 2244Autres messages DVD 4043973341853813816965572725555607Total DVD5255614882595055868819353747637851DVD/TOTAL13,8%23,5%27,4%22,6%17,9%30,1%22,5%21,2%14,4%10,7%17,8% DPE hors graffitis  1119 827 632 402 1220 770 2221 1662 676 4171 16599Graffitis198780848338698848166816201432196717581Total DPE 31061635111578822081251288932822108613834180DPE / TOTAL81,8%68,4%62,7%68,6%78,2%64,3%73,9%74,3%81,0%86,5%77,4%Graffitis/TOTAL52,3%33,8%27,2%33,6%35,0%24,7%17,1%36,7%55,0%27,7%39,8%Graffitis / DPE64,0%49,4%43,3%49,0%44,7%38,4%23,1%49,4%67,9%32,0%51,4%