Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Avril 2009
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Général
> Type de document (Débat / Délibération)  

2009, DASES 125 G - Signature d'une convention pluriannuelle avec l'Association des Dames du Calvaire pour l'attribution d'une subvention pour des travaux d'aménagement du Centre d'Accueil de Jour "Aurélie Jousset" située 55, rue de Lourmel (15e). - Montant : 100.000 euros.

Débat/ Conseil général/ Avril 2009


 

M. Christian SAUTTER, président. - Nous passons à l'examen du projet de délibération DASES 125 G relatif à la signature d'une convention pluriannuelle avec l'Association des Dames du Calvaire pour l'attribution d'une subvention pour des travaux d'aménagement du centre d'accueil de jour "Aurélie Jousset" situé 55, rue de Lourmel, dans le 15e arrondissement.

La parole est à Mme Joëlle CHÉRIOUX de SOULTRAIT.

Mme Joëlle CHÉRIOUX de SOULTRAIT. - Merci, Monsieur le Président.

Monsieur le Président, mes chers collègues, ce projet de délibération entérine le financement d'un nouveau centre d'accueil de jour dans le 15e, centre qui ouvrira ses portes en octobre et je m'en réjouis.

En effet, je m'en réjouis, parce que cette nouvelle structure répond à un besoin très prégnant et très fort.

En effet, compte tenu du vieillissement de la population et de l'augmentation très importante des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer, ces structures d'accueil à la journée, qui permettent à la fois de stimuler les personnes âgées confrontées à la désorientation, mais aussi à leur famille de bénéficier d'un répit, sont un maillon essentiel dans le dispositif de prise en charge des personnes âgées comme complément indispensable du maintien à domicile.

Des efforts ont été réalisés dans le cadre du Schéma gérontologique 2006-2011 qui a prévu la mise en ?uvre de 300 places supplémentaires, mais le manque reste encore très important.

Cette opération de l'Association des Dames du Calvaire est particulièrement intéressante.

Intéressante premièrement parce qu?elle s?intègre dans une stratégie globale de diversification de l'association - je rappelle que cette association gère principalement un établissement de soins palliatifs de 81 lits et un centre d'hébergement temporaire de 12 lits - pour s'orienter vers la prise en charge médico-psychosociale des personnes âgées.

Deuxième intérêt de l'opération, et je pense, Monsieur le Président, que vous y serez particulièrement sensible, elle représente un coût minime pour le Département, puisque le terrain est gracieusement mis à disposition par l'association, évitant ainsi les charges foncières.

La création de ce nouveau centre va porter à 40 places le nombre de places d'accueil de jour dans le 15e, ces 15 places venant s'ajouter aux 25 du centre Falguière. C'est bien, c'est mieux, mais ce n'est pas suffisant, vous le savez ; c'est pourquoi j'interviens auprès de vous pour que toutes les opportunités nouvelles pouvant se faire jour soient étudiées avec la plus grande attention et la plus grande bienveillance.

(Applaudissements sur les bancs des groupes U.M.P.P.A. et Centre et Indépendants).

M. Christian SAUTTER, président. - Merci, Madame CHÉRIOUX de SOULTRAIT.

Je donne la parole à Mme Olga TROSTIANSKY.

Mme Olga TROSTIANSKY, vice-présidente, au lieu et place de Mme Liliane CAPELLE, au nom de la 6e Commission. - Monsieur le Président, tout d'abord, merci à Mme CHÉRIOUX de SOULTRAIT pour son intervention.

Effectivement, le Département de Paris, dans le cadre du Schéma gérontologique "Paris et ses aînés 2006-2011", souhaite développer l'offre de service en direction des personnes vivant à domicile et notamment celles souffrant de la maladie d'Alzheimer ou troubles apparentés, avec la programmation de 300 places supplémentaires.

Cette volonté participe d'un souhait de favoriser leur maintien à domicile dans des conditions optimales de vie et d'accompagnement, en développant également les actions de soutien aux aidants naturels.

Le Département de Paris alloue une subvention d'investissement au gestionnaire du centre d'accueil de jour, ce qui a été le cas pour la majorité des 10 structures ouvertes à ce jour, attestant de l'intérêt fort de la Ville de Paris.

De plus, pour faciliter l'implantation d'une structure dans le 17e arrondissement, le Département a aussi accordé une garantie d?emprunt, en plus d'une subvention, à l'association gestionnaire "Delta 7".

Par ailleurs, il convient de rappeler que le Conseil de Paris a adopté en 2004 le principe d'une aide permettant d'atténuer le coût pour l'usager et donc de faciliter la fréquentation des centres d'accueil de jour par des Parisiens à revenus modestes, tout en garantissant l'équilibre de fonctionnement de ces structures.

Donc, vous l'aurez compris, Monsieur le Président, ce dispositif a permis d'accroître fortement l'offre, puisqu'en fin d'année 2009, 15 centres seront ouverts pour une capacité totale de 294 personnes, représentant 730 usagers pris en charge.

Pour mémoire, avant 2001, un seul centre d'une capacité de 25 places était en fonctionnement.

Je vous demande de bien vouloir voter ce projet de délibération.

M. Christian SAUTTER, président. - Merci beaucoup, Madame TROSTIANSKY.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DASES 125 G.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2009, DASES 125 G).