Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Avril 2009
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Général
> Type de document (Débat / Délibération)  

2009, Vœu déposé par le groupe communiste et les élus du parti de gauche relatif à la prévention contre le Sida.

Débat/ Conseil général/ Avril 2009


 

M. Christian SAUTTER, président. - Nous passons à l'examen de la proposition de v?u référencée n° 11 G dans le fascicule, déposée par le groupe communiste et les élus du parti de gauche, relative à la prévention contre le Sida.

C'est M. le Président qui va le présenter. Vous avez la parole, Monsieur BROSSAT.

M. Ian BROSSAT. - Merci.

Ce v?u porte effectivement sur la prévention contre le Sida. Il vise à réagir aux propos qu'a tenus le Pape Benoît XVI que, je crois, tout le monde a en tête.

Ces propos ont été très largement condamnés par la quasi totalité de la classe politique française. Ils ont été condamnés par un très grand nombre d'associations. Il reste que l'impact de ces propos n'a évidemment pas disparu du jour au lendemain et qu'ils risquent de marquer les esprits car il a mis en doute, vous vous en souvenez, l'efficacité du préservatif dans la lutte contre le Sida.

C'est la raison pour laquelle nous avons, à travers ce v?u, demandé que la collectivité parisienne renforce l'ensemble de sa campagne de prévention contre le Sida afin de contrer les propos que le pape a tenu et l'impact éventuel qu'ils ont pu avoir.

Je vous remercie.

M. Christian SAUTTER, président. - Merci, Monsieur BROSSAT.

M. Jean-Marie LE GUEN va nous donner l'avis de l'Exécutif sur le v?u n° 11 G. Je lui donne la parole.

M. Jean-Marie LE GUEN. - Bien sûr, il s'agit d'une réponse favorable. L'action du Département et de la Ville est déjà très fortement engagée dans le combat contre l'épidémie de Sida, mais il paraît effectivement de bon aloi de se manifester au moment où les principes mêmes d'une politique de santé publique semblent remis en cause.

J'allais dire qu'en France, cette polémique a peut-être, d'un certain point de vue, eu cet effet paradoxal de renforcer le discours autour de l'utilisation du préservatif. En revanche, je crains qu'il n'en soit pas de même dans d'autres régions du monde et je pense singulièrement à l'Afrique. C'est pourquoi il était et il est toujours parfaitement légitime de s'émouvoir fortement devant ces propos qui sont à la fois dangereux et le moins que l'on puisse dire, inexacts.

M. Christian SAUTTER, président. - Merci, Monsieur LE GUEN.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe communiste et les élus du parti de gauche, assortie d'un avis favorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée. (2009, V. 19 G).