Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Avril 2009
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Général
> Type de document (Débat / Délibération)  

2009, DASES 99 G - Subvention à l'association "Les Elus Locaux Contre le Sida : Ensemble Luttons Contre le Sida (ELCS)" (3e). - Montant : 8.000 euros.

Débat/ Conseil général/ Avril 2009


 

M. Christian SAUTTER, président. - Nous passons maintenant à l'examen du projet de délibération DASES 99 G relatif à l'attribution d'une subvention à l'association "Les Elus Locaux contre le Sida : Ensemble Luttons contre le Sida" sise, dans le 3e arrondissement.

Madame BECKER, vous avez la parole.

Mme Emmanuelle BECKER. - Merci, Monsieur le Président.

Chers collègues, je souhaite exprimer au nom du groupe communiste et des élus du Parti de gauche notre soutien sans réserve à cette subvention en faveur de l'association "Elus Locaux contre le Sida".

Nous nous félicitons de l'excellent travail mené par cette association et par son président, M. Jean-Luc ROMERO.

Il nous semble particulièrement important que les élus locaux soient soutenus quand ils s'engagent dans leur territoire pour la lutte contre le Sida, pour le soutien aux malades, mais aussi pour la lutte contre les discriminations et les violences liées à l'orientation sexuelle.

"Elus Locaux contre le Sida" et ses 13.000 élus promeuvent des valeurs de solidarité et de fraternité envers les malades du Sida et nous saluons ici leurs actions. Elles contribuent, en effet, à mieux évaluer la prévalence de l?épidémie sur les territoires concernés, à mettre en relation les intervenants politiques, sociaux et médicaux sur place, à faire le point sur l'actualité de la maladie.

Nous saluons ici tout particulièrement l?accent mis en 2008 par "Elus Locaux contre le Sida" sur le combat contre les restrictions discriminatoires à la liberté de circulation des personnes porteuses du V.I.H. et/ou malades du Sida dans le monde.

La France n'est pas exemplaire, loin s'en faut, dans le traitement des étrangers qui souhaitent séjourner sur son territoire.

Aussi, il nous paraît nécessaire de rappeler notre devoir d'accueillir convenablement les étrangers touchés par le Sida qui souhaitent résider sur notre territoire et accéder à des soins dont ils ne bénéficient pas toujours dans leur pays.

Nous voulons également rendre hommage à cette association, car elle consolide ses partenariats avec les associations de parlementaires et de maires d?Afrique concernant notamment les politiques de prévention du Sida.

Ces initiatives prennent une importance accrue, alors que le pape Benoît XVI a tenu récemment des propos tout à fait irresponsables sur le rôle du préservatif dans la lutte contre le Sida.

Vous constaterez, chers collègues, que notre colère n'est pas retombée, cette colère que nous partageons avec l'association "Elus contre le Sida" qui a très clairement dénoncé le 18 mars dernier "un message de mort adressé aux Africains".

Par conséquent, nous soutenons l'attribution de cette subvention.

Je vous remercie.

M. Christian SAUTTER, président. - Merci, Madame BECKER.

Je donne la parole à M. LE GUEN pour une réponse brève et forte.

M. Jean-Marie LE GUEN, au nom de la 6e Commission. - Merci, Monsieur le Président.

Je suis tout à fait d'accord avec l'intervention de notre collègue Mme Emmanuelle BECKER.

Bien évidemment, l'association "Elus contre le Sida" a un rôle très important, nous avons l'habitude de la soutenir au niveau de notre Ville et donc, évidemment, nous allons le faire par le biais d'une subvention, comme nous le faisions le 29 novembre dernier ; j'accueillais alors cette association et son congrès triannuel au sein de l'Hôtel de Ville.

Ce qui est très important, c'est à la fois la cause et la méthode qui est celle de "Ensemble contre le Sida". La cause, évidemment, je n'ai pas besoin d'insister sur l'importance de la lutte et de la mobilisation contre l'épidémie de Sida ; simplement, je trouve très important aussi que la mobilisation contre ces problèmes de santé publique ne soit pas simplement l?apanage des organismes soignants, des médecins, voire même, simplement, des associations de malades ; c'est très important que la société toute entière se mobilise, en l'occurrence cette association "Elus contre le Sida" ; elle est très symbolique de tout ce qu?a pu apporter la manière dont s'est déroulée la lutte contre cette épidémie, puisque cela a transformé, au-delà du problème du Sida, notre regard sur la santé.

Merci.

M. Christian SAUTTER, président. - Merci beaucoup, Monsieur LE GUEN.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DASES 99 G.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2009, DASES 99 G).