Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2006
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2006, Voeu déposé par M. Georges SARRE et les membres du groupe du Mouvement républicain et citoyen, M. Patrick BLOCHE et les membres du groupe socialiste et radical de gauche relatif au square Grynberg.

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2006


 

Melle Sandrine MAZETIER, adjointe, présidente. - Nous examinons maintenant le voeu référencé n° 48 dans le fascicule.

Je donne la parole à M. Georges SARRE.

M. Georges SARRE, président du groupe du Mouvement républicain et citoyen, maire du 11e arrondissement. - Merci, Madame la Maire, chers collègues.

Ce dossier est curieux, c?est pour cela que nous avons déposé un v?u.

En effet, à Lublin naquit en 1920 Jacques Grynberg. C?était un enfant qui très vite allait venir avec sa famille vivre en France, à Paris.

Le malheur voulut qu?il y eût la Seconde Guerre mondiale et la victoire du nazisme avec toutes les conséquences que chacun connaît parfaitement ici et même ailleurs, c?est-à-dire l?occu-pation, les lois antisémites qui vont s?appliquer très vite et très tôt, en commençant à Paris et en particulier dans le 11e arrondissement.

Parmi les personnes qui seront arrêtées, il y a Jacques Grynberg. Il est arrêté en 1941 dans la Capitale, déporté en septembre 1942, puis fin 1943 envoyé à Auschwitz III où il fut interné jusqu?à la marche d?évacuation vers Buchenwald en 1945.

Et dès son retour, bien fatigué comme tous les déportés qui ont frôlé pendant des mois et des mois la mort et l?interne-ment, il s?occupa à transmettre la mémoire et ce que fut la Shoah.

Le temps passant, sa vie active le mobilisa pour la défense des anciens combattants, déportés, résistants.

Je le vis pendant des années au premier rang dans le 11e arrondissement. Il habitait, sans doute le hasard de la vie, dans le 20e mais il était toujours ou presque, mais sans doute pas les nuits, dans le 11e arrondissement.

Il y a deux ans il décéda. A partir de là, évidemment à la mairie du 11e arrondissement, avec l?accord de la famille, des militants du Parti communiste, nous organisâmes une belle manifestation à la mémoire de Jacques Grynberg.

Un conseil de quartier pris l?initiative, parce qu?il y avait un square qui était là dans le 20e, de proposer que le nom de ce square fût celui de Jacques Grynberg. J?appris accidentellement cette information et je trouvais l?initiative heureuse et m?en tiens là.

Seulement voilà, il y a quelques 10 jours je fus alerté par des membres du conseil de quartier, puis par la famille qui n?a jamais rien demandé mais qui fut sollicitée par ce conseil de quartier en disant : ?Seriez-vous d?accord pour que le square X - car il n?avait pas de nom et il n?a toujours pas de nom au moment où je parle - porte le nombre de Grynberg ??.

La famille flattée, qui ne demandait rien car ils sont très discrets, accepta. A partir de là, tout semblait simple. Pas du tout.

J?appris comme cela, une information qui m?a été donnée par un militant des anciens combattants, que l?on proposait de donner le nom des Noisetiers au square.

Le conseil de quartier alerté se remua. Et à partir de là, il fut envisagé un compromis complètement baroque qui n?a aucune justification juridique, que le square s?appellerait Noisetiers et Grynberg. C?est ou Noisetiers ou Grynberg, les deux ne sont pas possibles et ne sont pas compatibles.

Je me suis renseigné auprès des services de la Mairie de Paris, ils sont clairs. Jean-Pierre CAFFET me l?a certifié hier encore.

Devant cette situation qui crée dans le 11e arrondissement et dans le 20e dans certains milieux tout à fait respectables et intéressants une certaine inquiétude, nous avons pris l?initiative avec Patrick BLOCHE et d?autres élus du M.R.C. ou socialistes et tous ceux qui le souhaitent de déposer un voeu permettant d?en sortir.

C?est pourquoi aujourd?hui j?invite le Conseil de Paris à se prononcer clairement en faveur de l?appellation de ce jardin Jacques Grynberg. Et pour les Noisetiers, ce sera ailleurs ; d?autant que les Noisetiers ne grandissent pas dans ce square.

Je pense que ce serait un rattrapage, un ?rapetassage? qui n?a véritablement aucune signification. J?aime les fleurs et les arbres autant que quiconque mais entre la mémoire d?une personnalité qui symbolise naturellement la vie d?un homme, lui-même symbole de ce que d?autres avec lui ont souffert au point d?en mourir dans des conditions épouvantables, je pense qu?il est plus que légitime que le Conseil de Paris vote la proposition que nous lui soumettons dans le meilleur esprit.

Je vous remercie.

(Applaudissements sur les bancs des groupes du Mouvement républicain et citoyen, socialiste et radical de gauche, communiste et ?Les Verts?).

Melle Sandrine MAZETIER, adjointe, présidente. - Je donne la parole à M. CONTASSOT.

M. Yves CONTASSOT, adjoint. - Je crois que tout le monde reconnaît la nécessité de rendre hommage à Jacques Grynberg et la question ne se pose pas. Je crois qu?il ne faut pas qu?on ait de faux débat entre nous.

M. SARRE l?a dit, c?est quelqu?un qui mérite absolument,compte tenu de sa contribution à la fois à la vie de ce quartier mais aussi et beaucoup plus à l?Histoire avec un grand H, d?être honoré.

La question de la dénomination, puisqu?en fait il n?y a que cela qui pose problème, c?est effectivement assez curieux que l?on ait déjà dans la presse, bien avant une décision du Conseil de Paris, le nom du square, qu?il y ait des invitations faites par je ne sais qui annonçant déjà, sans que la Mairie de Paris ni la mairie du 20e n?y soient associées qu?il y aura une cérémonie qui sera organisée samedi au moment de l?inauguration avec le nom de Jacques Grynberg. Il y a beaucoup de loupés - il faut bien le dire - au-delà de la volonté commune que nous avons, je crois, de rendre hommage à Jacques Grynberg.

Quand, Monsieur SARRE, vous dites qu?il n?y a pas de square qui porte de double nom, c?est faux, nous avons délibéré ici.

M. Georges SARRE, président du groupe du Mouvement républicain et citoyen, maire du 11e arrondissement. - Non, je regrette...

M. Yves CONTASSOT, adjoint. - Attendez, Monsieur SARRE. Je ne vous ai pas interrompu.

M. Georges SARRE, président du groupe du Mouvement républicain et citoyen, maire du 11e arrondissement. - Il n?y a pas de délibération.

M. Yves CONTASSOT, adjoint. - Le square de la Turlure à l?initiative du maire du 18e porte le double nom ?Square de la Turlure - Marcel Bleustein Blanchet?.

Nous nous apprêtons à la demande d?un certain nombre... Oui, c?est la réalité. Nous nous apprêtons à rendre, à la demande du groupe communiste, un hommage à Marcel Kriegel-Valrimont sur un square qui s?appellera, à la demande des élus locaux, ?Square de Clignancourt - Kriegel-Valrimont?. Donc cela n?est pas une innovation qu?un square porte deux noms. Cela n?a rien d?extraordinaire. Ne dites pas que cela ne s?est jamais fait. Cela existe et il y en a d?autres. Et je pense qu?au-delà de la polémique, il ne me semble pas que nous ayons débaptisé le parvis Notre-Dame pour lui ajouter le nom d?un être humain décédé. Donc il y a des précédents assez célèbres, si j?ose dire, par ailleurs.

Donc je crois là encore que la Commission, et je le précise, la proposition que je fais de rajouter le nom de Jacques Grynberg se fait en accord avec le maire du 20e arrondissement qui m?a confirmé son accord. Je dis bien que le maire du 20e arrondissement m?a confirmé son accord. Le cabinet du Maire est d?accord et Jean-Pierre CAFFET aussi. Ce n?est pas une proposition individuelle. Je me suis assuré à l?instant que tout l?Exécutif était bien d?accord et que le Maire de l?arrondissement concerné était d?accord. Donc je souhaite que l?on puisse effectivement avancer sur cette question. Malgré, et j?ignore les raisons, les loupés pour ne pas dire plus qui ont lieu sur cette affaire et c?est dommage parce qu?il n?y avait aucune raison que l?on ne trouve pas une solution satisfaisante. Mais je crois que le fait de pouvoir garder ?l?îlot? car c?est dans l?îlot des Noisetiers dans la Z.A.C. ?des Amandiers? le nom de square des Noisetiers et d?y rajouter Jacques Grynberg est une manière de trouver un compromis satisfaisant entre les demandes des uns et des autres donc je vous demande d?accepter cette proposition de compromis.

Melle Sandrine MAZETIER, adjointe, présidente. Madame GIBOUDEAUX, vous faites une explication de vote du groupe ?Verts?.

Mme Fabienne GIBOUDEAUX. - Madame la Maire, je crois que le compromis est un compromis qui aurait été accepté par Jacques Grynberg, il était toujours très modeste et très discret. J?ai eu l?occasion de le voir très souvent, de travailler avec lui et je peux vous dire aussi que c?est grâce à lui et grâce à sa mobilisation que l?on a pu arrêter la construction qui surdensifiait la Z.A.C. ?des Amandiers? et faire ce jardin.

Je voulais lors de cette petite intervention lui rendre hommage. Que cela porte un ou deux noms, je pense que Jacques Grynberg, ce n?est pas son problème et je pense que ce n?était pas du tout dans sa volonté de se mettre en avant. S?il y a peut-être une résistance de sa famille, je ne sais pas si c?est de ce côté-là mais il faut peut-être la respecter.

Je pense que dans un premier temps c?est un bon compromis quitte après, pourquoi pas si on arrive à trouver un accord, à donner à ce square le nom de Jacques Grynberg qui le mérite tout à fait.

Melle Sandrine MAZETIER, adjointe, présidente. - Merci.

Mme HOFFMAN-RISPAL pour le groupe socialiste. C?est une explication de vote.

Mme Danièle HOFFMAN-RISPAL, adjointe. - Comme Georges SARRE, comme Mme GIBOUDEAUX, il est vrai que j?ai aussi eu l?occasion pendant 30 à 40 ans de ma vie de côtoyer Jacques Grynberg que ce soit dans toutes les commémorations dans lesquelles il prenait un rôle important, que ce soit lors de cette merveilleuse fête de quartier ?Amandiers Ménilmontant? qui malheureusement depuis son décès n?existe plus, parce que c?est lui qui la menait. C?est vrai qu?on aurait envie de voir des citoyens comme Jacques fleurir car c?était un homme assez extraordinaire.

Donc nous concevons qu?il y ait eu un malentendu quelque part et sans doute un loupé. Donc nous sommes d?accord avec vous, Monsieur CONTASSOT, pour que le square puisse à terme porter les deux noms mais il faudra vraiment que le nom de Jacques y figure. Donc si, je sais que c?est un peu tardivement, mais si on pouvait avoir comme un sous-amendement écrit nous disant qu?il portera aussi à terme le nom de Jacques Grynberg, je crois que nous serions d?accord sur ce fait. Mais c?est vraiment très important et je crois que les habitants des Amandiers le souhaitent vraiment.

Melle Sandrine MAZETIER, adjointe, présidente. - M. SARRE a demandé à intervenir.

M. Georges SARRE, président du groupe du Mouvement républicain et citoyen, maire du 11e arrondissement. - Je maintiens le v?u. Pourquoi ? On dit que Jacques Grynberg, ce qui est vrai, était un homme de grande qualité. Il serait vivant aujourd?hui, il serait effrayé par la médiocrité des hommes.

Je vous remercie.

Melle Sandrine MAZETIER, adjointe, présidente. Monsieur CONTASSOT?

M. Yves CONTASSOT, adjoint. - D?abord, je voudrais dire que c?est en plein accord avec la famille de M. Kriegel-Valrimont que cette disposition est prise et je m?en suis occupé très personnellement, croyez moi.

Je veux bien que l?on dise qu?il ne faut pas faire ce que veut la famille, je pense que c?est tout de même un peu compliqué. De la même manière, et je ne l?ai pas évoqué tout à l?heure, pour le Jardin d?agronomie tropicale, nous avons simplement ajouté René Dumont et je pourrais faire une liste très longue comme cela de sites à Paris qui portent deux noms : un nom de lieu et un nom d?homme célèbre. Sans parler de la place de l?Etoile.

Bien, je propose au nom de l?Exécutif encore une fois d?amender, et là je voudrais vous rassurer les deux noms figureront sur la plaque. Nous sommes en train de voir si dès samedi les deux peuvent figurer pour que la plaque soit avec les deux noms et pas un seul, il n?en est pas question. Et s?il ne peut y avoir les deux, il n?y aura pas le seul nom du square des Noisetiers. Que les choses soient bien claires. On mettra les deux dès que possible et si nous ne pouvons pas mettre les deux samedi, nous les mettrons un peu plus tard. Mais je souhaite franchement que la médiocrité ne soit pas dans l?entêtement ni le dogmatisme mais que l?on puisse honorer effectivement Jacques Grynberg intelligemment et le sous-amendement, puisque certains le souhaitaient, vise bien à ce que ce square reçoive en plus de son nom le nom de Jacques Grynberg. C?est bien cela le sens de ce que je propose. Il y aura un sous-amendement car s?il faut formuler cela par une décision du Conseil, cela sera celle-ci.

Melle Sandrine MAZETIER, adjointe, présidente. - Oui, mais nous sommes dans un débat très itératif. Mme CAPELLE, mais les explications de vote ont déjà été données.

Mme Liliane CAPELLE. - J?ai bien entendu ce qui vient d?être dit sur la famille. Or je l?ai eu très souvent la famille au téléphone et je ne voudrais pas tout de même que l?on se cache et que l?on s?abrite derrière ce qu?aurait dit la famille, car je sais ce qu?elle a dit la famille. Je vais être très claire : la famille de Jacques Grynberg n?aurait jamais rien demandé. Il a d?ailleurs toujours refusé la Légion d?Honneur. Je connais Jacques Grynberg très personnellement, très intimement?Voilà. Il n?aurait jamais rien demandé. A partir du moment, et nous avons les textes, nous avons les écrits, nous avons les comptes rendus des Conseils d?arrondissement où on a dit que ce jardin porterait le nom de Jacques Grynberg, la famille n?est pas prête à accepter que ce soit dilué dans autre chose. Ce jardin doit s?appeler Jacques Grynberg ou alors on décide qu?il ne s?appelle pas Jacques Grynberg mais ce n?est pas les Noisetiers - Jacques Grynberg. Cela n?a pas de sens.

Melle Sandrine MAZETIER, adjointe, présidente. - Bien. On va d?abord passer au vote du v?u 48? du sous-amendement de M. CONTASSOT?de l?amendement d?ailleurs? de l?amendement au v?u n° 48 déposé par l?Exécutif qui est que ce square reçoive le nom de square des Noisetiers Jacques Grynberg.

C?est la proposition de l?Exécutif.

M. Yves CONTASSOT, adjoint. - Non. On amende avant de voter, toujours.

M. Georges SARRE, président du groupe du Mouvement républicain et citoyen, maire du 11e arrondissement. - Je vous demande d?appliquer le règlement. L?Assemblée doit se prononcer.

Melle Sandrine MAZETIER, adjointe, présidente. - L?Assemblée se prononce d?abord sur l?amendement de l?Exécutif au voeu.

C?est un voeu de l?Exécutif alternatif au voeu n° 48 que nous allons appeler le n° 48 bis de l?Exécutif.

Très bien, donc je mets aux voix, à main levée, le v?u de l?Exécutif qui est que ce square reçoive le nom de ?square des Noisetiers - Jacques Grynberg?.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

Le voeu est repoussé.

Mme Myriam CONSTANTIN, adjointe. - Suspension de séance.

Melle Sandrine MAZETIER, adjointe, présidente. - Non, pas du tout.

Je mets aux voix, à main levée, le voeu déposé par le groupe du Mouvement républicain et citoyen.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

Le voeu est adopté. (2006, V. 391).