Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2006
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2006, DPVI 75 - Autorisation à M. le Maire de Paris de signer une convention avec l’association Café associatif Pernety du quartier Porte de Vanves (14e). Attribution de la subvention correspondante. Montant : 13.500 euros.

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2006


 

M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Je vais passer maintenant au projet de délibération DPVI 75. Autorisation à M. le Maire de Paris de signer une convention avec l?association ?Café associatif Pernety?.

Madame ATALLAH, essayons d?accélérer parce que nous n?allons pas y passer la nuit.

Mme Marie-Thérèse ATALLAH . - Merci, Monsieur le Maire.

Par le présent projet de délibération, vous nous proposez d?attribuer une subvention de 13.500 euros à l?association ?Café associatif Le moulin à café?, située au 9, place de la Garenne dans le 14e arrondissement.

Ce projet de café associatif représente selon nous un intérêt tout particulier car il est le fruit d?une réelle démarche participative et citoyenne et représente un cas d?école dans la mise en oeuvre de l?économie sociale et solidaire dans notre Ville.

Situé dans la partie nord du quartier ?politique de la ville?, au coeur de la Z.A.C. ?Didot?, le café associatif ?Le moulin à café? a ouvert ses portes en janvier 2006.

Il a été rêvé, réfléchi et réalisé grâce à l?initiative d?un groupe d?habitants issus de ce même quartier. En moins d?une année de fonctionnement, il est devenu une ruche d?activités et d?animations variées et il compte déjà plus de 2.200 adhérents.

Ce lieu est un espace de rencontres, d?expression et de créativité pour tous types de public. Il favorise le brassage et le métissage entre différentes cultures et générations. Il permet à des habitants de milieux sociaux et d?horizons divers de sortir de leur solitude pour partager ensemble des moments de convivialité, de fait, et d?information sur toutes les questions qui concernent la vie de leur quartier.

La gestion de ce café associatif repose essentiellement sur l?implication des bénévoles et de toutes les personnes qui le fréquentent. Il a également permis l?insertion sociale et professionnelle de 3 personnes au chômage issues du même quartier. Ainsi, la cuisine, le Service d?hygiène et la coordination des nombreuses activités sociales, culturelles et artistiques sont assurés par 3 salariés en contrat aidé.

Etant donné que l?espace livré par le propriétaire, la S.E.M.E.A. 15, n?était pas aménagé en conformité avec sa destination de lieu recevant du public et faisant de la petite restauration, des travaux de réaménagement sont prévus grâce aux cotisations et dons des habitants mais aussi aux subventions publiques comme celles que nous allons voter aujourd?hui. Notons également que tout le matériel de ce café associatif a été donné par des habitants du quartier lors d?un appel à dons lancé à l?occasion du démarrage de son activité.

Comme je l?ai dit tout à l?heure, ce projet est situé dans le périmètre du quartier ?politique de la ville? dans le 14e, ce qui a permis le présent projet d?attribution de subvention. Comme nous savons que dans le futur Contrat urbain de cohésion sociale, le C.U.C.S., qui va remplacer le dispositif actuel ?politique de la ville?, l?Etat nous propose, dans ce cadre, la réduction du périmètre actuel de ce quartier ?politique de la ville? qui deviendra le C.U.C.S., excluant les quartiers nord de cet arrondissement et pénalisant des acteurs investis dans l?animation de leur quartier depuis plusieurs années.

En tant qu?élue chargée de l?action sociale dans cet arrondissement, j?aimerais alerter notre Assemblée sur ce problème de réduction de périmètre et solliciter notamment Mme DURLACH, lui demandant son engagement et son soutien pour que le périmètre du futur C.U.C.S. reste le même que celui du quartier politique de la ville actuelle.

Pour terminer, sur le café associatif, les élus ?Verts? voteront avec grande satisfaction ce projet original et novateur qui représente un modèle pour faire vivre la diversité culturelle et sociale dans nos quartiers et pour favoriser le bien vivre ensemble avec nos différences, dans une ville solidaire et durable.

Je vous remercie.

M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Très bien.

Madame DURLACH, vous avez la parole.

Mme Martine DURLACH, adjointe, au nom de la 5e Commission. - Je remercie Mme ATALLAH, très rapidement, parce qu?elle a tout dit sur ce ?Moulin à café?. C?est un lieu très important de rencontres intergénérationnelles, de prévention où il y a beaucoup de convivialité, où se règlent certains petits conflits des habitants et un lieu de démocratie.

Je défends ce lieu comme j?en défends d?autres pour le 14e arrondissement, d?autres quartiers qui méritent, comme elle l?a dit, une poursuite du travail ?politique de la ville? avec les moyens nécessaires de la part de l?Etat.

Nous avons déterminé, avec la mairie du 14e et les associations, un périmètre sur lequel on ne cédera pas, mais je crois que nous allons parvenir à un résultat positif de ce point de vue. En tout cas, j?y travaille et nous sommes nombreux à tenir à cela.

Je vous remercie de votre intervention.

M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DPVI 75.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

Le projet de délibération est adopté. (2006, DPVI 75).