Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 2015
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe UMP relatif à l'éclairage public.

Débat/ Conseil municipal/ Mars 2015


 

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint, président. - Nous passons à l'examen du v?u référencé n° 50, déposé par le groupe UMP, relatif à l'éclairage public. Il est présenté par Mme Alix BOUGERET. Vous avez la parole.

Mme Alix BOUGERET. - Merci, Monsieur le Maire. Ce v?u relaie une demande récurrente des habitants et des riverains, s'agissant de l'éclairage public. Il faut évidemment y porter une attention toute particulière. Le renouvellement du parc, si j'ose dire, d'éclairage public est en cours depuis plusieurs années, tant pour des raisons environnementales d?ailleurs qu'en matière de sécurité, les deux n'étant pas, à nos yeux, incompatibles. Pourtant, à ce jour, il y a encore beaucoup de rues dans lesquelles l'éclairage n'est pas adapté, trop faible souvent, ce qui crée évidemment un sentiment d'insécurité, pour les riverains, important. Nous vous demandons donc que le niveau de luminosité de l?éclairage public soit renforcé, en liaison avec les mairies d'arrondissement, partout où cela s'avère nécessaire, tout en veillant bien sûr à respecter scrupuleusement le Plan Climat. Merci.

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint, président. - Merci, Madame BOUGERET. Pour vous répondre, la parole est à Christophe NAJDOVSKI.

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint. - Merci, Monsieur le Maire. Afin de se conformer aux objectifs de réduction de la consommation d'énergie définis dans le Plan Energie Climat, la Ville de Paris s'est engagée dans une politique ambitieuse d'amélioration et de rationalisation de l'éclairage public. De 2004 à 2014, les économies d'énergie, basées sur le remplacement progressif des ampoules énergivores et des luminaires obsolètes, ont permis une baisse de la consommation de 27 gigawatts, soit l?équivalent de la consommation annuelle d'une ville de 300.000 habitants. Dans le cadre de cette politique, la Direction de la voirie et des déplacements a installé et testé depuis 2012 l'utilisation de luminaires à led. C'est ainsi que la rue Labois-Rouillon, dans le 19e arrondissement, a été la première voie limitée à 30 kilomètres/heures équipée de luminaires fonctionnels à led et il a été constaté une réduction de 55 % de la consommation énergétique. La rue Broca est inscrite désormais aussi dans cette démarche. Là aussi, on a une opération qui associe technologie de type led et télégestion pour mettre en valeur le passage sous le boulevard du Port-Royal et améliorer la sécurité des accès piétons, le confort visuel et l'ambiance lumineuse tout en économisant l'énergie. Ces expériences ont ainsi permis d'utiliser les conséquences sur l'ambiance nocturne parisienne, et des réflexions sont actuellement en cours concernant le niveau de luminosité de l'éclairage public lié au déploiement des luminaires à led dans les voix parisiennes. Votre v?u pose la question légitime de la luminosité et demande que l'on renforce le niveau de l'éclairage public. Il nous semble toutefois que notre objectif ne doit pas être forcément plus d'éclairage public mais mieux d'éclairage public. L'impératif de confort et de sentiment de sécurité est pleinement intégré à la définition des niveaux d'éclairage et ce sont bien évidemment des données qui guident l'action de la Ville. C'est pourquoi, dans ces conditions, je ne pourrai donner de suite favorable à votre v?u.

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint, président. - Merci, Monsieur le Maire. Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe UMP, assortie d'un avis défavorable de l'Exécutif. Qui est pour ? Contre ? Abstentions ? La proposition de v?u est repoussée. Je vous remercie.