Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 2015
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe Communiste - Front de Gauche relatif à la politique tarifaire du P.S.G.

Débat/ Conseil municipal/ Mars 2015


 

Mme LA MAIRE DE PARIS. - Nous passons au v?u n° 115, relatif à la politique tarifaire du P.S.G. La parole est à M. Nicolas BONNET, pour le groupe Communiste - Front de Gauche.

(Mme Alexandra CORDEBARD, adjointe, remplace Mme la Maire de Paris au fauteuil de la présidence).

M. Nicolas BONNET-OULALDJ. - Madame la Maire, mes chers collègues, il y a des sportifs qui dérapent et qui ne se font pas exclure de stade pour autant. Il y a des supporters qui scandent des chants "Abonnements trop chers, supporters en colère" et qui sont menacés aujourd?hui d?exclusion et qui sont menacés de retrait de leur abonnement. Par ce v?u, je souhaite que la Maire de Paris interpelle la direction du P.S.G., à la fois sur les événements qui ont eu lieu lors? Excusez-moi ! Est-ce que je pourrais parler ?

Mme Alexandra CORDEBARD, adjointe, présidente. - Mes chers collègues, merci de laisser Nicolas BONNET-OULALDJ s?exprimer, s?il vous plaît.

M. Nicolas BONNET-OULALDJ. - Je vous remercie, Madame la Maire. Je disais donc que je souhaiterais que le Conseil de Paris interpelle la direction du P.S.G., à la fois sur les événements qui ont eu lieu lors du dernier match P.S.G./Monaco. Je propose aussi que la Ville de Paris interpelle la direction du P.S.G. sur la question des abonnements qui sont en hausse. Je vous rappelle quand même que les quatre dernières années, l?augmentation des tarifs est de 100 % au Parc des Princes et que la direction du P.S.G. a annoncé une augmentation de 5 % en moyenne sur la saison 2015-2016, notamment que les matchs de la "Champions League" soient sortis des abonnements et soient à un tarif spécifique de 20 à 45 euros. Je rappelle aussi dans mon v?u que plusieurs préconisations ont déjà été faites par différents rapports. D?abord, le "Livre vert du supportérisme" remis à la Ministre des Sports en 2010, puis le rapport de Jean GLAVANY pour un modèle durable du football, et prochainement un projet de loi qui sera déposé par plusieurs députés de gauche qui demandent qu?un dialogue s?institue entre les clubs et les associations de supporters. Par ce v?u, je relaie l?ensemble de ces préconisations qui ont déjà été portées à plusieurs reprises.

Mme Alexandra CORDEBARD, adjointe, présidente. - Merci, Monsieur BONNET-OULALDJ. Pour vous répondre, je donne la parole à M. MARTINS.

M. Jean-François MARTINS, adjoint. - Merci, Madame la Maire, merci, Monsieur le Président. Avant de parler de supportérisme, et juste pour faire un petit écart sur le Paris-Saint-Germain, je sais que votre groupe y est extrêmement sensible et que la majorité municipale, dans son ensemble, y est très sensible, je vais vous annoncer que l?équipe du P.S.G. féminine jouera son quart de finale de Ligue des Champions au Parc des Prince. C?est un geste éminemment symbolique qui était grandement demandé par la Maire de Paris et par la majorité municipale, et je veux m?en réjouir avec vous. Plus spécifiquement, pour revenir à la question de la politique tarifaire et des relations avec les supporters, une question qui dépasse très largement d?ailleurs Paris et le Paris-Saint-Germain, vous avez remarqué que l?ensemble des clubs professionnels, les nouveaux modèles économiques, les règles de "fair-play" financier font se poser à la fois des questions sur la contribution des supporters eux-mêmes à l?économie des clubs, et aussi sur la relation et la nature des supporters. Le "Livre vert du supportérisme", que vous citez d?ailleurs, avait effectivement très largement généralisé la problématique sans relever une spécificité parisienne. On peut juste plutôt, comme vous l?avez fait d?ailleurs, regretter que les préconisations de ce Livre vert n?aient pas été suivies d?effet. Je l?ai dit dès les quelques heures qui ont suivi cet événement. Je crois que le dialogue entre supporters, clubs, la représentation des supporters, les associations et même de temps en temps les joueurs, est important. Cela fait partie de l?équilibre d?un club auprès de l?ensemble de ces parties prenantes et il est donc nécessaire y compris dans la lutte contre le hooliganisme. Je vous remercie d?avoir hier ajouté une fiche sur le Contrat parisien de sécurité qui reprend la question de la lutte contre le hooliganisme et le dialogue avec les associations de supporters pour que les supporters "vertueux" puissent être nos interlocuteurs pour lutter contre ceux qui le sont beaucoup moins. C?est pourquoi je vous propose, Monsieur BONNET-OULALDJ? De toute façon, la Maire de Paris va écrire aux dirigeants du Paris-Saint-Germain sur le Contrat de sécurité et la fiche que l?on a ajoutée hier sur votre proposition. Je vous propose qu?à l?occasion de ce courrier, elle rappelle la grande vigilance, que nous avons tous et qu?elle a évidemment à titre spécifique, sur le fait que le Parc des Princes doit rester un lieu populaire, le club du Paris-Saint-Germain un club populaire qui puisse accueillir l?ensemble des Parisiennes et des Parisiens et donc d?avoir une politique tarifaire qui corresponde à ces objectifs.

Mme Alexandra CORDEBARD, adjointe, présidente. - Merci, Monsieur MARTINS. Je mets donc aux voix le v?u n° 115.

M. Jean-François MARTINS, adjoint. - Demande de retrait.

Mme Alexandra CORDEBARD, adjointe, présidente. - Est-ce que ce v?u est retiré ?

M. Nicolas BONNET-OULALDJ. - Ce que me propose M. MARTINS, c?est de mettre en ?uvre mon v?u par un courrier de la Maire qui rappelle à la fois le v?u que j?ai déposé avant-hier sur la politique de lutte contre la violence avec le dialogue des supporters, et de rajouter une phrase dans ce courrier sur la question de la politique tarifaire du P.S.G. Si cette lettre est faite, bien sûr notre v?u est exaucé, donc je le retire.

Mme Alexandra CORDEBARD, adjointe, présidente. - Parfait.