Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 2015
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe UMP relatif à l'accompagnement des automobilistes lors des travaux du Tramway.

Débat/ Conseil municipal/ Mars 2015


 

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint, président. - Nous passons à l'examen du v?u référencé n° 49, déposé par le groupe UMP, relatif à l?accompagnement des automobilistes lors des travaux du tramway. La parole et à M. Geoffroy BOULARD.

M. Geoffroy BOULARD. - Merci, Monsieur le Maire. Les changements de sens de circulation et de mise en impasse sont particulièrement perturbants dans le quartier de la Porte d'Asnières, à la fois pour les conducteurs mais aussi pour les riverains. Et les piétons. L?information n?intervient pas suffisamment tôt et n'est pas toujours lisible pour les conducteurs. C'est ce que nous avons pu constater lors de nos dernières rencontres avec la mission tramway. Sur proposition de Brigitte KUSTER et des élus du groupe UMP, nous demandons que des "hommes-trafic" accompagnent les usagers lors des modifications importantes de la circulation dans le cadre des travaux du tramway pour assurer la sécurité et maintenir une circulation fluide dans un quartier qui connaît un nombre important d'établissements scolaires, collèges, crèches, écoles. Cette proposition avait été également soumise dans le cadre de nos réunions de travail avec la mission tramway. Je vous remercie.

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint, président. - Merci, Monsieur BOULARD. Pour vous répondre, la parole est à M. Christophe NAJDOVSKI.

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint. - Merci, Monsieur le Maire. Mme KUSTER n'est pas là. Si elle avait été là, je lui aurais demandé si elle a perdu mon numéro de téléphone car le mois dernier, je lui avais donné mon numéro de téléphone en lui disant qu'elle pouvait m'appeler, que s'il y avait un souci par rapport au chantier du tramway elle pouvait très bien me passer un coup de fil, et qu?on essaierait de régler cela directement sans forcément passer par un v?u au Conseil de Paris. Monsieur BOULARD, vous demanderez à Mme KUSTER si elle a perdu mon numéro de téléphone, auquel cas je peux le lui redonner. Simplement, pour répondre à votre question, je vous dirais qu'une information des riverains par boîtage est réalisée systématiquement quand il y a des immobilisations importantes d?emprises de chantier ou à l'occasion de modifications du plan de circulation avec un plan détaillé si nécessaire ; qu'il y a des panneaux d'information provisoires qui sont également disposés sur l'espace public afin d'informer les automobilistes des modifications et assurer la sécurité de tous les usagers ; que le site tramway.fr indique également tous les travaux réalisés et toutes les modifications de circulation à l'aide de cartes et de flashs d'information. Il est d?ailleurs conseillé à tous les riverains qui le désirent de s'inscrire par mail à la lettre électronique du T3 pour recevoir ces informations. Enfin, sur les sujets complexes qui nécessitent un intérêt particulier des habitants, des réunions publiques peuvent être organisées à la demande des mairies d'arrondissement, et les services de la ville viennent apporter les précisions utiles, comme cela vient encore d'être fait, il y a quelques jours, le 11 mars dernier, en mairie du 17e, à la demande de Mme KUSTER. Il est donc faux d'affirmer que l'information délivrée par la Ville aux habitants et usagers dans le cadre du chantier du tramway est insuffisante, bien au contraire. Concernant la demande de recourir à des "hommes-trafic", c?est-à-dire à des employés des entreprises de travaux qui aident à organiser la circulation autour du chantier, cela peut être décidé ponctuellement par la direction du chantier, en fonction de contraintes particulières au droit du chantier, pour des questions de sécurité notamment, mais cela ne peut pas être généralisé comme vous le demandez, en redondance avec la signalisation, ni déployé dans les différentes rues avoisinantes. C'est la raison pour laquelle nous ne pouvons donner un avis favorable à ce v?u.

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint, président. - Merci beaucoup. C'est donc un avis défavorable à ce v?u. Je mets donc aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe UMP, assortie d'un avis défavorable de l'Exécutif. Qui est pour ? Contre ? Abstentions ? La proposition de v?u est repoussée.