Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Fevrier 2002
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

174 - QOC 2002-172 Question de M. Christophe LEKIEFFRE à M. le Maire de Paris concernant le devenir des projets d'aménagement du square de la Bibliothèque nationale et de l'avenue de l'Opéra (2e)

Débat/ Conseil municipal/ Février 2002


Libellé de la question :
"M. Christophe LEKIEFFRE interroge M. le Maire de Paris sur le devenir des projets d'aménagement, d'une part l'accès au public du square de la Bibliothèque nationale, dont l'entrée se situe rue Vivienne (2e) et, d'autre part, la revalorisation de l'avenue de l'Opéra qui prévoyait dans le cadre de nouveaux aménagements, l'introduction de plantations.
Sachant que ces projets étaient activement soutenus par l'ancienne équipe municipale, et très attendus par les habitants du 2e arrondissement, il serait dommage qu'ils soient abandonnés."
Réponse (M. Yves CONTASSOT, adjoint) :
"L'ouverture du jardin de la Bibliothèque nationale s'intègre dans la politique conduite par la Direction des Parcs, Jardins et Espaces verts visant à l'ouverture de jardins appartenant à des propriétaires institutionnels privés, dans le cadre de conventions établissant de façon claire les engagements et responsabilités respectives de la Ville de Paris et du propriétaire.
La revalorisation de l'avenue de l'Opéra s'inscrit pour sa part dans un cadre plus large intégrant à la fois la question des plantations mais aussi la mise en ?uvre du réseau "Mobilien" pour plusieurs lignes d'autobus échelonnée dans les prochaines années, la prise en compte d'un nouveau partage de l'espace public notamment au bénéfice des piétons, et le nécessaire respect de la perspective historique menant à l'Opéra, sur lequel les services du Ministère de la Culture doivent être consultés. A cela s'ajoutent diverses difficultés liées à l'encombrement du sous-sol (réseaux divers, station METEOR,...) qui ne permettent pas, à l'heure actuelle, d'envisager une plantation d'alignement sans travaux importants.
L'étude de ce projet sera entreprise très prochainement dans le cadre du calendrier prévisionnel défini par la Commission extra municipale des déplacements à laquelle sont soumis les projets "Mobilien"."