Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Fevrier 2002
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

99 - QOC 2002-170 Question de Mme Sophie MEYNAUD et des membres du groupe communiste à M. le Maire de Paris sur le centre de tri postal du Landy (18e)

Débat/ Conseil municipal/ Février 2002


M. Eric FERRAND, adjoint, président. - Je vous propose que nous passions à la question orale présentée par Mme Sophie MEYNAUD et des membres du groupe communiste à M. le Maire de Paris concernant le centre de tri postal du Landy (18e).
La parole est à Mme MEYNAUD.
Mme Sophie MEYNAUD. - Monsieur le Maire, avant l'été, nous avions été étonnés de la décision prise par la Direction du Courrier international de la Poste de fermer le centre de tri du Landy qui se trouve dans le 18e arrondissement. Cette fermeture concerne plusieurs centaines d'emplois. Pour cette raison, nous avions demandé à M. le Maire de Paris d'obtenir des éléments sur la décision et sur les suites qui étaient envisagées.
Aujourd'hui, nous savons que le centre doit fermer le 30 septembre 2002. Du 1er octobre 2002 à la fin de l'année 2003, lorsque le nouveau centre de Roissy sera opérationnel, le courrier de l'Afrique sera envoyé à Pantin où travaillent de nombreux postiers en heures supplémentaires et pendant la même période des postiers, à quelques mois de la retraite risquent d'être obligés d'aller travailler ailleurs pendant une courte période. Pourtant, d'autres solutions peuvent être trouvées afin d'éviter cela.
Nous ne savons pas ce que deviendra le centre de tri du Landy à partir du 1er octobre alors que le centre de Roissy ne sera pas encore opérationnel.
Même si les modalités de la restructuration envisagent la mise en place d'une nouvelle organisation qui relève de la responsabilité de l'entreprise publique et de l'Etat, la municipalité attache une grande importance à la qualité des services de proximité rendus aux Parisiens et aux conditions de travail des agents de service public dans la Capitale.
Nous estimons donc que la Ville de Paris se doit d'être présente dans un débat qui concerne aussi bien la vie quotidienne des Parisiens que les services rendus chaque jour aux entreprises situées sur le territoire de Paris.
C'est pourquoi, étant donné les conséquences que cette décision aura sur la distribution du courrier à Paris, nous réitérons notre demande que M. le Maire de Paris soit à l'initiative d'une réunion entre la Ville, la Direction de la Poste, les personnels et leurs représentants afin de trouver les solutions les mieux adaptées à la situation de ces personnels.
Par ailleurs, nous souhaiterions que le M. le Maire de Paris s'informe auprès de la Direction de la Poste pour avoir des éléments sur ce qu'elle compte faire du site du Landy après le 30 septembre 2002.
M. Eric FERRAND, adjoint, président. - Merci. M. SAUTTER a la parole pour vous répondre.
M. Christian SAUTTER, adjoint. - Monsieur le Maire, à plusieurs reprises, Mme Sophie MEYNAUD et les élus du groupe communiste ont attiré l'attention du Maire de Paris sur les conséquences de la fermeture du centre du Landy, dans le 18e arrondissement.
Chacun le sait, et cela a été confirmé par Mme MEYNAUD, la Direction du Courrier international de la Poste a engagé une restructuration importante de ses services.
Ainsi, d'après les informations qui ont été communiquées aux services municipaux et qui recoupent celles que vous avez données, il est effectivement prévu l'ouverture d'un nouveau centre sur la zone aéroportuaire de Roissy qui devrait intervenir à la mi-2003. Ce centre emploiera environ cinq cent personnes et comprendra deux sites : d'une part, un centre de tri du Courrier international et, d'autre part, un centre de transit aérien. La création de ce nouveau centre entraînera effectivement plusieurs fermetures de sites dont le centre du tri du Landy dans le du 18e.
Vous vous préoccupez avec vos collègues des conditions de travail des personnels concernés par cette réorganisation, notamment durant la période intermédiaire qui est comprise entre le 1er octobre 2002 qui est la date de la fermeture du centre du Landy et la date d'ouverture du centre de Roissy et vous souhaitez connaître l'affectation envisagée par La Poste pour ce site du Landy.
Bien évidemment, l'organisation du tri du courrier relève de la responsabilité de l'entreprise publique et de l'Etat mais la municipalité parisienne, et je dirai, la nouvelle municipalité parisienne est particulièrement attentive et à la qualité des services de proximité rendus aux usagers et aux conditions de travail des agents des services publics.
Les informations qui avaient été sollicitées par le Maire de Paris sur ce dossier n'ont toujours pas été communiquées. C'est la raison pour laquelle je prends l'engagement au nom du Maire de Paris que l'attache soit prise du Directeur général de La Poste afin de disposer d'informations plus précises quant aux modalités de fermeture du centre de tri Landy et de ces conséquences pour les personnels ainsi que sur la destination future de ces bâtiments.
Je vous remercie.
M. Eric FERRAND, adjoint, président. - Madame MEYNAUD, vous avez la parole.
Mme Sophie MEYNAUD. - Je vous remercie de prendre cet engagement car effectivement ce sont des questions qui concernent directement plusieurs habitants à la fois du 18e et aux communes proches.
Pour la Capitale, au-delà de la fermeture de ce centre précisément, ce que fait La Poste en fermant des centres qui se trouvent au centre de Paris ou dans sa périphérie et en ouvrant des centres à l'extérieur beaucoup plus loin, nous laisse présager de la venue d'un certain nombre de camions qui seront bien obligés d'acheminer le courrier à l'intérieur de la Ville au-delà du seul problème isolé du centre du tri du Landy.
J'aimerais alerter notre Assemblée sur les questions que cela peut poser plus globalement en matière de fret et d'acheminement du courrier.
Je vous remercie.
M. Eric FERRAND, adjoint, président. - Merci.