Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2015
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

QE 2015-24 Question de Mme Anne SOUYRIS, M. Christophe NAJDOVSKI et les éluEs du groupe Ecologiste de Paris à Mme la Maire de Paris relative au suivi du vœu pour un nouveau lieu destiné à la Maison d’Europe et d’Orient (12e).

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2015


 

Libellé de la question :

"La Maison d?Europe et d?Orient, vient de fêter le 10e anniversaire de son ouverture qui fut parrainée par Edi Rama, aujourd?hui Premier ministre de la République d?Albanie.

Cette association, qualifiée de "rather unique in Europe" par les experts de la communauté européenne, a eu l?occasion de croiser les routes de Danielle Mitterrand, Jorge Semprun, Irina Bokova, Katia Samoutsevitch des Pussy Riots, Vaclav Havel, Robert Stouroua, les infirmières bulgares à leur libération de Libye, le Théâtre libre de Minsk et bien d?autres encore.

La Maison d?Europe et d?Orient a proposé également un grand nombre de manifestations culturelles autour de l?Ukraine, ainsi que de la Syrie, avec des artistes de renom tel que Alain HOMSI, dont l?exposition a été celle qui a rencontré le plus de succès depuis l?ouverture de la MEO. Elle a également organisé un grand nombre de soirées autour des cultures kosovares, ouïghoure, oubykh (région de Sotchi), romani, etc.

Le travail remarquable de cette association, offre une vitrine unique à Paris de la culture de pays voisins d?Europe centrale et d?Orient soit reconnu. Favoriser l?intégration c?est au-delà des mots aussi favoriser une association qui nous offre accès à des cultures malheureusement mal connues. Cette association effectue un travail de qualité reconnu mais rencontre des difficultés financières non dues à une mauvaise gestion financière mais dues à une augmentation régulière des loyers R.I.V.P. et une diminution de ses soutiens. Aussi, il est souhaitable que la Ville soutienne de façon pérenne et accrue cette structure et lui attribue enfin les locaux qu?elle mérite. La Maison d?Europe et d?Orient depuis son installation dans les locaux qu?elle occupe 3 passage Hennel dans le 12e est fortement freinée dans son développement et la possibilité d?accroitre son activité par l?exiguïté et le manque de visibilité de son emplacement. Par deux fois, en décembre 2012, puis en novembre 2014, suite à un v?u du groupe des élus Ecologistes, la Ville de Paris s?est engagée à accompagner l?association dans sa recherche de locaux adaptés à ses activités dans le cadre du dispositif de la calass. Or, à la date d?aujourd?hui, aucune proposition n?a encore été faite à la Maison d?Europe et d?Orient. Le v?u adopté en novembre 2014 demandait à nouveau : - que la Ville de Paris propose, d?ici la fin de l?année, un lieu plus adapté aux activités de la Maison d?Europe et d?Orient et accompagne ainsi la pérennité de cette association en lui permettant d?accroitre ses activités, et en conséquence d?augmenter ses ressources propres et de nouer d?avantage de partenariats. Aussi, Mme Anne SOUYRIS, M. Christophe NAJDOVSKI et les éluEs du groupe Ecologiste de Paris interrogent Mme la Maire de Paris sur le calendrier prévu pour la mise en ?uvre effective de l?engagement du v?u adopté par le Conseil de Paris il y a 6 mois."

Réponse (M. Bruno JULLIARD, premier adjoint) : "Le v?u adopté lors de la séance de novembre 2014 visait à soutenir la recherche de nouveaux locaux pour la Maison d?Europe et d?Orient. Cette demande est bien inscrite en Calass (Commission d?attribution des locaux associatifs) comme une recherche urgente. Toutefois, la Ville dispose de très peu de locaux en propre adaptés à une installation pérenne d?association, ses ressources immobilières sont essentiellement tournées vers des usages intercalaires. La Calass oriente donc prioritairement les associations à la recherche de lieux pérennes vers les bailleurs sociaux qui disposent de locaux en pied d?immeubles, ces locaux, en particulier de grande taille sont rares. La recherche de la MEO a été retransmise aux bailleurs sociaux dès décembre 2014 (une précédente transmission avait été faite en 2012 après l?inscription de la MEO en Calass). A ce stade, aucun espace correspondant à la demande de la MEO tant en termes de surface, de montant du loyer et de localisation (10e, 11e, 12e, 20e) n?a pu être identifié. Les recherches se poursuivent en lien avec les bailleurs. La Ville n?ayant pas la maîtrise directe sur les locaux en pied d?immeubles chez les bailleurs sociaux, il n?est pas possible de s?engager sur un calendrier."