Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Fevrier 2002
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

144 - QOC 2002-145 Question de Mme Brigitte KUSTER et des membres du groupe "Rassemblement pour la République et apparentés" à M. le Maire de Paris sur le respect des horaires d'ouverture des squares parisiens

Débat/ Conseil municipal/ Février 2002


Libellé de la question :
"De plus en plus souvent, on constate dans certains squares parisiens un retard des heures d'ouverture, sans aucune information préalable et donc, sans raison connue à ce jour.
Cela cause de nombreux désagréments aux personnes qui, régulièrement, se trouvent devant une porte close, particulièrement le matin pour celles et ceux qui les traversent pour se rendre à leur lieu de travail.
Serait-il possible de connaître les raisons de cette situation et, par ailleurs, peut-on faire en sorte que les Parisiens en soient informés ?"
Réponse (M. Yves CONTASSOT, adjoint) :
"Les ouvertures des parcs et jardins sont traditionnellement effectuées par les jardiniers qui sont les premiers présents sur les sites, le matin. Dans le cadre d'un mouvement de grève du zèle, certains jardiniers souhaitent suspendre de façon symbolique cette ouverture pour sensibiliser le public à leurs revendications.
La Direction des Parcs et Jardins s'est attachée depuis le début du mouvement à trouver des solutions visant à limiter au maximum la gène subie par l'usager.
Ainsi, des dispositions sont notamment prises pour que tous les très grands parcs ainsi que les jardins "traversants" (c'est-à-dire ceux qui servent de raccourci par rapport au cheminement sur la voie publique) soient ouverts dès 8 heures. Les autres jardins concernés sont systématiquement ouverts entre 9 heures et 9 heures 30."