Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2015
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu de l'Exécutif relatif au statut de Paris (suite).

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2015


 

Mme LA MAIRE DE PARIS. - Monsieur AZIÈRE, j'imagine que vous souhaitez reprendre la parole.

M. Eric AZIÈRE. - Compte tenu des débats, y a-t-il des explications de vote, Madame la Maire ?

Mme LA MAIRE DE PARIS. - Il n'y a pas d'explications de vote.

M. Eric AZIÈRE. - C?est très bien, on n'a rien à ajouter.

Mme LA MAIRE DE PARIS. - Vous pouvez faire une explication de vote puisque je vous donne la parole pour cela. Mais il n'y a pas d'autres explications de vote que la vôtre. Il n'y a pas eu de demandes d'explication de vote. Vous souhaitez la parole ?

M. Eric AZIÈRE. - Madame la Maire, le débat a démontré, à travers la tonalité, les explications données par chacun des orateurs et des présidents de groupe, que véritablement les intentions que vous aviez à travers cette proposition de réforme du statut de Paris était largement, pour moitié intéressante, pour l'autre moitié largement masquée et faite d'arrière-pensées. Deuxièmement, la méthode et la précipitation - je devrais dire la fébrilité avec laquelle nous agissons dans la préparation de ce débat - ne nous semble pas de nature à pouvoir valider ces deux éléments. Dans cette mesure, nous voterons contre le v?u de l'Exécutif.

Mme LA MAIRE DE PARIS. - Très bien. Je ne sais pas qui est fébrile dans cette Assemblée, mais je mets donc aux voix, à main levée, le v?u n° 133 de l'Exécutif, bien sûr avec un avis favorable de l'Exécutif. Qui est pour ? Comptez. Oui, la Maire vote. 63 pour, et même le Ministre vote. Qui est contre ? 40. Alors, qui est contre. Levez la main, ceux qui sont contre. 48, mais cela ne fait pas une majorité. Qui s'abstient ? Je vous signale que le vote n'est pas terminé et que tant que les opérations, je sais que vous avez une sérieuse habitude, mais tant que les opérations de vote ne sont pas terminés, on respecte le scrutin. Qui s'abstient ? 7 abstentions. Le v?u est adopté, je vous remercie. (2015, V. 333).

Mme LA MAIRE DE PARIS. - Mes chers collègues, la marche vers la liberté est difficile, et certains aiment les carcans. Mais, on me rappelait que certains députés siégeant ici ne défendaient pas leurs amendements qui étaient en séance à l'Assemblée. Vous voyez les vertus du cumul, c'est que peut-être, quand on est dans une Assemblée, on s'intéresse au territoire de cette Assemblée et on représente un peu mieux ses habitants.