Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2015
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2015 DASES 370 G - Subvention (71.600 euros) et avenant avec l'association "Aurore" (15e) pour son unité Assore.

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2015


 

M. Ian BROSSAT, adjoint, président. - Nous examinons à présent le projet de délibération DASES 370 G. Il s?agit de la subvention et de l?avenant avec l'association "Aurore" pour son unité Assore dans le 15e arrondissement et je donne la parole toujours à Mme Fatoumata KONÉ.

Mme Fatoumata KONÉ. - Merci, Monsieur le Maire. Chers collègues, ce projet de délibération relatif à la subvention accordée à l'association "Aurore" pour la mise en ?uvre de son action Assore est bien évidemment primordial. Cette association joue un rôle déterminant au sein de notre collectivité puisque cette action Assore a pour objectif l'accompagnement sanitaire et social des usagers de drogue en errance dans le Nord-Est parisien hébergés en accueil hôtelier par le Samu social. Dans une action approchante, l'association "Aurore" a suivi et accompagné 17 usagers de drogue en 2014 en situation d'errance sur le territoire parisien avant leur admission. Elle a pu accompagner la sortie du dispositif pour plusieurs d'entre elles, orienter vers des structures médicosociales ou vers un logement locatif individuel. Les effets sont bénéfiques. Ainsi, pour 75 % des personnes accueillies, il est observé une nette stabilisation de leur état général, ainsi qu?un changement dans leur consommation de drogue. Désormais, l'association "Aurore" propose de mettre en ?uvre un accompagnement socioéducatif pour une cinquantaine de personnes toxicomanes actives hébergées en accueil hôtelier par le Samu social. Ces missions d'accompagnement sont nécessaires et trouvent un écho particulier avec la récente décision du Sénat qui n'a pas adopté l'amendement interdisant l'expérimentation des salles de consommation à moindre risque, expérimentation pour laquelle notre Ville est candidate. Ce nouveau dispositif s'inscrit dans le Pacte parisien de lutte contre la grande exclusion et nous ne pouvons que nous réjouir de sa mise en place. C'est pourquoi nous voterons favorablement pour ce projet de délibération. Merci.

M. Ian BROSSAT, adjoint, président. - Merci, Madame KONÉ. Pour vous répondre, je donne la parole à M. Bernard JOMIER.

M. Bernard JOMIER, adjoint. - Merci, Monsieur le Maire. Juste quelques mots pour dire qu?effectivement c'est une action qui s'adresse à une population d'usagers de drogue en grande précarité et en grande difficulté qui était en squat. C'est un programme d'accompagnement de sortie du squat qui a été mis en place il y a plusieurs années et dont "Aurore" assure un volet. Effectivement, vous avez raison de le souligner, cette population est aussi celle à laquelle va s'adresser la salle de consommation à moindre risque. Moi aussi, je me félicite que cette disposition entre bientôt dans la loi. L'Assemblée nationale l?a approuvée depuis bien longtemps et le Sénat, en première puis en seconde lecture, a approuvé également cette mesure, ce qui démontre que c?est bien une mesure d'intérêt général de santé publique, dont il faut qu'on se félicite collectivement.

M. Ian BROSSAT, adjoint, président. - Merci, Bernard JOMIER. Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DASES 370 G. Qui est pour ? Qui est contre ? Qui s'abstient ? Le projet de délibération est adopté. (2015, DASES 370 G).