Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2015
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe les Républicains relatif à la cinémathèque Robert Lynen (suite).

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2015


 

Mme LA MAIRE DE PARIS. - Nous poursuivons. Nous avons un v?u n° 57 relatif à la cinémathèque Robert Lynen. Madame KUSTER, vous avez la parole.

Mme Brigitte KUSTER, maire du 17e arrondissement. - Merci, Madame la Maire. Je n'ai toujours pas eu réponse à la question que j?avais posée avant qu?il y ait une suspension de séance ce matin, sur le retrait d?un projet de délibération sans information préalable de l'ordre du jour. J'ai bien compris que vous étiez gênés pour répondre, je vais donc maintenant présenter le v?u concernant la cinémathèque Robert Lynen. Madame la Maire, je regrette que vous ne restiez pas, c'est un patrimoine très important de la Ville de Paris.

(M. Jean-François MARTINS, adjoint, remplace Mme la Maire de Paris au fauteuil de la présidence).

M. Jean-François MARTINS, adjoint, président. - Laissez Mme KUSTER s?exprimer.

Mme Brigitte KUSTER, maire du 17e arrondissement. - C'est un dossier particulièrement important, un dossier qui concerne la sauvegarde d'un lieu historique culturel du 17e arrondissement. Au-delà de cela, cette cinémathèque Robert Lynen a fait l'objet de nombreuses interventions de ma part, mais également de tout le monde culturel et avait donné lieu d'ailleurs pour sa sauvegarde à des engagements de certains candidats à la Mairie de Paris. Cela n'a pas été le cas de Mme HIDALGO, nous l'avons regretté, c'est pourquoi nous sommes remontés au créneau régulièrement par l'intermédiaire de v?ux en Conseil de Paris, jusqu?à ce qu?en 2014, nous ayons réussi à faire voter un v?u pour que la Ville de Paris s'engage à sauvegarder la cinémathèque Robert Lynen. Quelle ne fut pas notre surprise de voir inscrit au budget participatif parisien, ce projet. C?est-à-dire de le laisser au vote parmi des projets multiples, et donc de mettre en jeu l'avenir d'un des hauts lieux culturels de la Ville de Paris. Je rappelle qu'à la cinémathèque Robert Lynen, le fonds qui la constitue de 3.800 films de courts métrages, 10.000 photographies en noir et blanc, 3.250 autochromes de la collection Jules Gervais risque d'être dispersé ou de disparaître si nous ne sauvegardons pas ce patrimoine. Par ailleurs, sur le temps scolaire, la cinémathèque organise l?accueil de 168.000 enfants pour des projections dans les écoles parisiennes, 840 séances annuelles, 350 enfants dans 13 ateliers images et son. Et au moment où l?on parle de périscolaire et de qualité de l'enseignement, on voudrait fermer ce lieu. Il est donc pour nous prépondérant et primordial que cette cinémathèque soit sauvegardée, et je demande à travers ce v?u que la Mairie de Paris, par des détours administratifs, évite de perdre à nouveau du temps, et que vous affirmiez votre engagement pour la pérennité et le maintien in situ de la cinémathèque Robert Lynen. Egalement, que toutes les dispositions soient prises par la Mairie de Paris pour assurer la mise aux normes des locaux qui l'abritent rue Jacques-Bingen, afin de lui permettre d'accueillir le public nombreux auquel elle est destinée. Je vous remercie.

M. Jean-François MARTINS, adjoint, président. - Merci, Madame la Maire. Pour vous répondre, la parole est à Bruno JULLIARD.

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint. - Merci, Monsieur le Maire. Comme le disait à l?instant Mme KUSTER, nous avons déjà réaffirmé notre soutien plein et entier à la cinémathèque Robert Lynen. Il n?y pas de raison de changer d?avis, donc avis favorable à ce v?u.

M. Jean-François MARTINS, adjoint, président. - Merci, Monsieur JULLIARD, de votre concision.

Mme Brigitte KUSTER, maire du 17e arrondissement. - Juste pour remercier M. JULLIARD d'avoir enlevé l'amendement indiquant que c'était en fonction du vote du budget participatif. Je veux saluer la prise de responsabilité de l?Exécutif, et surtout sa prise de conscience. Merci beaucoup.

M. Jean-François MARTINS, adjoint, président. - Merci à tous les deux. Je mets donc aux voix, à main levée, le v?u n° 57, avec un avis favorable de l?Exécutif. Qui est pour ? Qui est contre ? Qui s?abstient ? Le v?u est adopté. (2015, V. 299).