Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Janvier 2000
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

83 - V - Questions du groupe socialiste et apparentés.QOC 2000-32 Question de MM. Roger MADEC, Jean-Christophe CAMBADELIS, François DAGNAUD, Bernard DELEPLACE, Daniel MARCOVITCH, Mme Gisèle STIEVENARD et des membres du groupe socialiste et apparentés à M. le Préfet de police relative à l'ouverture du nouvel Hôtel de police, rue Erik-Satie (19e)

Débat/ Conseil municipal/ Janvier 2000


Libellé de la question :
"L'ouverture du nouvel hôtel de police du 19e arrondissement, rue Erick-Satie, prévue en février 2000, permettra de regrouper le commissariat central, le S.A.R.I.J., l'unité de police du quartier "Amérique". Le transfert de cette unité de police de quartier de la rue du Général-Brunet laissera "à découvert" tout le haut de l'arrondissement (secteurs "Place des Fêtes" et "Porte-des-Lilas").
Située au coeur du quartier "Amérique", la place des Fêtes est le fruit de l'urbanisme des années 70, avec une concentration de tours où résident près de 12.000 personnes.
Fortes densités, concentration de logements sociaux, dégradation marquée du niveau de sécurité sur fond d'affrontement de bandes parfois armées, la place des Fêtes relève, de toute évidence, d'une action prioritaire des pouvoirs publics.
Par lettre, en date du 30 juillet 1999, M. le Préfet de police informait les élus du 19e arrondissement qu'il était favorable à une opération d'aménagement d'une vigie dans ce quartier, dans le cadre du cofinancement envisagé par le Conseil régional d'Ile-de-France et la Préfecture de police.
De plus, un local appartenant à la S.A.G.I. situé 4-14, rue Augustin-Thierry, correspondant aux besoins d'un tel poste de police, devrait être libéré courant 2000 par E.D.F.-G.D.F. La Mairie du 19e arrondissement a donc sollicité la Ville de Paris afin qu'elle participe à ce projet par la prise en charge du loyer de ce local.
MM. Roger MADEC, Jean-Christophe CAMBADELIS, François DAGNAUD, Bernard DELEPLACE, Daniel MARCOVITCH, Mme Gisèle STIEVENARD et les membres du groupe socialiste et apparentés demandent à M. le Préfet de police un bilan d'étape sur ce projet d'implantation.
En outre, ils souhaiteraient connaître le calendrier envisagé pour l'ouverture de l'unité de police de quartier "Amérique" dans le secteur de la place des Fêtes."
Réponse (M. LE PRÉFET DE POLICE) :
"Le nouvel hôtel de police du 19e arrondissement, actuellement en construction 3/9, rue Erick-Satie et dont l'ouverture est programmée pour la fin du premier trimestre 2000, accueillera les services du commissariat central d'arrondissement, le service de l'accueil, de la recherche et de l'investigation judiciaires (SARIJ) et l'unité de police du quartier "Amérique".
Conscient de la nécessité de maintenir l'implantation de services de police de proximité dans le quartier "Amérique", j'ai donné mon accord pour la mise en place d'une vigie "place des Fêtes" qui sera installée dans des locaux situés, au 14, rue Augustin-Thierry. L'importance de la superficie de ce site de 1.200 mètres carrés permettra, en outre, d'y accueillir l'antenne de police générale sise, à ce jour, dans les locaux trop exigus de la mairie d'arrondissement, 91, rue Manin.
Le montant total des travaux nécessaires à cette nouvelle implantation est estimé à 1,6 million de francs. Une fois que les modalités de son financement auront été déterminées entre le Ministère de l'Intérieur et le Conseil régional d'Ile-de-France, qui a pris le 4 décembre 1998, une délibération visant à financer partiellement ce projet, la durée prévisionnelle de la réalisation de cette opération pourrait être la suivante : six mois d'études, cinq mois d'instruction du marché des travaux et cinq mois pour leur réalisation. Dans ces conditions, la livraison du bâtiment pourrait intervenir à la fin du premier semestre 2001.
Les modalités de prise en charge des loyers restent à déterminer avec les services de la Mairie de Paris.
La nouvelle police de proximité, qui vise à développer la présence policière quotidienne sur le terrain, suppose un déploiement des effectifs à partir de sites judicieusement implantés, et un rayon d'action suffisamment vaste.
C'est pourquoi il ne paraît pas souhaitable de multiplier des implantations trop proches, qui mobilisent des effectifs dans des tâches de soutien (sécurité, gardiennage...) au détriment de la présence sur la voie publique.
En conséquence, et comme je m'y étais engagé vis-à-vis du comité de décentralisation, l'ouverture du nouvel hôtel de police rue Erick-Satie entraînera la fermeture du site actuel de l'unité de police du quartier située rue du Général Brunet et son transfert dans ce nouveau bâtiment.
Je précise, à cet égard, que l'opération de transfert de l'unité de police du quartier "Amérique" au sein de l'hôtel de police, rue Erick-Satie, jusqu'à l'ouverture de la vigie de police, rue Augustin-Thierry dans le quartier de la place des Fêtes ne sera pas accompagnée par une diminution des effectifs.
La présence policière, notamment par l'îlotage, sera maintenue, et l'implantation des différents services dans le nouvel hôtel de police, rue Erick-Satie, génératrice d'économies, permettra de renforcer la lutte contre l'insécurité et les diverses formes de délinquance."