Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Janvier 2000
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

92 - QOC 2000-41 Question de M. Pierre CASTAGNOU et des membres du groupe socialiste et apparentés à M. le Maire de Paris concernant la concession du parc de stationnement de la porte d'Orléans à la S.A.E.M.E.S. (14e)

Débat/ Conseil municipal/ Janvier 2000


Libellé de la question :
"En février dernier, le Conseil de Paris a voté pour la concession du parc de stationnement de la porte d'Orléans à la S.E.M.E.A.S., celle-ci ayant répondu de manière satisfaisante à la demande d'une tarification préférentielle pour les résidants.
Les travaux de rénovation et la libération du niveau -4 de ce parking par la société "PLA" offrant 130 places pour les riverains étaient alors annoncés pour juillet 1999.
6 mois après la date prévue, les travaux n'ont toujours pas commencé et le niveau -4 n'est pas libéré, ce qui provoque le mécontentement légitime des riverains.
Aussi, M. Pierre CASTAGNOU et les membres du groupe socialiste et apparentés demandent-ils à M. le Maire de Paris de leur indiquer la date effective de début des travaux."
Réponse (M. Bernard PLASAIT, adjoint) :
"Les demandes de permis de construire et de démolir, relatives à la modernisation du parc de stationnement "Porte d'Orléans", ont été déposées le 19 octobre 1999, compte tenu des délais qui ont été nécessaires à la préparation et à la mise au point des dossiers correspondants par le nouveau concessionnaire, la S.A.E.M.E.S., en liaison avec les services municipaux. Les délais d'instruction de ces dossiers conduisent à prévoir un début des travaux à partir d'avril 2000.
La société P.L.A. a libéré le niveau - 4 du parc en novembre 1999. Des travaux de renforcement d'éclairage ont d'ores et déjà été réalisés. En effet, les 130 places de ce niveau - 4 sont nécessaires pour pouvoir exécuter les travaux sur les autres niveaux, tout en conservant le stationnement des abonnés pendant le chantier.
A ce jour, le nombre d'abonnés résidentiels est égal à 237, répartis sur les trois premiers niveaux et aucune liste d'attente n'existe."