Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Janvier 2000
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

73 - QOC 2000-16 Question de M. Georges SARRE et des membres du groupe du Mouvement des citoyens à M. le Maire de Paris concernant la reprise, par la Ville de Paris, de la piscine de la Poste située dans le 15e arrondissement

Débat/ Conseil municipal/ Janvier 2000


Libellé de la question :
"La Poste envisage de se séparer de la piscine qu'elle possède dans le 15e arrondissement et d'en confier la gestion à la Ville de Paris.
M. Georges SARRE et les membres du groupe du Mouvement des citoyens demandent à M. le Maire de Paris s'il est en mesure de confirmer l'intérêt de la Ville de Paris pour la reprise de ce stade nautique. Dans cette hypothèse, est-il prévu une gestion en régie municipale ou un appel à un partenaire privé ?
Enfin, cette piscine accueille de nombreux adhérents de l'association sportive des P. et T. qui bénéficie d'importants créneaux horaires. Quelles relations la Ville de Paris envisage-t-elle avec cette association ?"
Réponse (M. Dominique CANE, adjoint) :
"La piscine Keller est située dans le 15e arrondissement. Elle a été mise en service en 1967 et est actuellement propriété de la Poste. Après l'expiration d'un premier bail emphytéotique le 31 décembre 1995, cette société a conclu en 1996 un bail sous seing privé de 12 années avec l'Union des Associations Sportives de la Poste et de France Télécom (ASPTT) qui en assure l'exploitation.
La Poste, ne souhaitant plus supporter la charge financière liée au fonctionnement de cet établissement (environ 5 millions de francs par an de subvention à l'ASPTT), a annoncé son intention de ne plus poursuivre son exploitation à l'issue de la saison 1999-2000.
La fermeture de cet équipement contribuerait à créer un déficit en établissements balnéaires à Paris.
En outre, cette piscine possède un bassin de 50 m et un toit ouvrant, ce qui est rare à Paris. Elle revêt donc un intérêt certain pour la Ville et c'est pourquoi le Maire de Paris a annoncé le 4 décembre 1999 lors des "Etats généraux de la Qualité de la Vie" que la Ville négociait le rachat de cet équipement.
Il reste que cette acquisition doit bien entendu se faire dans des conditions financières acceptables par la collectivité.
En ce qui concerne le mode de gestion qui sera retenu pour la piscine Keller, celui-ci fait actuellement l'objet d'une étude approfondie par les services de la Ville de Paris.
Cependant, il convient de noter que, outre les activités balnéaires classiques, l'ASPTT exploite également un restaurant, un sauna et un local UVA, activités qui n'entrent pas dans les compétences des services municipaux et qui sont de nature à privilégier une gestion déléguée, qui ferait alors, bien évidemment l'objet d'un vote du Conseil de Paris dans le cadre d'une délégation de service public.
Enfin, les adhérents de l'ASPTT disposent en effet d'importants créneaux horaires à la piscine Keller (780 heures en 1998). Ces créneaux et leur éventuel réaménagement sont partie intégrante des discussions menées par la Ville avec la Poste."