Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2015
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2015 DJS 385 - Dénomination "Alain Mimoun" attribuée au centre sportif 15, rue de la Nouvelle Calédonie (12e). Vœu déposé par le groupe Communiste - Front de Gauche relatif à un appel à projets.

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2015


 

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Nous examinons le projet de délibération DJS 385 et le v?u référencé n° 16 qui y est rattaché. Il s'agit de la dénomination "Alain Mimoun" attribuée au centre sportif du 15, rue de la Nouvelle Calédonie. La parole est à M. Sergio TINTI, pour trois minutes.

M. Sergio TINTI. - Merci, Monsieur le Maire.

Le changement de dénomination du centre sportif "Paul Valéry" en centre sportif "Alain Mimoun" doit être pour nous l'occasion d'associer la cité scolaire Paul Valéry avec ses élèves et ses enseignants autour d'un travail de mémoire sur les deux personnalités, Paul Valéry et Alain Mimoun ; que ce travail puisse ensuite aboutir à l'organisation d'une belle manifestation sportive, bien évidemment d'athlétisme ; et qu'à cette occasion, soit étudiée la possibilité que le projet de résidence étudiante qui s?implantera à proximité du centre sportif s'adresse en priorité aux étudiants engagés dans la filière sportive. Merci, Monsieur le Maire.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci. La parole est à M. Jean-François MARTINS.

M. Jean-François MARTINS, adjoint. - Merci beaucoup. Merci, Monsieur TINTI. Ce projet de délibération est le prolongement du v?u que nous avons voté sur la dénomination "Alain Mimoun" pour ce centre sportif. Je partage grandement les préoccupations du groupe Communiste - Front de Gauche, à la fois celui de profiter de la dénomination et donc de l'inauguration qui ira avec pour faire ce travail de mémoire essentiel et en particulier avec les élèves de la cité scolaire Paul Valéry qui se situe à côté. Je crois qu'évidemment, à l'occasion de célébrer Alain Mimoun, le travail de mémoire est important, mais la célébration sportive l'est tout autant. Je retiens l'idée de cette grande manifestation sportive. Je retiens l'idée aussi, évidemment, alors que le projet d'aménagement "Bercy Charenton" va impacter les abords de cette parcelle, que la résidence étudiante qui se trouvera là trouve une résonance particulière sur les sujets sportifs et sur la mémoire d'Alain Mimoun. Cependant, à ce stade, on ne peut pas voter le v?u en l?état même si j'en partage les grandes orientations, comme je viens de le dire. Néanmoins, je crois que vous avez mon engagement à travailler avec la maire d'arrondissement, Catherine BARATTI-ELBAZ, qui doit être la cheville ouvrière et le fer de lance du travail avec les lycéens, du travail avec les riverains, de l'amélioration de la Z.A.C. "Bercy Charenton", à la fois - c'est toujours le cas sur ces questions de mémoire - avec la famille d'Alain Mimoun et ses héritiers pour qu?eux-mêmes partagent la vision proposée par votre groupe. Je vous propose donc de retirer le v?u en en partageant les grandes orientations.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Parler à la fois de cheville et de fer, je ne sais pas comment il faut l'interpréter ! Monsieur TINTI?

M. Sergio TINTI. - Retirer le v?u ou retirer seulement la question ?

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Oui ?

Très bien. Le v?u n° 16 est donc retiré.

Je mets donc aux voix, à main levée, le projet de délibération DJS 385.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ? Le projet de délibération est adopté. (2015, DJS 385). 2015 DJS 286 - Partenariat avec la Ville de Saint-Denis pour l'accueil de l'EURO 2016 - convention. V?u déposé par le groupe les Républicains relatif au programme d'accompagnement de l'Euro 2016.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Nous examinons enfin le projet de délibération DJS 286 relatif à un partenariat avec la Ville de Saint-Denis pour l'accueil de l'Euro 2016, sur lequel le groupe les Républicains a déposé le v?u référencé n° 17 qui y est rattaché. Je vais donner la parole à M. David BELLIARD, puis à M. Geoffroy BOULARD.

M. David BELLIARD. - Monsieur le Maire, mes chers collègues.

Le projet de délibération qu?il nous est proposé de voter est une convention par laquelle la Ville de Paris s'engage à associer la Ville de Saint-Denis à plusieurs domaines et dispositifs dans le cadre de l'Euro 2016.

Ce projet de délibération présente plusieurs problèmes. Déjà dans l'exposé des motifs où il est indiqué que notre Conseil a voté à l'unanimité les modalités d'accueil de la compétition, je vous le rappelle, c'est faux. Notre groupe s'était abstenu ne pouvant cautionner un coût de 5 millions d'euros pour notre Ville alors même que l'organisateur bénéficie, comme d'ailleurs pour le C.I.O. dans le cadre de l'organisation des J.O., d'une exonération fiscale.

Comme il est tard, je vous fais grâce des extraits de l'intervention que j'avais tenue à cette occasion, mais je vous laisse aller lire tout cela sur le B.M.O. En outre, notre groupe avait présenté trois v?ux pour que les Parisiennes et Parisiens ne subissent pas un événement dont le coût leur serait en partie imputé et dont les sponsors envahiraient Paris.

Je me permets de les rappeler ici car leur contenu est important et reste, bien évidemment, d'actualité ; d'abord, un v?u concernant la mise en place d'un dispositif de compensation de l'empreinte carbone de l'accueil de l'Euro 2016 à Paris qui a été adopté, un v?u concernant la négociation avec l'U.E.F.A. afin de s'assurer que l'accueil global de l'événement aurait un coût financier nul pour la Ville de Paris ; et enfin un dernier v?u, lui aussi adopté, sur le strict respect du Règlement local de publicité de Paris sur l'ensemble du territoire parisien. Je m'étonne de voir que les deux v?ux qui ont été adoptés par notre Conseil ne sont pas pris en compte dans ce projet de convention avec la Ville de Saint-Denis. Est-ce à dire que les v?ux que nous votons ne sont d'aucune utilité ? Ou peut-être oserais-je penser que ces éléments seront intégrés dans une annexe contraignante qui n'aurait pas été soumise dans les documents transmis. En attendant d'avoir des réponses sur l'ensemble de ces éléments, nous nous abstiendrons sur ce projet de délibération.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci. La parole est à M. Geoffroy BOULARD, pour trois minutes.

M. Geoffroy BOULARD. - Merci, Monsieur le Maire.

A l'instar de ce que vous faites dans le cadre de la candidature de Paris pour accueillir les Jeux Olympiques de 2024, notre v?u demande que vous informiez l'ensemble des conseillers de Paris sur un certain nombre de points liés à l'organisation de l'Euro en juin prochain.

Comment se compose le programme d'accompagnement que vous envisagiez dans la délibération que nous avions tous votée l'année dernière ? Quelles sont les mesures que vous souhaitez demander et favoriser pour faciliter les déplacements des touristes et supporters sur l'ensemble du territoire francilien ? Quelles sont les marges de man?uvre des arrondissements pour l'organisation des animations prévues par la délibération votée l'an dernier et par conséquent quel budget leur sera alloué dans ce cadre ? Autant d'interrogations qui nous semblent légitimes et en dehors de toute polémique.

Enfin, deux dernières questions. Quelles sont les conditions de mise en place de la "Fan zone" prévue également dans le projet de délibération voté l'an dernier ? Et dernière question ; quels sont les dispositifs de sécurité prévus aux abords de cette "Fan zone" et plus globalement sur l'ensemble du territoire pendant l'événement ? Je vous remercie.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Pour vous répondre à tous deux, Jean-François MARTINS.

M. Jean-François MARTINS, adjoint. - Merci, Monsieur le Maire.

Merci, Monsieur le Président, cher David, et M. BOULARD.

Comme M. BOULARD l'a très bien noté, cette convention avec Saint-Denis, c'est la première fois que pour un grand évènement sportif international, il y a une convention de partenariat entre Paris et Saint-Denis. Dans la perspective qu'a rappelée M. BOULARD, notre candidature olympique qui se construit sur cet axe Paris-Seine-Saint-Denis, le fait de désormais partager notre approche de l'événement, mais aussi de son accompagnement social, éducatif et sportif, est de nature à démontrer notre capacité à apporter sur ces grands événements une vision métropolitaine et généreuse. Le contenu du programme d'accompagnement à proprement parler - et c'est une partie de la réponse, Monsieur BELLIARD et c?est pour cela que vous ne trouvez pas l'interprétation de vos v?ux -, c'est que le contenu de la convention est essentiellement sur le programme d'accompagnement sportif et éducatif ; le village sportif itinérant, le forum mondial du sport, les tournois Euro 2016 ouverts aux équipes de jeunes et d'agents de la Ville de Saint-Denis et, chère Madame JÉGO, un accueil touristique commun entre Saint-Denis et Paris pendant l'accueil de l'Euro 2016. C?est aussi une réponse, Monsieur BOULARD, à votre proposition sur l'accueil des visiteurs. On est donc vraiment sur le programme éducatif et social et c'est pour cela que vos v?ux qui n'étaient pas directement rapportés ne s'y trouvent pas intégrés. Néanmoins, ce projet de délibération n'a pas vocation à résumer tout ce que l'on fait sur l'Euro 2016. L'application du R.L.P. - nous avions voté votre v?u, Monsieur BELLIARD -, il n'y a pas de raison qu'il ne s'applique pas. Je réaffirme donc ici qu'il s'appliquera. Sur la compensation carbone, nous avions fait le choix de saisir de manière collective l'U.E.F.A. et pas seulement Paris. C'est un v?u qui a été formulé par le Conseil d'administration du Club des villes hôtes de l'Euro 2016. Les 10 villes qui accueilleront l'Euro ont donc saisi la SAS Euro 2016 pour qu?elle fasse une compensation carbone de l'événement. Nous attendons à ce jour la réponse. Sur la concertation des élus et des maires d'arrondissement, Monsieur BOULARD, la concertation est déjà très forte. Nous avons réuni deux fois les arrondissements à ce titre, la dernière fois en juin. La Maire a organisé deux Comités des arrondissements où l'Euro était à l'ordre du jour. Sans esprit polémique, lors du dernier Comité des arrondissements auquel votre groupe n'a pas souhaité participer pour d'autres points à l'ordre du jour, on a évoqué l'Euro 2016. Malheureusement, vous n'étiez pas là. Un courrier de ma main a été signé - c?est pour cela que je me surprends de votre intervention, Monsieur BOULARD - dans lequel je notifiais à l'ensemble des arrondissements des enveloppes budgétaires par arrondissement qui étaient disponibles. Comme visiblement l'information n'est pas passée, j?ai à nouveau signé un courrier la semaine dernière, adressant aux 20 maires d'arrondissement à la fois l'ensemble des dispositifs d'animation des villages sur l'espace public qui se dérouleraient dans leur arrondissement ainsi que l'enveloppe qui leur serait attribuée et la manière dont il pourrait en disposer. Donc, la concertation - l'implication - est déjà en cours. Elle est même déjà en cours, pour tout vous dire, au-delà des maires d'arrondissement, avec par exemple le Maire de Boulogne-Billancourt, très impacté par la question du Parc des Princes. Si votre v?u avait pour vocation, pour objet de m'alerter à maintenir ma vigilance sur la bonne association des mairies d'arrondissement, l'alerte est entendue et je vais continuer à essayer de concerter encore plus fort. Spécifiquement, nous avons besoin d'une réunion de concertation, mais elle est désormais calée avec la maire du 7e arrondissement, avec le maire du 15e arrondissement et le maire du 16e arrondissement, spécifiquement sur le sujet Parc des Princes, sécurité et "Fan zone". Elle se tiendra avant la fin de l'année. Sur vos deux questions liées à la "Fan zone" elle-même, je vous propose de garder ma réponse pour le moment puisque nous avons une réunion demain matin avec le Ministre de l'Intérieur, M. Bernard CAZENEUVE, sur ce sujet et évidemment les conséquences des événements sur l'organisation de l'Euro en France. Néanmoins, si vous le souhaitez et si cela peut être une réponse à votre v?u, je vous propose en 7e Commission du prochain Conseil de Paris de faire un point sur l?état d?avancement de l'Euro et de l'ensemble des dispositifs d'accompagnement. Considérant avoir globalement répondu à votre v?u, Monsieur BOULARD, je vous propose de le retirer, sans quoi j'y émettrai un avis défavorable.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Monsieur BOULARD, le retirez-vous ?

M. Geoffroy BOULARD. - Non, M. MARTINS me demande effectivement de retirer un v?u, mais je trouve nos demandes légitimes. On va évidemment le maintenir. Je crois que l'information du Conseil de Paris sur l'organisation de l'Euro est nécessaire. Nous allons maintenir ce v?u. Je précise que lorsqu?on a rédigé ce v?u, votre courrier n'était pas parti. J'ai donc bien noté vos réponses, mais nous maintiendrons ce v?u.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe les Républicains, assortie d'un avis défavorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Absentions ?

La proposition de v?u est repoussée.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DJS 386.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ? Le projet de délibération est adopté. (2015, DJS 386).