Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Janvier 2000
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

64 - QOC 2000-66 Question de M. Claude GOASGUEN à M. le Maire de Paris à propos de la disparition de bancs publics, rue Michel-Ange (16e)

Débat/ Conseil municipal/ Janvier 2000


Libellé de la question :
"De nombreux riverains de la rue Michel-Ange (16e) se plaignent de la disparition, depuis 2 ans, des bancs publics dans cette artère. Les personnes âgées, comme les jeunes adolescents sortant des écoles alentour regrettent cette situation.
M. Claude GOASGUEN demande à M. le Maire de Paris de bien vouloir lui faire connaître les raisons de la disparition de ces bancs et de faire étudier les possibilités de leur réinstallation."
Réponse (M. Bernard PLASAIT, adjoint) :
"Les services locaux de voirie sont souvent destinataires de plaintes de riverains et de commerçants qui, incommodés par le regroupement de marginaux autour de bancs publics, en demandent la dépose. Les mairies d'arrondissement, elles-mêmes sollicitées, interviennent souvent en ce sens auprès des services de voirie.
Des vérifications effectuées, il ressort que plusieurs bancs demeurent implantés dans cette voie et qu'aucune dépose n'a été faite dans les six derniers mois. En tout état de cause, si des riverains souhaitent la repose de bancs en un endroit précis de cette rue, la demande pourra être satisfaite en accord avec M. le maire d'arrondissement."