Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Janvier 2000
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

91 - QOC 2000-40 Question de M. Christophe CARESCHE et des membres du groupe socialiste et apparentés à M. le Maire de Paris au sujet du réaménagement de la rue de l'Abreuvoir (18e)

Débat/ Conseil municipal/ Janvier 2000


Libellé de la question :
"Au mois d'août dernier, M. Vincent REINA, adjoint chargé du Domaine, informait M. CARESCHE et les membres du groupe socialiste et apparentés des modalités selon lesquelles serait aménagée la rue de l'Abreuvoir (18e), afin de remédier à des problèmes d'étanchéité.
Celle-ci, l'une des rues les plus pittoresques de Paris, était, en outre, enlaidie depuis des années par le stationnement abusif. Au terme d'une concertation exemplaire menée dans le cadre de la "Commission Montmartre", il a été décidé de réduire le stationnement à 5 places plus une aire de livraison, avec l'accord des élus et des associations concernés.
Or, depuis, les travaux n'ont toujours pas été entrepris, bien que les crédits nécessaires soient disponibles.
M. le Maire de Paris peut-il indiquer quand cette opération, très attendue par les Montmartrois, aura lieu."
Réponse (M. Bernard PLASAIT, adjoint) :
"L'aménagement de la rue de l'Abreuvoir a été l'objet de nombreuses réunions de concertation, tant spécifiques que dans le cadre de la Commission Montmartre, avec les élus, les riverains et les associations.
Afin d'obtenir une circulation fluide, notamment pour favoriser le passage du Montmartrobus et pour améliorer la sécurité des piétons, la Commission avait décidé la suppression du stationnement en épi existant. Cette disposition permettait en particulier de recalibrer la voie en élargissant ses trottoirs.
C'est dans ce contexte que deux projets ont été présentés : l'un sans stationnement, mais possibilité d'arrêt pour livraisons avec réalisation de larges trottoirs, l'autre avec un stationnement longitudinal unilatéral. C'est le premier projet qui avait été retenu par la Commission.
Lors de la dernière réunion de cette instance, certains riverains de la rue de l'Abreuvoir se sont manifestés en faveur du maintien du stationnement. Il a alors été demandé aux services de reprendre ce projet avant de statuer sur un aménagement définitif de cette voie.
L'option alternative, qui a été actée, prévoit 5 places de stationnement longitudinal, une aire de livraisons en vis-à-vis de la crèche et une aire de livraisons rue des Saules, au droit du restaurant "La Maison Rose", ce projet permettant de gommer du mieux possible du paysage la présence de véhicules en stationnement.
Cette solution pourrait être mise en ?uvre après un ultime entretien avec les riverains et les associations locales."