Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Janvier 2000
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

25 - 2000, DVD 6 - Autorisation à M. le Maire de Paris de signer un marché sur appel d'offres pour l'aménagement des trottoirs du boulevard des Capucines et du boulevard des Italiens (tronçon entre la place de l'Opéra et la rue Favart) (2e et 9e)

Débat/ Conseil municipal/ Janvier 2000


M. Manuel DIAZ, adjoint, président. - Nous allons passer au projet de délibération DVD 6 relatif à un marché sur appel d'offres pour l'aménagement des trottoirs du boulevard des Capucines et du boulevard des Italiens.
Je donne la parole au premier intervenant, Monsieur BRAVO, qui accourt avec sa rapidité habituelle.
M. Jacques BRAVO. - Monsieur le Maire, pour qu'il n'y ait pas d'ambiguïté, nous voterons pour cette délibération, comme nous avons déjà parlé au Conseil d'arrondissement avec Vincent REINA, qui connaît bien ma position. Je souhaite appeler aussi brièvement que fortement l'attention sur la nécessité, au-delà de cette seule délibération, de ne pas faire que du "façadage" et de s'intéresser à ce qu'il y a derrière la façade, c'est-à-dire dans un périmètre d'une centaine de mètres de chaque côté des boulevards. Il faut voir du côté des riverains, des habitants, ce qu'il y a lieu de faire et d'éviter un décalage dans le temps et dans les opérations entre ce qui sera fait sur les boulevards et trottoirs qui font l'objet de cette délibération et ce qu'il est indispensable de faire également autour. Je voulais en confirmant clairement que nous votons pour, attirer l'attention sur la nécessité de traiter simultanément les problèmes de fond de la façade et de ce qui est derrière la façade de ces boulevards.
Merci, Monsieur le Maire.
M. Manuel DIAZ, adjoint, président. - Merci, Monsieur BRAVO.
La parole est à Madame BACHE.
Mme Soizik MOREAU. - Je prends la parole, Monsieur le Maire, à la place de Mme BACHE.
Je m'associe tout à fait à ce que vient de dire M. BRAVO donc je ne ferai pas l'intervention comme j'avais l'intention de le faire au départ. Nous voterons évidemment pour aussi, et vraiment je souscris tout à fait à ce qui vient d'être dit, c'est-à-dire qu'en dehors du boulevard des Capucines et du boulevard des Italiens qui sont directement concernés, il faut voir en effet à traiter le problème dans la périphérie de ces deux boulevards parce qu'évidemment, par exemple, un arrondissement comme le 11e sera forcément touché par le plan de circulation qui va être établi.
Je vous remercie, Monsieur le Maire.
M. Manuel DIAZ, adjoint, président. - Merci, Madame.
Pour répondre aux intervenants, je donne la parole à M. REINA.
M. Vincent REINA, adjoint, au lieu et place de M. Bernard PLASAIT, adjoint, au nom de la 3e Commission. - Merci, Monsieur le Maire. Comme nous en avions d'ailleurs déjà parlé lors du conseil du 9e arrondissement, je dirai aux deux intervenants que notre préoccupation lors de la création de ce comité des Grands boulevards, était l'axe République-Madeleine qui s'étend sur 2,7 kilomètres, ce qui est un axe excessivement long, qui nécessite une importante concertation et qui était le plus durement touché.
Bien évidemment, les quartiers avoisinants sont intégrés à l'ensemble des réflexions menées dans le cadre du comité des Grands boulevards, et notamment à l'étude de l'éventuelle mise en double sens de circulation. Nous avons abordé les problèmes de Réaumur-Sébastopol, de Quatre-Septembre et de tous les carrefours liés aux Grands boulevards.
Mais dès le départ, nous avons considéré que la réflexion devait, dans un premier temps, se limiter à l'axe principal tant la distance qu'il représente est importante et tant les études induites sont longues. De même, les engagements financiers, notamment pour la réhabilitation des trottoirs, qui s'étalent sur trois exercices - de 1999 à 2001 -, représenteront déjà une participation de près de 40 millions de francs.
J'ai bien intégré les réactions des deux intervenants, s'agissant des abords des Grands boulevards.
M. Manuel DIAZ, adjoint, président. - Merci, Monsieur REINA.
Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DVD 6.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté. (2000, DVD 6).