Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2015
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2015 DDEEES 288 - Aide exceptionnelle au profit des commerçants et restaurateurs visés par les attentats terroristes du 13 novembre 2015.

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2015


 

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint, président. - Nous examinons le projet de délibération DDEEES 288 : aide exceptionnelle au profit des commerçants et restaurateurs visés par les attentats du 13 novembre dernier. La parole est à M. Philippe DUCLOUX.

M. Philippe DUCLOUX. - Monsieur le Maire, ma chère Olivia POLSKI, mes chers collègues, je ne m?étais pas exprimé sur le sujet à l?occasion du Conseil précédent, donc j?ai souhaité le faire un mois après que les terribles attentats, qu?évoquait à l?instant Thierry HODENT, ont eu lieu et ont eu lieu dans le 11e arrondissement. C?est un sujet important et ce serait bien que l?on puisse s?exprimer dans le calme. Un mois déjà et Paris se relève. Je suis fier d?intervenir sur un projet de délibération qui marque une nouvelle fois la solidarité indéfectible de Paris envers ses commerçants. Je suis fier parce que la Ville de Paris a réagi de manière exemplaire depuis le 13 novembre, qu?il s?agisse des hommages ou des aides matérielles, financières ou autres apportées aux victimes et aux commerçants, la Maire de Paris, Anne HIDALGO, les élus, l?ensemble des services et tous les agents mobilisés, sans oublier bien évidemment les Parisiennes et les Parisiens, tous ont été à la hauteur. Mes chers collègues, nos commerçants ont été les victimes des tragiques événements qui ont eu lieu, il y a maintenant plus d?un mois. Rien ne pourra évidemment réparer les pertes causées. Toutefois, la solidarité immédiate, que nous leur témoignons à travers les différentes mesures proposées par la Maire de Paris, marque notre soutien et notre reconnaissance pour le rôle qu?ils jouent dans la vie de nos quartiers. Eux aussi méritent notre écoute, notre attention, notre accompagnement institutionnel et notre soutien matériel et personnel. La Ville de Paris, bien entendu, répond présente. Après avoir voté au dernier Conseil une aide exceptionnelle pour les restaurateurs, les commerçants directement visés par les terroristes, la Ville de Paris propose d?apporter une nouvelle aide exceptionnelle pour les commerçants et les restaurateurs du 11e identifiés une fois la levée des barrières effectuée sur le boulevard Voltaire à côté du Bataclan. Eux aussi ont subi des dégâts matériels importants. Je les connais tous très bien pour évidemment être sur le terrain depuis un mois tous les jours. Je voulais citer les quatre établissements concernés : Kikafaim, Black Bird, T comme Terre, Bistro I qui ont été évidemment directement impactés. Ils jouent tous à leur façon un rôle important dans la vie du quartier et dans le dynamisme de mon arrondissement. C?est pourquoi je vous invite tous, mes chers collègues, à voter cette nouvelle aide de 40.000 euros qui leur permettra de faire face à leurs charges les plus urgentes en attendant que les assurances interviennent. Cette aide exceptionnelle n?est pas le seul geste que Paris a fait pour ces commerces. La Ville de Paris également a permis une exonération des droits de voirie proposée au titre de l?année 2016 pour une durée de six mois pour les 450 commerçants et artisans situés dans le périmètre de sécurité. Tous ont malheureusement vu leur activité touchée par les attentats. Le moins que l?on puisse faire est bien de les exonérer des droits de voirie, le temps qu?ils se permettent pleinement de faire face à ce traumatisme. Enfin, la Ville de Paris créera un fonds de soutien et de solidarité avec les organisations professionnelles et les chambres consulaires pour recueillir les dons de tous ceux et celles qui souhaitent exprimer leur solidarité. Madame la Maire, chère Olivia, en plus des aides qui restent dans les compétences de la Ville, vous avez travaillé avec nous et avec tous les services de l?Etat et les commerçants et les artisans concernés, pour faciliter l?ensemble de leurs démarches, notamment administratives. En lien avec la Préfecture, la Ville a également mis en place les différentes initiatives d?aides financières d?urgence et de facilités accordées pour le R.S.I. qui a d?ores et déjà annoncé qu?il peut faire bénéficier les entreprises concernées d?un secours ou d?une prise en charge de cotisations. Dans le 11e arrondissement, nous accompagnons avec François VAUGLIN, tous les commerçants et les artisans dans la constitution de leur dossier de sinistre auprès de leurs assurances. J?étais encore en réunion, il y a une semaine, autour des commerçants de La Belle Equipe. Nous serons en réunion vendredi prochain avec les commerçants situés dans le quartier du Bataclan. C?est un travail minutieux, à la fois par rapport aux aides que nous pouvons apporter, le soutien psychologique et tout cet accompagnement que nous faisons au quotidien dans cet arrondissement qui a été meurtri. Mes chers collègues, je vous invite évidemment à voter ce projet de délibération qui illustre à quel point Paris est une ville solidaire et bienveillante. Elle est solidaire parce qu?elle apporte un soutien immédiat à tous ceux qui ont été meurtris par les attentats du 13 novembre. Elle est bienveillante parce qu?elle sollicite tous les acteurs, l?Etat, les organismes professionnels notamment, et parce qu?elle cherche par tous les moyens à réduire tous les obstacles qui empêcheraient les commerçants des 10e et 11e arrondissements de reprendre petit à petit une activité normale. C?est là, mes chers collègues, une des réponses les plus efficaces que nous pouvions apporter contre la violence et la barbarie. Je vous remercie.

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint, président. - Merci beaucoup, Philippe DUCLOUX, pour cette intervention. La parole est à Mme Olivia POLSKI.

Mme Olivia POLSKI, adjointe. - Je n?ai pas grand-chose à rajouter à ces mots d?émotion de Philippe DUCLOUX, à part justement remercier aussi le maire du 11e, Philippe, son adjoint, le maire du 10e arrondissement, pour leur mobilisation puisqu?ils ont été très tôt là, tout de suite aux côtés non seulement des commerçants, mais évidemment des habitants. Et souligner le fait que nous avons effectivement eu beaucoup de manifestations de solidarité dans ce moment et qu?il s?agit aussi, dans la durée, de continuer à les accompagner. Je sais que les deux mairies sont là à leurs côtés et que bien évidemment nous serons là aussi. Merci.

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint, président. - Merci beaucoup Olivia POLSKI. Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DDEEES 288. Qui est pour ? Qui est contre ? Abstentions ? Le projet de délibération est adopté à l?unanimité. (2015, DDEEES 288). C?est important. Merci beaucoup.