Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2015
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe Socialiste et Apparentés relatif à la nouvelle dénomination de la station de métro "Belleville - Commune de Paris 1871". Vœu déposé par le Groupe Ecologiste de Paris relatif à la dénomination d'une station de métro "Commune de Paris 1871". Vœu déposé par le groupe Communiste - Front de Gauche relatif à la nouvelle dénomination de la station de métro "Belleville - Commune de Paris 1871". Vœu déposé par l'Exécutif.

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2015


 

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Nous passons à l'examen de v?ux non rattachés : les v?ux référencés nos 72, 73, 74 et 74 bis sont relatifs à la nouvelle dénomination de la station de métro "Belleville - Commune de Paris 1871". Je vais donner la parole successivement et pour 2 minutes à Mme Marinette BACHE, M. Jérôme GLEIZES puis à M. Nicolas BONNET-OULALDJ.

Mme Marinette BACHE. - Merci, Monsieur le Maire. Je défendrai le v?u du groupe SOCA qui a été voté le 2 novembre dernier par le Conseil d'arrondissement à l'initiative de la mairie du 20e mais, en même temps, je voudrais me réjouir que chacun des groupes de notre majorité ait déposé un v?u parallèle. Notre Ville a déjà rendu un hommage à nos prédécesseurs élus de la Commune de Paris en apposant une plaque dans un couloir proche de cette salle en présence des représentants de l'ensemble de cette Assemblée, je veux le rappeler et m'en féliciter. Voir M. LEGARET chanter "Le temps des cerises" avec nous est pour moi un émouvant souvenir. La Commune de Paris est porteuse de valeurs républicaines, sociales, d'égalité et de liberté. Ses principes et, mieux, son bilan, ses actions sont encore d'une étonnante actualité. La laïcité avec la définition d'un espace public non soumis à l'ingérence des cultes, la promotion des femmes et en particulier l'éducation des filles, la promotion de la citoyenneté, l'instauration de services publics, de solidarité mutuelle, le développement du droit du travail, le droit au travail pour tous. Cela résonne particulièrement en ce moment, il faut se rappeler la diversité sociale et culturelle de tous les communards qui se sont ensemble levés pour refuser la capitulation de leur cité. Plus particulièrement dans ce v?u, il s'agit de relayer la demande de nombreuses personnalités, évidemment, entre autres, les Amis de la Commune de Paris 1871, de voir ce nom donné à une station de métro et il serait évidemment particulièrement pertinent que celle de Belleville, proche du lieu où se sont tenues les dernières barricades, soit celle choisie. Je vous remercie.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Dans mes souvenirs mythologiques, c'était plutôt Ménilmontant. Mais je serais ravi à Belleville. La parole est à M. Jérôme GLEIZES.

M. Jérôme GLEIZES. - Merci, Monsieur le Maire. C'est avec plaisir que le groupe Ecologiste relaie une demande assez ancienne des Amis de la Commune qui a été cette année suivie par une pétition signée par beaucoup d'intellectuels et d'artistes pour demander à ce qu'enfin une station de métro porte l?intitulé de la Commune. C'est pour cela que nous demandons que la Ville de Paris relaie cette mémoire et étudie avec la R.A.T.P. la possibilité de nommer une station de métro "Belleville - Commune".

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci, Jérôme GLEIZES. C'était synthétique et clair. La parole est à M. BONNET-OULALDJ.

M. Nicolas BONNET-OULALDJ. - Monsieur le Maire, mes chers collègues, c'est un moment important pour notre collectivité car la Commune de Paris est un élément majeur d'une histoire qui est à la fois celle de Paris, celle du mouvement ouvrier et celle du combat républicain. Et considérant la place dans la mémoire nationale qui est injustement sous-estimée jusque dans les programmes d'enseignement, il faut permettre aux enseignants, à la population parisienne de connaître les valeurs portées par la commune que Marinette BACHE a décrites. Il convient pour cela de les sensibiliser, et rien de tel qu'une station de métro. Je peux vous dire que les communistes sont heureux, se sentent les héritiers aussi de ces communards et sont attentifs à ce que la réhabilitation de la Commune puisse avoir lieu. Paris et toute la région parisienne doivent poursuivre le combat engagé par la Commune dans l'espace public. La Ville de Paris a beaucoup travaillé sur ce sujet dans cet esprit de réhabilitation, notamment en reprenant les v?ux déposés par les groupes Communistes qui se sont succédé depuis 2008 mais aussi, grâce à son action, figurent dans toutes les mairies d'arrondissement des plaques portant les noms des maires de la Commune. A l'Hôtel de Ville, ici même, a été inaugurée une plaque en hommage à la Commune et à ses élus par la Maire de Paris. Considérant que le 140e anniversaire, en 2011, a fait l'objet de deux expositions, une dans l'Hôtel de Ville et une aux Cordeliers, un colloque sur le 145e anniversaire est en préparation ainsi qu?une exposition sur les grilles de l'Hôtel de Ville. Nous nous félicitons que ce v?u soit porté par la majorité et sera certainement adopté à la majorité.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci. La parole est à Mme Catherine VIEU-CHARIER.

Mme Catherine VIEU-CHARIER, adjointe. - D'abord, je tiens à remercier les trois groupes, groupe Communiste, groupe Socialiste et Apparentés et groupe Ecologiste pour leur v?u en faveur de cet hommage à la Commune de Paris à travers la proposition de compléter justement la dénomination d'une station de métro. Comme cela a été précisé dans les v?ux, la Commune de Paris est effectivement injustement sous-estimée dans la mémoire collective et jusque dans les programmes d'enseignement. Dénommer une place, un lieu quotidien c'est aussi ancrer dans la mémoire collective cet événement important de notre histoire dont les élus de Paris et Parisiens, dans leur ensemble, sont les héritiers. Cela s'inscrit évidemment dans un travail de mémoire beaucoup plus général et, comme cela a été rappelé, dans les arrondissements, et dernièrement à la mairie du 4e, ont été inaugurées des plaques qui rappellent les hommes et les femmes de la Commune de Paris. A l'Hôtel de Ville, comme vous l'avez précisé, Monsieur le président BONNET-OULALDJ, à l'occasion du 145e anniversaire en 2016, nous aurons un colloque à l'Hôtel de Ville sur la Commune de Paris, une exposition sur les grilles de l'Hôtel de Ville. De plus, une proposition de dénomination d'un quai des berges rive droite, qui sera dénommé "promenade des Femmes de la Commune de Paris" devrait être soumise prochainement à votre approbation. Voilà ce que je voulais vous préciser et comme tous les v?ux sont similaires et proviennent des groupes de la majorité, pour plus de visibilité nous proposons un v?u de l'Exécutif qui reprend l'ensemble de ces v?ux pour la dénomination métro "Belleville - Commune de Paris 1871", je tiens à le préciser puisque les Amis de la Commune ont beaucoup tenu à ce que cette date de 1871 figure dans la rédaction de ce v?u. Je vous remercie.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci. Le groupe Socialiste et Apparentés retire-t-il son v?u n° 72 ? Oui. Le groupe Ecologiste de Paris retire-t-il son v?u n° 73 ? Oui. Le groupe Communiste - Front de Gauche retire-t-il son v?u n° 74 ? Oui. Je mets donc aux voix, à main levée, le projet de v?u référencé n° 74 bis déposé par l'Exécutif. Qui est pour ? Contre ? Abstentions ? Le projet de v?u est adopté. (2015, V. 368).