Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2015
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par Mme SIMONNET relatif à la carte scolaire. Vœu déposé par l'Exécutif.

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2015


 

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Nous passons à l?examen des v?ux non rattachés, les v?ux nos 159 et 159 bis qui l'accompagne, relatifs à la carte scolaire. La parole est à Mme Danielle SIMONNET, pour 2 minutes.

Mme Danielle SIMONNET. - Ce v?u a un peu de décalage puisqu?il avait été rédigé pour le Conseil de Paris prévu au mois de novembre.

Très rapidement, évidemment il revient sur l'insuffisance des postes dans l'Education nationale. Vous savez que seulement 4.131 postes ont été créés nationalement à la place des 60.000 annoncés par le Ministre et que nous avons en plus une situation qui s'est aggravée du fait du Gouvernement précédent, qui avait supprimé beaucoup de postes. Sur Paris, l'attitude du Gouvernement est de dire que finalement il y aurait une baisse démographique, que l?on aurait moins besoin d'enseignants. Or on constante concrètement qu'il y a un véritable manque de postes de remplacement, un manque de poste de R.A.S.E.D., que la situation se dégrade et qu'il faut absolument agir autrement si l'on veut améliorer les conditions de la réussite scolaire de tous les élèves. J'ai une question que je voudrais poser à l'Exécutif. Pourquoi est-ce que lors du C.D.E.N. du 16 octobre, alors que l'ensemble des représentants des parents d'élèves, enseignants, dénonçaient les nouvelles dégradations des conditions de scolarisation au sein des écoles parisiennes en cette rentrée, et alors que nombre d'élus sont impliqués dans leurs arrondissements en soutien aux mobilisations des parents d'élèves et des enseignants, pourquoi est-ce que les représentants du Conseil de Paris au C.D.E.N. ont voté contre la motion proposée par les parents d'élèves et les enseignants ? J'aimerais bien comprendre parce que je me retrouve tout à fait dans le v?u de l'Exécutif qui est proposé en réponse à mon v?u mais je trouve que, du coup, il y a un décalage entre ce que l'on vote ici et ce que vous votez au nom de la Ville de Paris au niveau du C.DE.N. Voilà, j'aimerais avoir une réponse à ce sujet. Sinon, j?annonce d?ores et déjà que je me retrouve derrière les précisions du v?u de l?Exécutif qui est fait en réponse à mon v?u.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci. La parole est à Mme Alexandra CORDEBARD.

Mme Alexandra CORDEBARD, adjointe. - Merci, Monsieur le Maire. Je n'avais pas compris que le v?u de l?Exécutif était maintenu, mais j?en suis totalement comblée. Je pensais simplement que Mme SIMONNET retirerait son v?u, compte tenu du fait de l?annonce de l?attribution des postes pour Paris à la rentrée prochaine et que nous savons d?ores et déjà qu?il n?y aura pas de baisse des moyens alors qu?une baisse des effectifs est attendue. Je remercie donc bien volontiers Mme SIMONNET de retirer son v?u au bénéfice du v?u de l?Exécutif maintenu. Par ailleurs, pour vous donner une toute petite indication, celle que vous m?avez demandée, Madame SIMONNET, nous n?avons pas voté contre la motion de la F.C.P.E. en réalité. Nous nous en sommes expliqués pendant le C.D.E.N. même et nous nous sommes associés à cette motion.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - J?ai entre les mains un v?u de l?Exécutif que je vais soumettre aux voix. Qui est pour ? Qui est contre ? Pardon ? Il y a une explication de vote ? Pardon, j?ai été troublé par cette histoire de v?u de l?Exécutif. La parole est à Mme Aurélie SOLANS.

Mme Aurélie SOLANS. - Merci. Déjà lors de la préparation de la rentrée 2015, le groupe Ecologiste de Paris avait porté ses attentes pour les écoles de Paris, et donc nous nous associons pleinement à ce v?u. Oui, il faut reconstituer et renforcer les brigades de remplacement. C?est une priorité, il y a encore trop de situations dans lesquelles le faible nombre de remplacements est mis en avant. C?est préjudiciable pour toutes et tous. Quant aux R.A.S.E.D., ils sont d?une importance vitale pour permettre aux petits Parisiens et aux petites Parisiennes d?avoir un accompagnement spécifique et adapté, permettant de garantir une réelle égalité. Parce qu?ils sont porteurs d?innovations pédagogiques, nous continuerons à défendre le développement des dispositifs, plus de maîtres que de classes, ou encore les très petites sections à la condition bien sûr que les conditions adaptées à des enfants de moins de 3 ans soient réunies. C?est ainsi la mise en ?uvre d?un cadre beaucoup plus favorable à la mise en place de projets éducatifs innovants et inclusifs. J?en terminerai en rappelant l?importance de préserver et d?améliorer nos écoles souvent fragilisées dans leurs missions. Je vous remercie.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Le v?u n° 159 de Mme SIMONNET est retiré. Je mets donc aux voix, à main levée, le v?u de l?Exécutif. Qui est pour ? Qui est contre ? Abstentions ? Le v?u est adopté. (2015, V. 402). Merci.