Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2015
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2015 DAC 656 - Subvention (10.000 euros) à l’Association des réservistes citoyens de l’Armée de Terre en Île-de-France "ARCAT Île-de-France".

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2015


 

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Nous passons maintenant à l'examen du projet de délibération DAC 656 relatif à l'attribution d'une subvention de 10.000 euros à l?association des réservistes citoyens de l?Armée de Terre en Ile-de-France. La parole est à M. Nicolas BONNET-OULALDJ.

M. Nicolas BONNET-OULALDJ. - Monsieur le Maire, mes chers collègues, je tenais par ces quelques mots à remercier notre collègue Catherine VIEU-CHARIER, qui est la correspondante défense de notre Ville dans un contexte particulier que nous connaissons après les attentats qui ont marqué l?année 2015. Ce titre qui échoit à un élu dans une commune est souvent vécu comme désuet et inutile. Les derniers événements dramatiques que nous venons de connaître ont nécessité la mise en place par le Ministère de la Défense à Paris d?un dispositif inédit par son ampleur. L?accueil de plus de 6.000 militaires à Paris s?est passé dans des bonnes conditions, semble-t-il. Je sais que Mme la Maire et votre adjointe avez été attentives aux demandes des autorités de défense, et elles n?ont eu qu?à se féliciter de votre coopération. Il nous apparaît comme tout à fait normal que notre Ville contribue, même modestement, aux actions de l?association "ARCAT Ile-de-France". Cette association des réservistes citoyens de l?Armée de Terre intervient sur le champ de la citoyenneté en direction des jeunes pour qu?ils connaissent notre histoire, mais elle organise aussi des séjours de vacances et de loisirs. Elle est aussi soutien des familles de soldats blessés et des soldats eux-mêmes. Elle travaille à la reconversion des invalides qui ne peuvent être au service d?actifs. Elle est aussi un lien avec les militaires éloignés de leur famille et de leur domicile pendant de longs mois. Vous le savez, je fais partie de ceux qui regrettent l?abandon de la circonscription et le recours à l?armée de métier. Je pense qu?il fallait grandement écouter et retravailler le contenu d?un service national, mais ce lien entre l?armée et la Nation est plus fort lorsqu?il s?agit d?appelés plutôt que de contractuels. Je pense ne pas être majoritaire, que ce soit dans ma formation politique ou peut-être auprès des jeunes, mais je pense que nous avons fait une erreur en supprimant totalement le service national. Nous soutiendrons donc ce projet de délibération et nous remercions l?adjointe de notre groupe et la Maire de Paris pour leur travail.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci pour cette ode à la conscription. La parole est à Mme Catherine VIEU-CHARIER, pour vous répondre.

Mme Catherine VIEU-CHARIER, adjointe. - Monsieur le Président, mes chers collègues, je vous remercie des propos que vous venez de tenir. Je tiens à rappeler effectivement que c?est une subvention tout à fait particulière, dans un contexte particulier après les attentats de janvier et de novembre 2015 qui ont frappé Paris. "L?ARCAT", comme vous l?avez dit, ?uvre depuis fort longtemps au soutien des soldats en "Opex" et en "Opint", ainsi que de leurs familles, et cela se manifeste entre autres, mais il y a beaucoup plus de choses que cela, par l?envoi d?un colis de Noël. Et cette année, nous avons souhaité élargir ce geste de solidarité justement aux soldats en "Opint" dans le cadre de l?opération Sentinelle, comme vous l?avez rappelé, 6.500 soldats mobilisés à ce jouant en Ile-de-France, dont 2.500 à Paris. Nous avons eu une réunion avec les maires d?arrondissement et le G.M.P., le gouverneur militaire de Paris, le 8 décembre, et le gouverneur militaire nous a rappelé les conditions difficiles des soldats pour assurer la sécurité en complément des forces de sécurité intérieure. Et il nous a rappelé que 50 % de ces soldats vont rester mobilisés pendant les fêtes entre Noël et Jour de l?an. La Ville se devait bien de marquer sa reconnaissance et un certain nombre d?initiatives ont déjà été prises, notamment une mise à disposition gratuite d?équipements municipaux comme les piscines, par exemple, et puis aussi des places de spectacle, etc. Je tiens à saluer aussi l?engagement des maires d?arrondissement qui ont facilité les conditions de vie des soldats, notamment en matière de capacités d?hébergement et de rapprochement de leur lieu de travail, en étroite collaboration avec le gouverneur militaire de Paris et le Préfet de police. Cette subvention, que je vous propose de voter tous ensemble, nous permet de marquer notre soutien et notre reconnaissance à nos soldats, pour leur dire qu?en ces périodes de fête où beaucoup vont être mobilisés loin de leurs familles, ne seront pas oubliés et que la Ville de Paris leur marque sa reconnaissance et son affection. Une cérémonie de remise symbolique de ces colis sera faite le 16 décembre à un détachement d?une cinquantaine de soldats aux côtés du gouverneur militaire de Paris et de Madame la Maire de Paris. Je vous remercie.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci beaucoup, Madame VIEU-CHARIER.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DAC 656.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ? Le projet de délibération est adopté. (2015, DAC 656).