Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2015
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par Mme SIMONNET relatif au Vingtième Théâtre. Vœu déposé par l'Exécutif.

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2015


 

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Nous passons aux v?ux référencés nos 71 et 71 bis, déposés par Mme SIMONNET et l'Exécutif, relatifs au Vingtième Théâtre. La parole est à Mme Danielle SIMONNET.

Mme Danielle SIMONNET. - Mes chers collègues, la Ville de Paris souhaitait prévoir de refusionner le Vingtième Théâtre et le centre d'animation des Amandiers autour d'un même contrat. Il était prévu d'ailleurs que ce soit au mois de décembre que le marché d'appel d'offres ou d'appel à projets soit effectif.

Fort heureusement, d'ores et déjà vous reculez le calendrier et l'échéance. Il y a des craintes très vives et fortes à la fois des habitants, d'acteurs culturels du 20e et même d'acteurs culturels bien au-delà, sur l'ensemble de la Capitale, attachés au théâtre, qui craignent que ce projet de fusion, à la fois du centre d'animation et du théâtre, ne conduise à finalement valoriser surtout un lieu dédié aux pratiques amateurs, au détriment d'un lieu de création et de diffusion de la création théâtrale. Il faut comprendre que nous sommes face à des métiers qui sont différents et qui doivent travailler bien sûr dans la complémentarité. D'ailleurs, il y avait déjà énormément de projets de partenariat, que ce soit entre le théâtre et le centre d'animation, mais également entre le théâtre et de nombreux acteurs du quartier, du 20e et de l'ensemble de la Capitale. Une démarche d'éducation populaire d'appropriation sociale de la culture implique forcément une volonté de coconstruire avec l'ensemble des acteurs et habitants. Or, j'ai le sentiment que pour l'instant on ne s'engage pas dans cette voie. Depuis que j'ai lancé ce débat au Conseil de Paris, je n'ai pas le sentiment qu'il y ait eu véritablement cette volonté de coconstruction. Il y a bien eu un conseil de quartier, mais c'était simplement une information, et lors de cette séance d'information dans ce conseil de quartier, on peut dire qu'il y avait une majorité de présents dans la salle massivement opposés à ce projet. Donc, je termine et conclus, je propose à travers ce v?u, que la concertation relative au devenir du Vingtième Théâtre tienne compte vraiment de tous les avis qui s?exprimeront, sans imposer a priori cette fusion.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Madame SIMONNET, je vous rappelle que la conclusion ne débute pas au bout des deux minutes, mais finit au bout des deux minutes. La parole est à M. Bruno JULLIARD.

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint. - Merci, Monsieur le Maire. Je concède qu?il est difficile de traiter de ce sujet très important en deux minutes. J?aurai du mal à le faire aussi, donc je fais vraiment très bref. Il ne s?agit pas d?une simple fusion entre un théâtre et un centre d?animation. Nous voulons faire beaucoup plus qu?un théâtre, et je crois dans la complémentarité entre un projet culturel théâtral de diffusion et de création et un projet d?éducation populaire. J?ai même la conviction absolue que c?est par la culture que nous pouvons réinventer l?éducation populaire, qui en a besoin, y compris à Paris, parce que des règles nous sont imposées qui nous empêchent de réinventer l?éducation populaire. Je crois dans ce projet-là. Il n?est en aucun cas dans notre esprit, avec Pauline VÉRON, et notre volonté de réduire ni les moyens, ni l?ambition culturelle de création comme de diffusion de la partie "théâtre", de la même manière que nous souhaitons que par la culture, par les pratiques amateurs, nous puissions créer un nouveau lieu d?éducation populaire dans l?ensemble de ce grand bâtiment de 2.700 mètres carrés. Concernant l?appel à projets, ce sera un appel à projets ouvert, permettant à tous de présenter son projet, y compris le directeur actuel. Quant au choix du mode de gestion, j?ai beaucoup tenu à ce qu?il s?agisse d?une C.O.D.P. pour éviter une mise en concurrence de type D.S.P., parce que nous savons que c?est cela qui aujourd?hui affaiblit radicalement l?éducation populaire. Concernant la concertation, je suis désolé, mais je ne peux pas vous laisser dire ça. Tant en amont, avec la rencontre avec toutes les personnes ou entités, avec les professionnels eux-mêmes, avec la direction-même du théâtre comme du centre d?animation, l?appel à projets en lui-même intègre en son sein la nécessité absolue de nous présenter un projet construit avec les habitants. Nous n?avons pas tout décidé en amont d?un appel à projets dont la nature-même est de nous proposer justement un projet. J?ajoute que concernant le Vingtième Théâtre, j?ai déjà eu l?occasion de vous le dire, mais il y a des améliorations sensibles à apporter à ce théâtre-là, notamment en termes de conditions d?accueil des compagnies, en termes de frais de communication ou en termes de droits de suite, sans rentrer dans le détail. Je vous demanderai donc, si vous l?acceptez, de retirer votre v?u au profit du v?u de l?Exécutif pour lancer rapidement l?appel à projets, donc la suite de la concertation, pour des conditions d?accueil plus favorables pour les compagnies que celles qui sont aujourd?hui faites au Vingtième Théâtre, pour que les moyens alloués soient au moins équivalents aux moyens actuels, je pense même supérieurs, et pour que les candidats disposent d?un mois supplémentaire par rapport au calendrier. J?entends ce que vous dites de ce point de vue-là, par rapport au calendrier initial pour la rédaction de leur projet.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci. Effectivement, vous n?avez pas tenu en deux minutes ! Le v?u est-il maintenu, Danielle SIMONNET ? Oui. Je mets donc aux voix le v?u n° 71, avec un avis défavorable de l?Exécutif? Pardon, explication de vote. Jérôme GLEIZES.

M. Jérôme GLEIZES. - Merci, Monsieur le Maire. Le groupe Ecologiste suit avec attention le devenir de ce lieu et de l?ensemble des lieux culturels de ce quartier, qui est assez maltraité. Notamment, il y en a un autre, on y reviendra, la Miroiterie, sur lequel nous aimerions bien avoir aussi l?avis de M. JULLIARD. Ce v?u donc améliore, enfin, tient compte des débats qui ont eu lieu, notamment associe les conseils de quartier dans la réflexion sur le devenir du Vingtième Théâtre et du conseil d?animation qui va avec, et donc, avec enthousiasme, nous votons ce v?u de l'Exécutif.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par Mme SIMONNET, assortie d'un avis défavorable de l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ? La proposition de v?u est repoussée.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de v?u déposé par l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ? Le projet de v?u est adopté. (2015, V. 367).