Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2015
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe les Républicains relatif aux subventions aux associations du 12e.

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2015


 

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Le v?u référencé n° 68 déposé par le groupe les Républicains, est relatif aux subventions aux associations du 12e arrondissement. La parole est à Mme Valérie MONTANDON.

Mme Valérie MONTANDON. - Merci, Monsieur le Maire. Je voulais juste préciser que sur le vote précédent, le groupe s'est abstenu.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Pas tout le groupe, alors.

Mme Valérie MONTANDON. - La position du groupe est l?abstention. Je vous remercie, Monsieur le Maire. Depuis 2009, les élus du 12e arrondissement de l'opposition n'ont cessé de vous alerter sur le versement de subventions à l'association "Maison d'Europe et d'Orient", subventions qui nous paraissaient totalement infondées. Malgré tous nos votes contre, que ce soit en Conseil d'arrondissement ou au Conseil de Paris, vous avez continué à verser des subventions qui n'ont d'ailleurs cessé d'augmenter pour atteindre un niveau de 50.000 euros au niveau du fonctionnement à la Ville de Paris, mais aussi à la Région pour atteindre un niveau de 80.000 euros par an, sans compter les votes de subventions exceptionnelles, chaque année pratiquement ces dernières années. Malgré nos votes contre, vous n?avez jamais tenu compte de nos alertes. Cette année, l'Inspection générale de la Ville de Paris a audité la Maison d'Europe et d'Orient. Les résultats de ce rapport sont éloquents et reprennent tous les arguments que nous dénonçons depuis des années. Je me permets de vous citer quelques phrases de ce rapport de l?Inspection générale de la Ville. Le Ministère de la Culture a porté sa contribution à plus de 74.000 euros. Le taux de subventionnement de la Maison d?Europe et d?Orient est, depuis 2010, supérieur à 80 %. La réglementation relative aux associations est peu respectée par la Maison d'Europe et d'Orient. La situation financière est particulièrement délicate et la tenue de la comptabilité manque de rigueur. Il s'agit d'une association fermée comptant quatre adhérents. Les dispositions statuaires sont souvent peu claires ou lacunaires. Je pourrais continuer pendant des heures. Par ce v?u, nous voulions surtout rappeler que l'argent public des Parisiens et des Franciliens n'a pas vocation à compenser la mauvaise gestion des associations, ni à combler une incapacité à développer des ressources propres. C?est pour cette raison que nous émettons le v?u que la maire du 12e arrondissement présente une analyse approfondie de l'enveloppe des subventions allouées aux associations et propose en conséquence un redéploiement des aides et des subventions de la Maison d'Europe et d'Orient et des associations qui seraient dans la même situation vers des partenaires associatifs plus participatifs. Merci.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Bruno JULLIARD, pour vous répondre.

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint. - Merci. Très brièvement, car ce n'est pas la première fois que nous avons ce débat sur la subvention à la Maison d'Europe et d'Orient. Je n'avais pas compris que le v?u était adressé à la maire du 12e arrondissement, auquel cas il eut été préférable que le débat ait lieu dans le 12e arrondissement. Je rappelle que la Maison d'Europe et d'Orient est une association culturelle qui intervient dans un champ unique et fait vivre la culture d'Europe de l'Est, des Balkans et du Caucase à Paris, et que cette identité culturelle de l'association est non seulement à préserver, mais aussi à encourager et à soutenir. C'est ce que nous faisons, avec des activités conséquentes de la Maison d'Europe et d'Orient : bibliothèque, librairie, espace d'expositions spécialisées sur la littérature théâtrale des Balkans et du Caucase, un fonds d'?uvres inédites et l'animation d'un réseau de comités de lecture et d'un réseau européen de traduction tout à fait pertinent. Autant de richesses qui participent au rayonnement culturel de Paris. Comme beaucoup d'autres associations aux structures culturelles, nous sommes heureux de les soutenir. Vous avez tort de dire que le soutien ne cesse d'augmenter puisque, par exemple en 2013, nous avions attribué une subvention de 64.000 euros. Or, en 2015, la subvention était de 50.000 euros. Je ne sais pas encore quel sera le montant de 2016. Il est exact, en revanche, que la Maison d'Europe et d'Orient présente un déficit structurel conséquent. L'Inspection générale a rendu un rapport l'année dernière qui pointe la dépendance de l'association aux subventions publiques. C'est la raison pour laquelle la Ville de Paris qui soutient la Maison d'Europe et d'Orient depuis 2002 maintenant, a engagé ces derniers mois un travail important avec la direction de l'association pour accompagner l'évolution de son modèle économique. Mais cette évolution ne peut pas se traduire immédiatement par une baisse de subventions. C'est en accompagnant et en continuant de soutenir l?association que nous ferons progresser le modèle. D'où l'avis défavorable à ce v?u un peu exagérément polémique.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci. Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe les Républicains, assortie d'un avis défavorable de l'Exécutif. Qui est pour ? Contre ? Abstentions ? La proposition de v?u est repoussée.