Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2015
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe Communiste - Front de Gauche relatif au travail du dimanche à la Poste.

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2015


 

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint, président. - Nous examinons le v?u n° 179 relatif au travail du dimanche à la Poste. Il est présenté par M. Nicolas BONNET-OULALDJ.

M. Nicolas BONNET-OULALDJ. - Merci, Monsieur le Maire. Dimanche prochain, la Poste a annoncé par voie de presse qu'elle souhaitait expérimenter le travail du dimanche pour livrer des colis. Bien sûr, nous nous sommes retrouvés majoritairement sur une Mission d'information et d'évaluation avec des préconisations très claires, qui ont fait que le Conseil de Paris s'est opposé à la généralisation du travail du dimanche. J'ose espérer que mon v?u sera inspiré de cette M.I.E. Je voudrais dire à mes collègues que nous avions pris acte que certains services publics étaient nécessaires, je pense notamment aux hôpitaux. On pense à la santé, on pense au nettoiement des rues. Vous allez me dire, et je reprendrai un slogan de la Poste : il faut vraiment être timbré pour travailler le dimanche à la Poste !

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint, président. - Merci, Nicolas BONNET-OULALDJ. Pour vous répondre, la parole est à Mme Pauline VÉRON.

Mme Pauline VÉRON, adjointe. - Monsieur le Maire, mes chers collègues, cher Nicolas BONNET-OULALDJ, vous avez intitulé votre v?u : "v?u relatif au travail du dimanche à la Poste". Je voudrais préciser que ce à quoi fait référence votre v?u ne concerne pas le travail du dimanche à la Poste, mais une expérimentation de travail du dimanche matin, le 20 décembre à la Poste, ce qui n'est pas tout à fait pareil. Il s'agit d'un seul dimanche, dimanche prochain, et seulement le matin. Comme vous le savez, les liens entre la Poste et la Ville sont étroits et de confiance, mais la Ville de Paris n'est pas l'instance de tutelle de la Poste. L'ensemble des décisions de gestion ne sont pas soumises à l'approbation de l'Exécutif parisien. Cette année, la Poste a souhaité expérimenter la livraison de colis le dimanche matin qui précède Noël, pour faire face à l'augmentation importante du nombre de colis à livrer dans la période précédant cette fête importante. Cette expérimentation ne concerne pas tout le territoire francilien, mais seulement certains secteurs de la petite couronne et de Paris. A Paris, sept arrondissements sont concernés, les 9e, 12e, 13e, 15e, 16e, 17e et 19e. La livraison sera assurée par des personnels volontaires uniquement. Le nombre de colis par livreur sera limité à 30 objets en moyenne. Je m'engage à ce que lors de mon prochain entretien avec le directeur régional de la Poste, un bilan de cette expérimentation soit fait et que l'opportunité de reconduire ce type d?exception soit examinée au regard de ce bilan. A l'aune de l'ensemble de ces éléments qui montrent la portée limitée de cette expérimentation de travail le dimanche, vous comprendrez que je ne soutienne pas pleinement votre v?u. J'espère que les précisions apportées vous conduiront à le retirer, sinon je serai contrainte d'y émettre un avis défavorable.

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint, président. - Le retirez-vous, Monsieur BONNET-OULALDJ ? Il n'est pas retiré. Explication du groupe Ecologiste de Paris, Monsieur GLEIZES ?

M. Jérôme GLEIZES. - En cohérence avec notre position contre le travail du dimanche, nous soutenons le v?u du Parti communiste français.

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint, président. - Je mets donc aux voix, à main levée, le v?u n° 179 avec un avis défavorable de l'Exécutif. Qui est pour ? Qui est contre ? Absentions ? Le v?u est rejeté. Je vous remercie.