Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2015
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe Socialiste et Apparentés relatif au soutien à Atena FARGHADANI, artiste iranienne.

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2015


 

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Nous passons à l'examen de v?ux non rattachés. Le v?u n° 160 est relatif au soutien à Atena FARGHADANI, artiste iranienne. La parole est à Marinette BACHE.

Mme Marinette BACHE. - Merci, Monsieur le Maire. Ce v?u a en effet pour but de vous proposer d'attirer l'attention sur le cas d?Atena FARGHADANI, c?est une jeune femme, artiste iranienne, engagée dans de multiples combats pacifiques et citoyens face à la tyrannie des Mollahs. Ses combats sont multiples, en particulier la défense des minorités opprimées par le pouvoir intégriste qui règne en Iran. Pour cela, elle a déjà été emprisonnée dans des conditions inhumaines auxquelles elle avait répondu par une grève de la faim et contraint ces geôliers à la faire hospitaliser. Un autre de ses combats est celui du droit des femmes. Elle s'oppose à une loi voulant restreindre l'accès à la contraception, la pénalisant et entravant l'accès des femmes à une activité professionnelle. Vous allez me dire que récemment un candidat à l'élection régionale a proposé la même chose dans notre pays, je vous répondrai que quel que soit le masque dont elles se parent toutes les extrême-droite se ressemblent. Bref, aujourd'hui les Mollahs relancent leurs accusations : il ne s'agit plus de nuire à la sûreté de l'Etat ou de faire de la propagande contre le régime, il s'agit de relations sexuelles illégitimes, cela pour avoir serré la main de son avocat. Ce v?u a pour but d'essayer de la protéger quelque peu, en lui apportant le soutien officiel de la Ville de Paris, mais aussi en demandant au Ministère des Affaires étrangères d'intervenir auprès du Gouvernement iranien. Je vous remercie.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci, Madame la Conseillère. La parole est à M. Hermano SANCHES RUIVO, pour vous répondre.

M. Hermano SANCHES RUIVO. - Merci, Monsieur le Maire. Je tiens à remercier Marinette BACHE et Karen TAÏEB et les élus du groupe Socialiste et Apparentés pour ce v?u sur la situation de l'artiste et militante iranienne, Atena FARGHADANI. Accusée de propagande contre le régime, activité contre la sécurité nationale, de collusion avec des éléments contre-révolutionnaires et d'insultes au guide suprême, Atena est arrêtée une première fois en août 2014 et maintenue en isolement pendant deux semaines alors qu?elle est étudiante en art à l'université Alzahra de Téhéran. Ces accusations visaient en premier lieu une exposition de peinture d?Atena, critique à l'égard du Gouvernement, notamment sur ses positions extrêmement réactionnaires sur les droits des femmes. Vous vous rappelez à juste titre l'acharnement dont est victimes cette artiste, emprisonné à plusieurs reprises dans des conditions de détention particulièrement difficiles. En janvier dernier, trois semaines après une nouvelle incarcération, elle commence une grève de la faim et est hospitalisée après avoir subi un arrêt cardiaque. Son procès débute en mai 2015 et s?achève le 28 mai avec une condamnation à 12 ans de prison, peine beaucoup plus lourde que le maximum prévu par la loi pour les faits qui lui sont reprochés. Cette condamnation est une terrible injustice et une violation des droits, et de ses droits, à la liberté d'expression et d'association. Vous vous rappelez l'engagement de notre Ville en faveur de la liberté d'expression et notre soutien indéfectible à la défense, au respect et à la promotion des droits des femmes. C?est parce que je partage grandement l'esprit de votre v?u que je propose, mes chers collègues, d'adopter non seulement avec force, mais aussi conviction. Nul ne doit être emprisonné pour son art et encore moins pour son militantisme pacifique. Je vous remercie.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci. Je mets donc aux voix, à main levée, le v?u n° 160, avec avis favorable de l'Exécutif. Qui est pour ? Qui est contre ? Qui s'abstient ? Le v?u est adopté. (2015, V. 403).