Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2015
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par Mme SIMONNET relatif à la tarification de la piscine Joséphine Baker (13e).

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2015


 

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Le v?u n° 163 est relatif à la tarification de la piscine Joséphine Baker dans le 13e arrondissement. Danielle SIMONNET a la parole.

Mme Danielle SIMONNET. - Merci. C'est toujours un peu le même débat, pourquoi y a-t-il des piscines gérées par des entreprises privées, d'autres qui sont de fait en régie directe, la gestion municipale ? Et là on voit, cela amène des différences tarifaires qui ne sont, selon moi, absolument pas justifiées ni justifiables. A travers ce v?u, je souhaite vous interpeller sur les tarifs de la piscine Joséphine Baker, pour qu?ils soient de nouveau alignés, hiver comme été, sur ceux des piscines à gestion municipale. Je vous fais grâce du détail de toute la différenciation tarifaire selon l'été, selon l'hiver, elle est dans le v?u, mais je ne vois absolument pas pourquoi les tarifs seraient différents, y compris concernant les abonnements permettant d'y accéder. Je souhaiterais, à travers ce v?u, et je vous relance de nouveau, sur le fait qu'on puisse enfin mettre à l'étude la municipalisation de la gestion de la piscine Joséphine Baker et la municipalisation de tous les établissements municipaux, qu'il s'agisse de Pontoise, des Halles, qui proposent des tarifs et des abonnements différents de ceux des établissements à gestion municipale. Franchement, selon le quartier, l'arrondissement où les Parisiennes et Parisiens résident, et la présence de fait des piscines à gestion municipale ou pas, on est de fait face à une inégalité qui selon moi n'est absolument pas acceptable. Je vous remercie.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Jean-François MARTINS pour vous répondre.

M. Jean-François MARTINS, adjoint. - Avis défavorable sur ce v?u, Monsieur le Maire. C?est le même plusieurs fois, économisons-nous.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Le débat est en effet connu. Je mets aux voix, à main levée, le v?u n° 163 avec un avis défavorable de l'Exécutif. Qui est pour ? Qui est contre ? Absentions ? Le v?u est rejeté.