Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Général
> Type de document (Débat / Délibération)  

30 - QOC 2003-1013 G Question de Mme Cécile RENSON et des membres du groupe U.M.P. à M. le Président du Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil général, relative à l'information sur la campagne de dépistage du cancer du sein

Débat/ Conseil général/ Juillet 2003


Libellé de la question :
"Lors du Conseil d'administration de l'"ADECA 75" (Association pour le dépistage des cancers à Paris) la campagne de dépistage du cancer du sein a été lancée, concernant 230.000 Parisiennes de 50 à 69 ans, à raison de 10.000 invitations mensuelles, à commencer par les 15e et 16e arrondissements.
Il semble qu'après l'annonce de cette présentation, si beaucoup de femmes, à la date d'aujourd'hui, ont reçu la lettre leur annonçant cette campagne, bien peu ont bénéficié du courrier leur mentionnant la liste des radiologues et la prise en charge de la mammographie par la C.P.A.M.
M. le Président du Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil général, peut-il dire où en est cette opération ?"
Réponse (M. Alain LHOSTIS, adjoint) :
"Au début du mois d'avril, 230.000 Parisiennes âgées de 50 à 69 ans ont reçu une lettre signée de Anne HIDALGO, présidente d'ADECA 75 et première adjointe, ainsi que de William GARDEY, président de la Caisse primaire d'assurance maladie de Paris et de moi-même leur annonçant qu'elles allaient bénéficier d'un dépistage gratuit du cancer du sein tous les deux ans.
Il est indiqué dans ce courrier que les invitations seraient faites par vagues successives. C'est ainsi qu'à la mi-avril 5.000 premières femmes ont reçu avec leur invitation un bon de prise en charge gratuit pour passer la mammographie ainsi que la liste des radiologues agréés qu'ils soient installés dans le public ou dans le privé.
A la mi-mai, ce sont 5.000 autres femmes qui ont reçu le même courrier et 11.000 autres à la mi-juin.
A partir de fin août environ 15.000 invitations seront envoyées tous les mois.
Le choix ne s'est pas fait sur les critères d'arrondissement, ainsi Mme RENSON il n'y a pas que les femmes du 15e et du 16e arrondissement qui ont été invitées.
Depuis mai, le critère de sélection des envois est le mois et l'année de naissance de la femme : en 2003 sont invitées, le mois de leur anniversaire, les femmes nées les années impaires ; en 2004, seront invitées les femmes nées les années paires.
Voilà le schéma qui a été retenu par ADECA. En tout cas toutes les femmes qui reçoivent leur invitation reçoivent en même temps le bon de prise en charge et la liste des radiologues.
Vous comprendrez aisément que dans le cadre d'un dépistage de masse organisé, il faut bien retenir des critères pour rendre applicables les procédures du cahier des charges établi par la Direction générale de la Santé.
C'est ainsi que toutes les femmes qui passent leur mammographie dans ce cadre, ont l'assurance que le matériel utilisé est aux normes établies par la D.G.S., que les radiologues ont une formation reconnue et qu'ils pratiquent la lecture de plus de 500 mammographies par an. De plus toutes les mammographies dites normales sont vérifiées par une deuxième lecture effectuée par des radiologues au sein de l'ADECA 75. Les femmes reçoivent leurs mammographies par la poste entre 10 et 15 jours après l'examen.
Les femmes peuvent appeler ADECA 75 au n° vert 0 800 10 50 32 si elles veulent faire pratiquer une mammographie sans attendre de recevoir l'invitation, si leur dernière mammographie date de plus de 2 ans et en particulier si leur gynécologue ou leur médecin généraliste a établi une prescription."