Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Général
> Type de document (Débat / Délibération)  

16 - 2003, ASES 80 G - Subvention d'équipement à l'association "Réseau de santé Paris Nord" sise 36, rue de Turbigo (3e). - Montant : 17.374 euros

Débat/ Conseil général/ Juillet 2003


Mme Gisèle STIEVENARD, présidente. - Nous passons à l'examen du projet de délibération ASES 80 G relatif à l'attribution d'une subvention d'équipement à l'association "Réseau de santé Paris Nord".
Madame RENSON, vous avez la parole.
Mme Cécile RENSON. - Merci, Madame la Présidente.
A l'occasion de ce projet de délibération attribuant une subvention d'équipement à l'Association "Réseau de santé Paris Nord", j'interviens pour souligner le rôle essentiel joué par le système de réseau ville-hôpital créé en 1991 afin de répondre à la prise en charge des patients atteints par le VIH. Réseau constitué à partir d'initiatives spontanées des médecins libéraux et hospitaliers dans le but de collaborer pour un suivi commun des patients.
"Réseau de santé Paris Nord" s'adressait initialement aux patients porteurs de virus chroniques (VIH et hépatite C), et maintenant il élargit progressivement ses activités à la toxicomanie, l'alcool, aux personnes âgées, au diabète qui devient un sujet de plus en plus préoccupant et enfin, désormais, aux urgences. Une importante activité de ce réseau consiste à orienter les patients vers les professionnels compétents et les établissements spécialisés.
Je veux donc souligner les trois points innovants que constituent les réseaux assurant une nouvelle organisation de la profession médicale. D'abord une coordination, une continuité des soins (pluridisciplinarité et décloisonnement de l'offre de soins). Ensuite une diffusion des nouvelles technologies de l'information. Enfin, optimisation des soins, donc diminution du surcoût pour la collectivité.
Cette démarche permet donc de concilier économies et qualité dans le domaine de la santé. Nous pensons donc que la population des 9e, 10e, 18e et 19e arrondissements en seront les heureux bénéficiaires, donc je voterai allègrement cette subvention !
Mme Gisèle STIEVENARD, présidente. - C'est agréable d'entendre autant d'enthousiasme.
Monsieur LHOSTIS, vous avez la parole.
M. Alain LHOSTIS, au nom de la 6e Commission. - Que dire après autant d'éloges, si ce n'est que je partage ce qui vient d'être dit par Mme RENSON et que je vous invite évidemment à voter cette importante subvention de 17.374 euros pour les missions d'intérêt général qu'a rappelées Mme RENSON.
Mme Gisèle STIEVENARD, présidente. - Merci. Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération ASES 80 G.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté. (2003, ASES 80 G).