Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 2016
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe les Républicains relatif à un soutien à l'association "Paris Coproduction Village".

Débat/ Conseil municipal/ Mars 2016


 

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Le v?u n° 81 est relatif à un soutien à l'association "Paris Coproductions Village", dont j'espère qu'elle a déposé une demande de subvention. La parole est à Pierre GABORIAU.

M. Pierre GABORIAU. - Depuis 2013, l'association "Paris Coproductions Village" promeut la coproduction de films avec des pays étrangers. Le Festival Paris Coproductions Village est un rendez-vous majeur pour les professionnels de l'industrie cinématographique. Face au succès du Festival du cinéma européen des Arcs, l'association Paris Coproductions Village a décidé de lancer en 2014 sa propre plateforme de coproduction internationale à Paris, en collaboration avec le Champs-Elysées Film festival : Paris Coproductions Village.

Le Festival Paris Coproductions Village permet de financer plus de 15 projets de long métrage d?une très grande qualité, sélectionnés à travers le monde, mais également 6 projets en résidence à la Cinéfondation du Festival de Cannes, et 5 films indépendants américains en compétition pour le Champs-Elysées Film festival.

L'association a ainsi reçu en 2015 plus de 270 projets du monde entier. L'édition 2016 mettra à l'honneur la Colombie. Notre collègue adjoint à la Culture, Bruno JULLIARD, a décidé de ne pas attribuer de subvention à la S.A.R.L. Bastille Saint-Antoine cette année pour des raisons juridiques et financières. Aussi, compte tenu des crédits qu'il avait envisagés pour cette association, nous demandons qu'il y ait un report de financement pour l'association Paris Coproductions Village et que la Mairie de Paris attribue une subvention d'un montant équivalent à celui qui était prévu pour Bastille Saint-Antoine. Je vous remercie.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - La parole est à Bruno JULLIARD.

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint. - Même situation, même réponse.

Cela dit, sur le dernier argument, il est vrai que, notamment sur une demande de votre groupe, nous avons revu un certain nombre de subventions auprès de certaines salles "art et essai". Ce n'est pas une décision uniquement autoritaire de ma part. Cela a permis, en effet, de dégager un certain nombre de marges de man?uvre budgétaires, mais qui ont - comme je l'ai déjà dit en 2e Commission - été en totalité redistribuées dans d'autres salles de cinéma indépendant connaissant des difficultés et ayant une programmation "art et essai" ambitieuse. C?est notamment le cas pour le studio des Ursulines ou encore le Majestic Passy, qui ont vu leur subvention augmenter. Cette cagnotte, que vous laissez entendre, suite à la baisse de certaines subventions, n'existe plus. Elle a d'ores et déjà été redistribuée. Premier élément. Le deuxième élément, de loin le plus important, est sur la nature même de l'association "Paris Coproduction Village". Dans le contexte actuel de contraintes économiques et budgétaires, y compris sur notre politique de cinéma, nous considérons qu'il faut être particulièrement pertinent dans la répartition des compétences entre la Ville de Paris, la Région Ile-de-France et l'Etat. En ce qui concerne le soutien aux professionnels, nous considérons que c?est un domaine qui relève très clairement du domaine de l?Etat, et plus précisément du C.N.C. Comme je le disais, c?est le principe même de l?existence du C.N.C. que le soutien aux professionnels. La mission cinéma s?est dotée d?ores et déjà de missions très conséquentes et il ne nous apparaîtrait pas opportun de diversifier à ce point les soutiens à une initiative qui est d?abord une initiative de soutien aux professionnels, donc relevant d?une compétence de l?Etat. Avis défavorable, Monsieur le Maire.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci.

Je mets donc aux voix, à main levée, le v?u n° 81 avec un avis défavorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Abstentions ? Le v?u est rejeté.