Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 2016
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe les Républicains relatif à la mise en place du dispositif "ESSEC Fraternité - Nos héros, leur futur".

Débat/ Conseil municipal/ Mars 2016


 

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Nous allons examiner un v?u non rattaché, n °63, relatif à la mise en place du dispositif "ESSEC Fraternité - Nos héros, leur futur". C'est M. FROMENTIN qui? de FROMENT, mille excuses, qui a la parole. 2 minutes.

M. Jean-Baptiste de FROMENT. - Fromentin est un écrivain et un peintre du XIXe siècle. Il s'agit d'une expérimentation à propos du dispositif "ESSEC Fraternité - Nos héros, leur futur", qui a été créé pour venir en aide aux soldats français blessés et pour les aider à se réinsérer professionnellement et ainsi pouvoir avoir une deuxième carrière civile. Ce dispositif fonctionne en coordination avec la cellule de l'aide aux blessés de l'Armée de terre. Il permet à un soldat d'être accueilli dans une entreprise ou dans une collectivité entre un mois et un an, tout en étant rémunéré par l'Etat. Ce dispositif est aujourd'hui en cours d'expérimentation dans des entreprises comme Michelin ou Renault, et la mairie du 9e arrondissement se porte volontaire pour être un terrain d'expérimentation d'un tel dispositif au sein de la collectivité parisienne. Nous souhaiterions que la Maire de Paris mène une expertise en lien avec la Direction des ressources humaines afin qu?éventuellement cela puisse être étendu à tous les arrondissements volontaires. Je vous remercie.

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Merci beaucoup. C'est Emmanuel GRÉGOIRE qui vous répond.

M. Emmanuel GRÉGOIRE, adjoint. - Merci beaucoup, Madame la Maire.

Effectivement, ce projet est une très bonne idée. Il s'agit d'un programme de reconversion en deuxième carrière de militaires blessés. Aucune collectivité n'a encore engagé un travail sur ce chantier et je pense donc que c'est une bonne idée.

Je vous propose que la Mairie de Paris se porte volontaire pour accompagner ce programme avec une proposition d'amendement cependant. Au deuxième alinéa des motifs proposés "soutienne une expérimentation de ce dispositif au sein de la mairie du 9e", nous rajouterions : "et/ou dans les services de la collectivité qui apparaîtront pertinents", car en fonction des profils des militaires, il n'est pas certain que les postes que nous proposons en mairie d'arrondissement conviennent. Si vous en étiez d'accord, j'émettrai un avis favorable sur ce v?u.

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Cela vous convient ?

M. Jean-Baptiste de FROMENT. - Cet amendement nous convient.

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Très bien.

Je mets aux voix, à main levée, le v?u n° 63 ainsi amendé, avec l'avis favorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ? Le v?u amendé est adopté. (2016, V. 74).