Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 2016
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

QE 2015-32 Question de Mme Aurélie SOLANS, MM. Yves CONTASSOT, Jérôme GLEIZES, Mme Anne SOUYRIS, M. David BELLIARD et les éluEs du groupe Ecologiste de Paris à Mme la Maire de Paris relative à l’occupation temporaire d’une partie de la place de la Concorde par l’entreprise "Saint-Gobain".

Débat/ Conseil municipal/ Mars 2016


 

Réponse (M. Julien BARGETON, adjoint) : "L?entreprise "Saint-Gobain" s?est en effet vue délivrer une autorisation d?occupation du domaine public entre le 15 et le 31 octobre 2015 sur une partie de la place de la Concorde afin d?accueillir l?exposition "Sensations futures". Si cette entreprise privée a pu bénéficier d?une valorisation de son image au travers de cette exposition gratuite, l?accueil de celle-ci, de grande qualité et alliant des aspects patrimoniaux et d?innovation, a également contribué au rayonnement international de Paris. Le paiement d?une redevance, alors que l?occupant du domaine ne tirait pas de revenus directs de cette occupation, aurait conduit l?entreprise à exposer ailleurs que dans notre Capitale alors que l?exposition avait été préalablement accueillie à Shanghai, Sao Paulo et Philadelphie, Paris constituant le point d?orgue de cette tournée.

L?intérêt des Parisiens pour ce fleuron industriel français qui fêtait son 350e anniversaire et présentait au cours de cette exposition des solutions alternatives aux matériaux de construction classique - sujet d?intérêt général, vous en conviendrez - ne c?est pas démenti et il est apparu que l?intérêt des Parisiens devait prévaloir.

Il a par ailleurs été demandé à l?organisateur de veiller strictement aux dispositions du Code de l?environnement qui proscrivent tout affichage extérieur à caractère publicitaire. Les services de la Ville sont et resteront vigilants sur les conditions d?application des dispositions relatives à l?occupation du domaine public." Séance des 15 et 16 février 2016