Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2010
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2010, Vœu déposé par l'Exécutif relatif aux otages en Afghanistan.

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2010


M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Nous passons à l'examen du v?u référencé n° 43 dans le fascicule, déposé par l'Exécutif relatif aux otages en Afghanistan.

La parole est à M. Pierre SCHAPIRA.

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint. - Oui, Monsieur le Maire, merci.

Comme vous le savez, Hervé GHESQUIÈRE et Stéphane TAPONIER, ainsi que leurs trois accompagnateurs afghans, ont été enlevés au nord-est de Kaboul le 30 décembre dernier, alors qu'ils avaient été envoyés en mission dans le cadre de leur travail pour le magazine " Pièces à conviction ". Il s?agit de journalistes d?expérience qui ont toujours mené leur activité avec professionnalisme, sérieux, et responsabilité.

Je ne m'attarderai pas sur l'importance pour un pays comme le nôtre de soutenir des hommes et des femmes qui exercent une profession, souvent au péril de leur vie, si importante pour la liberté de l'information et de la presse. Bref, pour la démocratie. Cela fait maintenant 160 jours qu'ils sont otages, la mobilisation s'est organisée en France via RSF, et désormais le comité de soutien que leurs proches ont constitué est parrainé par Florence AUBENAS, qui a été une otage.

Nous avons été à leurs côtés et accepté naturellement d'accueillir et de participer à une manifestation qu'ils ont voulu organiser sur le parvis de l?Hôtel de Ville le 8 avril dernier. D'ailleurs, Mme Anne HIDALGO, la première adjointe était à leurs côtés.

J'ai reçu plusieurs membres de ce comité de soutien il y a deux ou trois semaines. Ils nous ont demandé de poursuivre notre mobilisation afin que les pouvoirs publics et l?opinion publique ne les oublient pas, et afin que Hervé, Stéphane, Ghulam, Satar et Mohamed sentent que l'on pense toujours à eux et que l'on espère leur libération prochaine. Les membres du comité de soutien ont souligné que les familles des 3 otages afghans ont encore moins d'informations sur la situation de leurs proches que les familles françaises.

Ce v?u est donc symbolique mais important, il s?inscrit dans le prolongement de ce qui a déjà été exprimé par la Mairie de Paris, comme je vous le disais, le 8 avril avec Mme Anne HIDALGO. Le comité de soutien se mobilise courageusement dans toute la France, il y a un site Internet qui s'appelle "Libérezles.net" et nous les soutenons.

J'espère simplement que ce v?u symbolique recueillera votre approbation. J'ajoute qu'ils ont été les parrains du prix Albert Londres, qui a été décerné au début du mois de mai, à la maison des journalistes qui se situe dans le 15e arrondissement.

Je vous remercie.

(Applaudissements sur tous les bancs de l'Assemblée).

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de v?u déposé par l'Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de v?u est adopté à l?unanimité. (2010, V. 130).

Merci.