Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2010
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2010, Vœu déposé par le groupe Communiste et élus du Parti de Gauche relatif à la demande de mise en place d'un Observatoire parisien de la laïcité.

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2010


 

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint, président. - Nous passons à l'examen du v?u référencé n° 121 dans le fascicule, déposé par le groupe Communiste et élus du Parti de Gauche, relatif à la demande de mise en place d?un Observatoire parisien de la laïcité.

La parole est à M. Alexis CORBIÈRE, pour une minute.

M. Alexis CORBIÈRE. - Une minute pour la laïcité.

Est-ce que mon collègue Gilles ALAYRAC est là ?

Je voulais parler justement sous le regard de mon collègue parce que le v?u que je propose là est la continuité d'un v?u qui avait déjà été adopté il y a plus d'un an et demi, au sujet d'ailleurs d'une discussion, il faut le dire, vu qu?on est entre nous à cette heure, qui avait à cette époque divisé le groupe dans lequel j'étais et qui concernait notamment l'attitude de la Ville concernant les subventions que nous accordons à certaines crèches. Nous avions manifesté, ma collègue, Danielle SIMONNET et moi, une vive opposition. Des débats avaient eu lieu et, en quelque sorte, pour arriver à une solution, même si nous avions continué à voter contre, l?idée d?un Observatoire parisien de la laïcité avait été proposé pour que nous puissions aller plus loin dans tous ces débats.

Notre collègue Gilles ALAYRAC avait porté ce v?u et, depuis un an et demi, rien ne vient.

J'ai manifesté, on l'a vu hier, mon opposition aux écoles Diwan, au fait que, dans mon arrondissement, on élargit un collège, enfin, il y a nombre de sujets comme cela sur lesquels il est important que nous puissions avoir des éléments, un petit peu d'évaluation de la situation.

Aussi, hier, notre collègue et ami Sylvain GAREL réagissait vivement en disant : "Il y en a marre de ce sectarisme laïque !" Ce sont des mots, un oxymore qui, pour ma part, me choque beaucoup, je pense que la laïcité n'est pas un sectarisme mais plutôt l'inverse, elle permet d'éviter les sectarismes et le fait que l'espace public se fasse envahir par le religieux et le marchand.

(M. Christophe GIRARD, adjoint, remplace M. Pierre SCHAPIRA au fauteuil de la présidence).

Bref, il y a là beaucoup de chantiers que nous pourrions aborder. Nous souhaitons, si vous en êtes d'accord, que nous décidions qu'avant la fin de l'année 2010 - cela nous laisse quelque temps pour réfléchir -, se mette en place cet observatoire et qu?il soit un outil utile pour évaluer ce que nous faisons à Paris, la situation, et permettre que la laïcité, qui est au c?ur de la République, soit bel et bien une réalité vivante au XXIe siècle.

Merci.

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Merci beaucoup.

Pour vous répondre, la parole est à Mme Gisèle STIEVENARD.

Mme Gisèle STIEVENARD, adjointe. - Au nom de Mme Yamina BENGUIGUI, je donne un avis favorable à ce v?u. La Ville de Paris en avait pris l'engagement. Nous allons donc réfléchir, avec le cabinet du Maire et les adjoints concernés, à la mise en place dès que possible de ce lieu de réflexion et d'échange sur un sujet essentiel à la vie démocratique et républicaine.

J'invite à voter ce v?u favorablement.

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe Communiste et élus du Parti de Gauche, assortie d'un avis favorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée. (2010, V. 161).