Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2016
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe les Républicains relatif à un hommage à Khalil Gibran.

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2016


 

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Le v?u n° 40 est relatif à un hommage à Khalil Gibran. La parole est à Mme BOULAY-ESPERRONIER.

Mme Céline BOULAY-ESPERONNIER. - Merci, Monsieur le Maire. Avec Claude GOASGUEN, le Maire du 16e arrondissement, et mes collègues de la commission Culture, nous souhaiterions qu'un lieu soit nommé en hommage à Khalil Gibran, poète, peintre, né le 6 janvier 1883 à Bcharré, au Liban, et mort le 10 avril 1931. Il est mort prématurément à 48 ans. Néanmoins, il laisse une ?uvre majeure. Qui veut découvrir ou redécouvrir Khalil Gibran peut ou doit se plonger dans "Le Prophète", cette ?uvre majeure d'une grande profondeur, intemporelle, et d'une grande modernité néanmoins. Elle a été traduite dans 40 langues et vendue à des dizaines de millions d?exemplaires à travers tous les pays du monde. Ce serait l'hommage à ce grand homme, également, s'il en était besoin, une manière de redire notre attachement à la communauté libanaise, nombreuse dans le 16e arrondissement - nous y avons l'ambassade, avec qui nous entretenons de très bons rapports - et également dans tout Paris. Deuxièmement - j'en avais parlé à la commission Culture -, ce serait l?occasion de donner une place à la poésie, qu'elle n'a pas toujours à Paris ou ailleurs. Je vous remercie.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci. La parole est à Bruno JULLIARD.

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint. - Merci, Monsieur le Maire. Ce sera également un avis favorable pour ce v?u, pour honorer la mémoire de Khalil Gibran, artiste protéiforme, écrivain, dessinateur, peintre, qui a marqué l'Orient et l'Occident par son ?uvre, notamment avec son succès mondial le plus connu, "Le Prophète", best-seller universel et intemporel, traduit dans le monde entier. Khalil Gibran - le consolateur, en arabe - a fondé sa philosophie profondément optimiste sur l'émerveillement qu'il avait devant la vie, amenant ainsi ses lecteurs vers la sagesse et l'apaisement, si utiles encore aujourd'hui. Il est aussi reconnu pour son engagement en faveur des droits de l?homme, comme en témoigne son premier ouvrage, "Les Esprits rebelles", qu'il publie à l'âge de 25 ans et qui traite du sort réservé aux femmes dans la société libanaise, de la place de l'Eglise ou encore de certaines coutumes de son pays natal. Compte tenu de ses liens importants avec le Liban, notre ville, Paris, capitale des arts, est d'autant plus marquée par l??uvre monumentale de l?écrivain et artiste qu'il a été. Je voudrais tout de même vous dire qu'il y a déjà une plaque installée sur l'immeuble où il a vécu à Paris, avenue du Maine, dans le 15e arrondissement, et que l'installation d'une statue de Khalil Gibran dans un lieu parisien est en cours d'élaboration avec l'association "Union libanaise culturelle mondiale", une fédération de plus de 10 associations libanaises implantées en Ile-de-France. De la même manière, depuis deux ans et en partenariat avec les mairies des 2e et 4e arrondissements, un événement artistique et culturel dans les locaux des Blancs-Manteaux, "les journées du Liban", trois journées de forum associatif, sont organisées. Enfin, cette année, en ouverture de l'événement des "journées du Liban" et pour exprimer notre soutien au Liban et aux Libanais vivant à Paris et en Ile-de-France, la Mairie de Paris et l'association concernée ont planté un cèdre dans le square du Châtelet, au pied de la tour Saint-Jacques. Bref, il y a plusieurs initiatives qui peuvent concourir à rendre un hommage. Ce sera donc un avis favorable, tout en précisant que nous prendrons l'initiative de rassembler l'ensemble de ceux qui souhaitent concourir à cet hommage pour qu?il prenne les formes les plus opportunes. C'est ce qui m'apparaît rassembler le plus largement notre hémicycle, notamment ceux qui nous ont d'ores et déjà fait des propositions d?hommage à ce très grand artiste.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci. La parole est à Marie ATALLAH, pour une explication de vote du groupe Ecologiste de Paris.

Mme Marie ATALLAH. - Merci, Monsieur le Maire. Rien à ajouter à ce que vient de dire Bruno JULLIARD, que je remercie du complément d'information apporté à ce v?u, car je suis moi-même impliquée dans l'élaboration d'un projet avec l'association "Union libanaise culturelle mondiale" qui travaille sur le projet depuis maintenant deux ans. Cette association fédère une dizaine, voire plus, d'associations implantées à Paris et en Ile-de-France. Elle organise tous les ans les trois "journées du Liban" dans les locaux des Blancs-Manteaux, avec le soutien de Christophe GIRARD, maire du 4e arrondissement, que je remercie. C'est une occasion pour moi de remercier Christophe GIRARD qui soutient activement cet événement très populaire de la communauté libanaise, qui expose pendant trois journées les actions des associations et organise des tables rondes. Pour cet événement populaire, il y a tous les ans plus de 10.000 visiteurs qui passent rencontrer les acteurs associatifs libanais. Ce v?u, nous le votons très favorablement. Le groupe Ecologiste de Paris contribuera à l'élaboration de ce projet en concertation avec la fédération des associations qui portent un projet pour rendre hommage au très célèbre écrivain, poète, philosophe et dessinateur Khalil Gibran. Merci.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci. Je mets donc aux voix, à main levée, le v?u n° 40 avec un avis favorable de l'Exécutif. Qui est pour ? Qui est contre ? Qui s?abstient ? Le v?u est adopté. (2016, V. 117).