Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2016
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2016 DAC 39 - Subvention (2.725.000 euros), avenant à convention et convention avec l’établissement public de coopération culturelle "CENTQUATRE" (19e).

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2016


 

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Nous examinons maintenant le projet de délibération DAC 39 : une subvention, un avenant à la convention et une convention avec l?établissement public de coopération culturelle, le "CENTQUATRE". Je donne la parole à Mme Fatoumata KONÉ pour 5 minutes.

Mme Fatoumata KONÉ. - Madame la Maire, chers collègues, le "CENTQUATRE" est un lieu de création de productions artistiques unique à Paris, et ceci pour plusieurs raisons. Le "CENTQUATRE" est un lieu où la dynamique artistique bouscule les frontières entre les arts et les publics. Ouvert à tous les arts, cet espace de 30.000 mètres carrés compose un ensemble architectural inédit. Au "CENTQUATRE", l?art et la culture s'ouvrent aux spectateurs, mais aussi aux passants et aux curieux. Cette orientation forte impulse des modes de fabrication, de production et de visibilité de l'art résolument nouveaux. Les espaces d'accueil et de travail du "CENTQUATRE", ainsi que l'ensemble des programmes, fêtes et événements, sont pensés dans cette dynamique artistique. Je ne citerai qu'un exemple, il y a encore un mois, un jeudi soir, une de ses salles accueillaient pour une répétition des Français, Sénégalais, Tibétains, Tchadiens, Egyptiens, Bengalis et Pakistanais pour la reprise d'une chanson d'un vieux film de Bollywood. La salle était remplie de choristes, d'amateurs et de professionnels, tous rassemblés pour préparer un répertoire de chants qui seront présentés ce printemps au "CENTQUATRE", à la halle Pajol, et à l'auditorium Saint-Germain de la Maison des pratiques artistiques amateurs (M.P.A.A.). J'en profite pour saluer le travail de la M.P.A.A., qui a pour objectif de permettre à tous les Parisiens de bénéficier d'espaces équipés, adaptés, et accessibles pour tous leurs projets artistiques effectués en complémentarité avec le 5 du "CENTQUATRE". Une deuxième orientation forte du "CENTQUATRE" est sa volonté d'aller à la rencontre des publics en s?ouvrant sur ce quartier populaire du 19e arrondissement. Au c?ur du quartier Flandres, dont la densité de population est l'une des plus fortes d'Europe qui jouxte la frontière avec la Seine-Saint-Denis. Le "CENTQUATRE" a su en effet développer une action territoriale large et durable avec de nombreux partenaires du quartier, que ce soient des associations, des centres sociaux, mais aussi des établissements scolaires. Le Forum des dynamiques culturelles du territoire, dont la 5e édition débutera ce mercredi, est un temps fort de l'action territoriale développée par le "CENTQUATRE" avec ses partenaires. Il permet de dévoiler la richesse et la diversité des pratiques artistiques amateurs et des dynamiques culturelles développées sur le territoire du Nord-Est parisien. Ainsi, l'objectif est bien l'appropriation par tous, des contenus artistiques et pratiques culturelles. Ceci permet d'enlever toute timidité vis-à-vis des ?uvres, des spectacles, des expositions, des visites et de faciliter le contact entre l'individu ou le collectif et l'expression artistique. Je tiens à citer des chiffres, car ceux-ci reflètent concrètement cette volonté de l'établissement à s'inscrire dans le grand Nord-Est parisien : - partenariats dans le secteur éducatif : 44, collèges, lycées, écoles primaires et maternelles ; - partenariats dans le secteur social : 13, centres sociaux, foyers de jeunes travailleurs, associations d'entraide ; - partenariats dans le secteur du handicap : 7, centre d'animation, écoles de théâtre, compagnies ; - partenariats dans le secteur associatif : 10, centres d'animation, écoles de théâtre, compagnies ; - partenariats avec des universités et écoles supérieures : 12 ; soit 88 partenaires dans le Nord-Est parisien. L'ouverture du "CENTQUATRE" sur son quartier est donc exemplaire et je souhaite ici faire un lien avec la Philharmonie. En effet, si le groupe des élus écologistes a salué l'ouverture de la Philharmonie dans ce même arrondissement, le groupe a souligné à de nombreuses reprises l'importance de son inscription territoriale et d'une politique de diversification des publics. Ce sont toutes les origines sociales et géographiques qui doivent être représentées parmi ces visiteurs. A près d?un an et demi de son ouverture, un effort évident a été fait, puisque les habitants du 19e arrondissement représentent déjà près de 10 % des abonnés, mais nous pensons que cet effort d'ouverture doit se poursuivre et se matérialiser par un renforcement des partenariats. Je vous invite, Mesdames et Messieurs les Conseillers, à voter ce projet de délibération, mais aussi à vous rendre au "CENTQUATRE" pour découvrir cette plate-forme artistique de service public unique à Paris. Vous pourrez ainsi, dès ce mercredi, découvrir les artistes présents au Forum des dynamiques culturelles du territoire ou encore jusqu'au 26 juin, le Festival circulaire, Festival de la jeune photographie européenne, dont l'ambition est de faire se rencontrer de jeunes photographes européens.

(M. Mao PENINOU, adjoint, remplace Mme la Maire de Paris au fauteuil de la présidence).

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci. Bruno JULLIARD pour vous répondre.

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint. - Merci à Fatoumata KONÉ pour cette intervention qui a parfaitement souligné l'exemplarité de l'activité artistique culturelle du "CENTQUATRE" et l'engagement de son président, Christophe GIRARD, de son directeur José Manuel GONCALVES, comme de l'ensemble des équipes du "CENTQUATRE", qui font un travail remarquable, ce qui nous permet d'affirmer aujourd'hui que le "CENTQUATRE" rencontre un indéniable succès tant dans la qualité de sa programmation que dans le travail important de médiation culturelle, mais également d'implantation de cet établissement culturel dans l'arrondissement. Comme vous l'avez parfaitement souligné, le "CENTQUATRE" est un modèle unique dans le monde de nos établissements culturels, dont les grands axes sont la pluridisciplinarité, la mixité des publics ou la cohabitation des usages. Je ne serai pas plus long si ce n'est pour souligner que la subvention de fonctionnement que nous proposons aujourd'hui est en hausse de 400.000 euros par rapport à celle de l'année dernière, il s'agit d'un financement exceptionnel afin d'aider le "CENTQUATRE" à faire face aux frais liés au renforcement de la sécurité, suite aux attentats. Le montant est important en raison de la taille de l'équipement, plus de 10.000 mètres carrés et de son activité très fournie qui nécessite un renforcement important des conditions de sécurité. Et petite parenthèse, j'ai noté dans votre intervention que votre groupe avait toujours été favorable à l'ouverture de la Philharmonie, c'est une précision importante, car ce n'est pas ce que j?avais entendu de vos interventions, mais j?en suis aujourd?hui très heureux.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Tout à fait. Je mets donc aux voix, à main levée, le projet de délibération DAC 39. Qui est pour ? Qui est contre ? Qui s?abstient ? Le projet de délibération est adopté. (2016, DAC 39).