Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2016
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe UDI-MODEM relatif à la création d'un festival du film engagé.

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2016


 

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Le v?u n° 42 est relatif à la création d'un festival du film engagé. Je donne la parole à Maud GATEL.

Mme Maud GATEL. - Merci, Monsieur le Maire. Mes chers collègues, la suppression en 2014 du festival Paris Cinéma a laissé la Ville de Paris orpheline d'un véritable festival cinématographique parisien à dimension internationale. Le festival Paris Cinéma n'avait certes pas rencontré le succès escompté, mais il aurait été préférable d'envisager une alternative car il nous paraît anormal que Paris ne dispose pas d'un tel festival d'envergure internationale. L'idée n'est pas de vouloir concurrencer le festival de Cannes et encore moins de supplanter les festivals qui existent dans certains arrondissements parisiens et qui sont de très grande qualité. Toutefois, la création d'un festival centré sur les séries tel que "Séries mania" et le succès de sa dernière édition en avril dernier montrent que lorsqu'un festival est moins généraliste, il peut aussi avoir un impact positif. Nous souhaitons donc proposer un festival avec une identité forte, spécifique, sous un format international, à travers la création d'un festival du film engagé. Pourquoi centrer sur le film engagé ? Parce que nous avons un beau réseau de salles art et essai - nous en parlions tout à l'heure - et cela fait partie de l'identité parisienne et française à travers le monde. Par ce v?u, nous vous proposons donc d'étudier la faisabilité d'un tel projet en lien avec les professionnels et les institutions concernées. Je vous remercie.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci. La parole est à Bruno JULLIARD, pour l'engagement.

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint. - Merci, Monsieur le Maire. Le v?u demande la création d'un - je cite : "festival du film engagé pour questionner notre monde, créer des débats en aiguisant l'esprit critique". Je voudrais souligner, alors même qu'il y a d'ailleurs dans les considérants un certain nombre de rappels sur des festivals existants, que le Forum des images organise déjà, depuis sept ans, le festival Un état du monde et du cinéma qui s'inscrit totalement dans cette démarche. Ce festival entend permettre d'analyser et de questionner par le prisme du cinéma de fiction les enjeux géopolitiques de notre monde. Il est particulièrement réussi, il bénéficie d'une belle fréquentation, d'une très belle critique également et il permet de poser ces questions géopolitiques à travers le regard de réalisateurs de tous pays qui viennent nombreux afin de confronter les points de vue sur les questions politiques, sociales, économiques ou encore culturelles. Par exemple, à l'occasion de la COP 21, la dernière édition qui a eu lieu en novembre dernier proposait des avant-premières et des rencontres avec des cinéastes et spécialistes de la géopolitique. J'en conclus que ce festival ne doit pas être suffisamment soutenu ou connu pour que vous ayez pensé utile que nous créions un autre festival. Je dis cela sans aucune volonté polémique. Je vous propose plutôt que nous réfléchissions à la manière de mieux soutenir ce festival existant qui est un élément important de l'identité du Forum des images et aux Halles, plutôt que de créer un festival qui serait forcément moins beau, moins pertinent et qui coûterait beaucoup d'argent alors même qu'il y a déjà un engagement du Forum des images pour un festival existant. Je suis très favorable à ce que nous amplifions notre soutien à ce festival, notamment en termes de communication et même d'autres initiatives. Je suis à votre disposition pour en parler. Je vous demanderai donc de retirer votre v?u au profit de cet engagement d'amplifier notre soutien à ce festival existant du Forum des images.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Madame GATEL, le retirez-vous ?

Mme Maud GATEL. - Tout à fait.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Je vous remercie. Le v?u n° 42 est donc retiré.