Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2016
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2016 DAC 334 - Subvention (20.000 euros) à l’association "Paris Librairies", association des librairies de Paris (15e).

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2016


 

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Nous allons donc entamer la 2e Commission, en examinant le projet de délibération DAC 334 : subvention de 20.000 euros à l'association "Paris Librairies", association des librairies de Paris. Je donne la parole à Mme PRIMET, pour cinq minutes maximum.

Mme Raphaëlle PRIMET. - Madame la Maire, mes chers collègues, j'interviendrai rapidement sur l'association "Paris Librairies", association qui regroupe 500 libraires parisiens et qui fait un travail formidable pour la promotion des librairies indépendantes. Vous le savez, l'existence des librairies est difficile. Prix des loyers, remises des éditeurs, concurrence sauvage sur Internet, il faut être passionné pour tenir le coup. Le géant de la vente de livres "Amazon" veut comme beaucoup d?autres géants d?Internet contourner à tout prix le droit du travail et la fiscalité pour écraser tous ses concurrents sur son passage. Mais il est loin d'arriver à ses fins dans notre ville. Le monde rêvé d'"Amazon", c'est un monde dans lequel on ne paie pas ses salariés et dans lequel on ne paie pas ses impôts. C'est aussi le monde de la pensée unique et dominante dans lequel les libraires, ces commerçants de proximité, qui jouent un rôle très précieux de passeurs culturels n'existeraient plus. Mais ce cauchemar n'aura pas lieu à Paris. "Entrez ici, vous êtes d'ailleurs". Le slogan des librairies indépendantes sonne juste. Les Parisiens sont amoureux de leurs librairies et aiment s'y promener, qu'elles soient spécialisées ou non, qu'ils y cherchent l?exemplaire introuvable, le tirage de tête numéroté signé ou un ouvrage confidentiel, ils y rentrent comme dans une caverne d'Ali Baba à l'ambiance à chaque fois unique. Ils savent que grâce au conseil personnalisé de leur libraire, ils trouveront la perle rare, le livre qu'ils cherchaient mais aussi le livre auquel ils n'avaient même pas pensé. D'ailleurs, chacun, chacune aime sa librairie comme son jardin secret. C'est ce qui m'amène à souligner aujourd?hui le rôle de l'association "Paris Librairies", qui a développé un outil sur Internet très efficace qui permet au lecteur de retrouver les livres qu'il cherche, de savoir dans quelle librairie le trouver et l'acheter et même de le réserver à l'avance, le tout dans un délai bien plus court que celui du service d'"Amazon". Nous saluons donc le soutien apporté par la Ville à cette initiative, qui est une partie de la solution pour conserver les librairies et faire en sorte que Paris reste la plus grande librairie du monde. Je vous remercie.

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Merci beaucoup, Madame PRIMET. Pour vous répondre, la parole est à Laurence GOLDGRAB.

Mme Laurence GOLDGRAB. - Merci, Madame la Maire. Merci, Madame PRIMET, d'avoir rappelé le soutien de la Ville de Paris à "Paris Librairies" et aux libraires d'une façon plus générale. Effectivement, "Paris Librairies" a créé un site de géolocalisation d'ouvrages, et chaque Parisien peut soit trouver son livre dans la librairie la plus proche, soit dans la librairie de son choix tout simplement. Ce site fonctionne très bien, c'est la raison pour laquelle nous continuerons de le soutenir. Il est très fréquenté et je crois que tant la clientèle que les libraires sont extrêmement satisfaits du fonctionnement de ce site qui permet de lutter efficacement contre la concurrence de certains autres sites et plateformes. Je ne vais pas rappeler tout ce que nous faisons pour les libraires parce que la liste est longue désormais, mais j'en profite, puisque vous m'en donnez l'occasion, de vous rappeler que l?événement "Paris librairies" que nous avons créé l'année dernière aura lieu le 3 juin prochain et qu'à cette occasion nous proposerons de nombreuses nouveautés. J'en profite également pour vous dire que l'année dernière, sur cette première édition, 80 libraires avaient participé et que cette année nous avons plus de 100 libraires qui participent à cet événement fait de rencontres, de concerts, de nombreuses lectures et de mise en valeur tout simplement du métier de libraire. Cette année, en nouveauté, il y a un partenariat avec l'association "Paris Lectures" pour des animations jeune public, un partenariat avec la R.A.T.P., qui mettra à disposition des bus des années 1930 pour faire un parcours libraires et une soirée de lancement à la Maison de la poésie, la veille de l'événement avec le parrain de cette édition qui est Riad SATTOUF. Il sera libraire d'un soir et présentera sa bibliothèque idéale puis des lectures. Evidemment, je parlerai une autre fois des autres formes de soutien, notamment via la S.E.M.A.-EST. Merci, évidemment, et je vous invite à voter ce projet de délibération.

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Merci beaucoup, Madame GOLDGRAB. Je mets donc aux voix, à main levée, le projet de délibération DAC 334. Qui est pour ? Qui est contre ? Qui s?abstient ? Le projet de délibération est adopté. (2016, DAC 334).