Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2016
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2016 DFPE 195 - Réalisation d’un multi-accueil de 99 places et d’un centre de PMI au 147 boulevard Lefebvre (15e) - Convention de transfert de maîtrise d’ouvrage Ville/Département/Paris Habitat OPH.

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2016


 

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Nous passons maintenant à l'examen du projet de délibération DFPE 195 concernant la réalisation d?un multi-accueil de 99 places et d?un centre de PMI au 147, boulevard Lefebvre. La parole est à M. Claude DARGENT.

M. Claude DARGENT. - Chers collègues, ce projet de délibération est relatif au conventionnement entre la Ville et Paris Habitat qui organise la maîtrise d'ouvrage pour la réalisation d'un établissement de petite enfance multi-accueil de 99 places et, par ailleurs, d'un centre de PMI dans le 15e arrondissement dans le quartier des Périchaux. Le budget global de cette opération est estimé à un peu plus de 7 millions d'euros, 1,3 million d'euros pour le centre PMI à la charge du Département, 5,7 millions d'euros pour le multi-accueil petite enfance à la charge de la Ville. C'est une réalisation qui est programmée pour être livrée en 2019 et qui est une très bonne nouvelle pour le quartier des Périchaux où il va s'implanter. Le 15e arrondissement compte, en effet, actuellement quatre centres de PMI. Un est déjà situé dans le quartier des Périchaux, mais il n'est plus adapté car trop exigu et situé sur un demi-étage. C'est rédhibitoire pour l'accueil de familles avec poussettes. Il y a donc ici une opportunité pour transférer ce local PMI dans le même ensemble d'habitations de Paris Habitat, avec une visibilité sur la rue, une superficie bien plus importante et des aménagements qui seront sûrement mieux adaptés. Rappelons que ce quartier est par ailleurs en veille "Politique de la ville". La proximité de ce centre PMI avec un multi-accueil semble également judicieuse. Cela permettra d'avoir au sein d'un même lieu une complémentarité des services dédiés à la petite enfance. Cette programmation est le produit de l'action conjuguée de Dominique VERSINI, Nawel OUMER et de Bernard JOMIER que le 15e arrondissement remercie donc. Je voudrais relever également que ce programme s'inscrit dans l'intérêt soutenu de l'Exécutif pour le sud-est du 15e arrondissement. A cette centaine de places de multi-accueil, pour rester dans le même domaine, qui sera ainsi réalisée, s'ajoute une seconde opération avec 65 places dans une nouvelle crèche collective rue André Theuriet, qui sera livrée dans les mois à venir dans un nouvel ensemble de logements à l'emplacement de l'ancien laboratoire des Ponts et Chaussées. Cette opération s'insère, par ailleurs, dans la requalification globale des Périchaux qui est en cours. On a vu déjà la réhabilitation des appartements et des parties communes par Paris Habitat, la construction au rez-de-chaussée d'appartements pour personnes en situation de handicap. Le réaménagement des espaces extérieurs est également en cours de réalisation afin de permettre la résidentialisation de ce parc de logements. Je voulais donc saisir l'occasion de ce projet de délibération pour me féliciter de l'action ainsi entreprise dans ce secteur défavorisé du 15e arrondissement dans le domaine de la petite enfance et - on l'a vu - plus largement dans le domaine de la qualité de vie de ses habitants. Je vous remercie.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci. La parole est à Mme Nawel OUMER, pour vous répondre.

Mme Nawel OUMER. - Merci, Monsieur le Maire. Mes chers collègues. Monsieur le Conseiller du 15e arrondissement, je vous remercie pour cette intervention qui permet de valoriser? On n'économise jamais une occasion justement de se rendre compte du travail qui est fait pour essayer d'être au plus près des besoins des Parisiens en matière d'accueil de nos plus jeunes Parisiens. Je vous rappelle que nous avons un objectif de 5.000 places qui seront ouvertes d'ici la fin de la mandature, donc pour cette mandature. La création de cet établissement, la création de cette centaine de places supplémentaires dans le 15e arrondissement s'inscrit dans cet objectif fixé par la Maire de Paris. Vous le savez - je profite du temps qui m'est imparti pour vous le rappeler - l'objectif et, en tout cas, tout le travail que nous menons pour l'accueil des plus jeunes Parisiens dans nos établissements n'est pas simplement un travail quantitatif, mais un travail qualitatif. Nous avons plusieurs chantiers que nous développons. Nous travaillons aussi en collaboration avec les maires d'arrondissement, par exemple, à une amélioration de l'harmonisation et une meilleure information, plus large, du mécanisme d'attribution des places en crèche. J'en profite pour remercier tous les arrondissements qui s'impliquent dans ce travail conséquent pour que les parents aient un parcours de plus en plus lisible à partir du moment où ils font une demande jusqu'à ce que la réponse leur soit donnée. Nous avons aussi dans les différents chantiers - et je reviens au 15e arrondissement - un autre chantier qui illustre également le fait que nous souhaitons répondre à l'ensemble des demandes et l'ensemble des besoins qui s'expriment sur notre territoire parisien. Un autre chantier qui vise à soutenir et qui permettra de soutenir davantage les modes d'accueil individuels aussi, notamment par la création d'une démarche qualité, pour améliorer l?accueil individuel des enfants qui sont confiés aux auxiliaires parentales. Pourquoi j'insiste sur ce point ? Parce que le 15e arrondissement est un arrondissement qui compte déjà 20 % des enfants de moins de trois ans qui sont accueillis, précisément, par des auxiliaires parentales, donc des familles qui font appel à ce mode d'accueil et parfois, dans certains quartiers, comme le quartier Grenelle, on atteint 25 %, alors que la moyenne parisienne est de 15 %. Donc, c'est par l?évocation de l'ensemble de ces éléments que je rejoins l'intervention de notre collègue pour rappeler que nous sommes au plus près des besoins, et en fonction de la présence quantitative, et de la réponse qualitative que nous souhaitons donner aux Parisiens. Merci, Monsieur le Maire.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci. Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DFPE 195. Qui est pour ? Contre ? Abstentions ? Le projet de délibération est adopté. (2016, DFPE 195).