Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2016
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2016 DEVE 27 - Création d’un jardin au 27/35, rue Bréguet (11e) - Autorisation de déposer les demandes d'autorisations administratives.

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2016


 

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint, président. - Vous parliez du jardin rue Bréguet, c'est l'objet du projet de délibération DEVE 27. La parole est à M. Patrick BLOCHE.

M. Patrick BLOCHE. - Merci, Monsieur le Maire. Je voulais m'inscrire et intervenir évidemment très rapidement sur ce projet de délibération qui est une étape supplémentaire, que nous allons franchir aujourd'hui, concernant l'aménagement de ce que l'on appelle "l'îlot Bréguet" et tout particulièrement la parcelle 3, acquise il y a déjà un certain nombre d'années par la Ville de Paris et qui verra s'implanter une cinquantaine de logements sociaux, une crèche et trois salles de sport. Il s'agit de l'aménagement du jardin. La création de ce jardin est une véritable opportunité d'aérer ce quartier particulièrement dense du 11e arrondissement, quartier Sedaine-Popincourt, dans un arrondissement, faut-il le rappeler, qui est lui-même le plus dense de Paris. Le projet de délibération auquel nous aboutissons aujourd'hui est le résultat d'un travail de longue haleine sur lequel je m'étais évidemment particulièrement investi quand j'étais maire du 11e arrondissement. Nous avons notamment conduit une concertation très aboutie avec les habitants, les conseillers de quartier du conseil de quartier Bastille-Popincourt et, bien sûr, les riverains. Je pense notamment aux riverains de la Villa Marcès qui ont vu nombre de leurs préoccupations prises en compte. Le choix final a été, par rapport aux trois hypothèses initiales, celui d'un jardin traversant permettant le bénéfice de cette aération aussi bien aux riverains de la Villa Marcès qu'évidemment aux riverains et à tous ceux qui circulent, et ils sont nombreux rue Bréguet. C'est un très beau projet, une nouvelle étape dans l'élaboration de ce très beau projet qui va modifier durablement l'aménagement urbain du 11e arrondissement.

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint, président. - Merci beaucoup, Patrick BLOCHE. Mme Joëlle MOREL a également demandé la parole.

Mme Joëlle MOREL. - Oui, je vous remercie. Le projet de délibération concerne l'aménagement de la parcelle située au 27-35, rue Bréguet. La création de ce jardin de 920 mètres carrés s'inscrit dans le réaménagement de l'îlot Bréguet délimité par les rues Bréguet, Froment, Chemin Vert et Popincourt. L'aménagement de cet îlot est en débat depuis plus de 15 ans et verra la création, comme l'a dit Patrick BLOCHE, de 50 logements par "Paris Habitat", la construction d'une crèche, de trois salles de sport. De nouveaux bureaux vont accueillir le siège de la société "Publicis". Ce sont 1.200 personnes qui viendront y travailler à partir du mois de juillet, des boutiques au rez-de-chaussée gérées par la S.E.M.A.-EST dont une salle de sport, une salle de "coworking", une épicerie et très prochainement une boulangerie. C'est donc un réel projet de requalification de cet îlot, un projet de désenclavement, un projet ambitieux. L'aménagement de l'îlot entraîne le changement de statut de la Villa Marcès. C'était une voie privée, elle devient voie publique et piétonne. Pour les riverains, c'est une mutation importante ; et pour quelques-uns d'entre eux, une mutation douloureuse car tout cela n'est pas vécu positivement par tous. L'abattage des arbres, l'arrachage des plantations, auxquels les riverains étaient attachés, ont été vécus comme des interventions brutales. J'ai pu mesurer le manque de savoir-faire dans les accompagnements des projets et l'insuffisance de l'information et de la concertation avec les riverains. En tant qu?élue en charge des espaces verts du 11e arrondissement, j'ai facilité la formation, renoué le dialogue, multiplié les rencontres. C'est au prix de l'ensemble de ces démarches, réunions publiques, marches exploratoires, ateliers en collaboration du C.A.U.E. avec les enfants de l'école Froment, un atelier plan, un atelier concernant le choix des nouveaux végétaux, qu'aujourd'hui, les relations sont enfin apaisées. Au-delà de ce projet, j'ai la conviction que notre majorité sait concevoir des projets urbains de qualité. Néanmoins, j'ai aussi l'expérience vécue, concrète qu'il arrive que ces projets soient mis en ?uvre dans une logique trop strictement descendante. Les riverains sont souvent insuffisamment associés à la conception et à la mise en place des projets. La culture - et le savoir-faire - du dialogue doit progresser. Cela évitera que des projets globalement positifs rencontrent des crispations et des oppositions locales. Ainsi, le groupe Ecologiste votera ce projet de délibération qui concerne les principes d'aménagement et la création du jardin, un jardin de 920 mètres carrés, ouvert 24 heures sur 24, non clôturé. Il sera composé d'un espace ludique pour les petits et les grands et d'une pelouse arborée de 325 mètres carrés. Je vous remercie.

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint, président. - Merci beaucoup, Madame MOREL. La parole est à Mme Pénélope KOMITÈS pour vous répondre.

Mme Pénélope KOMITÈS, adjointe. - Merci, Monsieur le Maire. C'est un projet de délibération important pour le 11e arrondissement, qui prévoit la création d'un espace vert dans un quartier où il y en a peu, comme l'a souligné Patrick BLOCHE. Effectivement, la création de ce jardin s'est faite en coordination avec le réaménagement de la Villa Marcès qui jouxte le futur jardin et qui est une ancienne voie privée très dégradée qui avait été rachetée par la Ville afin d'en rénover les réseaux et les sols. Toutefois, je pense que ces questions s'adressent plus, en termes de réaménagement et de réseaux, à mon collègue Christophe NAJDOVSKI qu'à moi-même. Cela dit, je voudrais tout de même, Madame MOREL, vous dire que dans le cadre de cette rénovation, la végétalisation de la voie, comme vous le savez, sera très renforcée et tout cet aménagement sera réalisé dans le respect des normes pompiers. Je voudrais tout de même modérer vos propos parce que je ne peux pas vous laisser dire que sur cette opération, on a insuffisamment consulté. En effet, je ne sais pas combien de dizaines de réunions publiques il y a eu sur ce jardin. J'ai même dit, moi-même, à un moment donné, au maire du 11e arrondissement qu'il fallait peut-être arrêter d'avoir des réunions, sinon ce jardin ne verrait pas le jour sous la mandature. Donc, je pense que les habitants, les conseillers de quartier ont été très, très consultés sur ce projet. C'est un projet très qualitatif et c'est un projet - je souhaiterais vous féliciter et féliciter le maire du 11e arrondissement - qui concerne un jardin traversant, sans grille, qui sera donc ouvert 24 heures sur 24. A cette époque, où un peu de polémique a lieu sur le sujet, je ne peux que m'en féliciter.

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint, président. - Merci, Madame KOMITÈS. Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DEVE 27. Qui est pour ? Contre ? Abstentions ? Le projet de délibération est adopté. (2016, DEVE 27). Je vous remercie.