Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2016
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe les Républicains relatif à un Plan particulier de mise en sûreté (P.P.M.S.) dans les établissements d’accueil de la petite enfance.

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2016


 

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Le v?u référencé n° 87 est relatif au Plan particulier de mise en sûreté dans les établissements d'accueil de la petite enfance. La parole est à Delphine BÜRKLI, pour deux minutes.

Mme Delphine BÜRKLI, maire du 9e arrondissement. - Merci, Monsieur le Maire. Ce v?u que je vous présente ce soir touche, en effet, la protection des jeunes enfants et des personnels de nos crèches municipales. Nous portons ce v?u avec mon groupe depuis le début de la mandature, en 2014. Nous le renouvelons régulièrement et a fortiori depuis les drames que nous avons subis en 2015. Je réitère cette demande ce soir, à savoir que la Maire de Paris entame sans tarder une concertation avec le Préfet de police ainsi que les maires d'arrondissement, afin de doter les établissements d'accueil de la petite enfance d'un dispositif équivalent au P.P.M.S. à la rentrée de septembre 2016, donc dès la rentrée. C'est une demande qui est également portée et relayée par de nombreux parents, représentants dans les conseils de crèche de nos différents arrondissements. Je vous remercie.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci. La parole est à Mme Nawel OUMER pour vous répondre.

Mme Nawel OUMER. - Merci, Monsieur le Maire. Effectivement, chers collègues, Madame la Maire, je pense que l'ensemble des membres de cette Assemblée, nous sommes tous unanimes et nous sommes tous concernés, et la Maire de Paris la première, tous engagés pour que la sécurité et la sûreté des enfants qui sont accueillis dans nos établissements, que les plus petits d'entre eux - de 0 à 6 ans - puissent bénéficier d'une protection et d'une attention particulièrement appuyée. Tout comme vous, je vous disais que c'est unanime et que cela traverse tout le monde. Effectivement, moi-même, je m'étais saisie de cette question à l'automne 2014, en tout début de la mandature, en rappelant un ensemble de règles qui doivent être appliquées dans les établissements, de fonctionnement, auprès à la fois de nos agents et à la fois aussi des parents qui participent, et de toutes les personnes qui fréquentent nos établissements. Après, en fonction des événements, la Maire a porté cette demande qui a été entendue, de pouvoir intégrer les établissements de la petite enfance au plan "Vigipirate", ce qui n'était pas le cas pour les raisons que nous avons déjà rappelées lors de nos précédents échanges en Conseil et, bien évidemment aussi, que l'on puisse avoir un document qui permette, un petit peu à l'image des P.P.M.S. pour les établissements scolaires, que l'on puisse disposer d'un document qui soit créé et à disposition de l'ensemble des établissements pour une mise en sûreté et adapté aux établissements de la petite enfance. Ce document est à l'élaboration. Un document cadre a été établi par nos services, par la DFPE, qui va pouvoir être déployé à la rentrée 2016. Il a été présenté à l'ensemble de nos responsables d'établissement et adjoints, responsables adjoints pour qu?ils puissent se l'approprier. Il réunit et rassemble les bonnes pratiques, des consignes, des fiches réflexes en cas d'évacuation, de mise en sûreté et de confinement des enfants. Ce document est en train d'être travaillé et partagé avec les services de la Préfecture de police de Paris. Dès que ce partage sera terminé et que nous aurons échangé sur des pratiques et des outils, nous pourrons ensuite échanger avec l'ensemble des maires d'arrondissement pour que l'on ait une vue et que l?on puisse l'agrémenter aussi des spécificités et de tous les apports ou les observations qui pourraient être faits par les arrondissements puisqu'il s'agit d'établissements de proximité. Mais, au-delà, la connaissance des maires d'arrondissement permettra aussi d'agrémenter, d'adapter et de faire qu'il soit très adapté à chaque établissement. Ce travail est en cours. A l'aune de ces observations, je ne sais pas si vous souhaitez maintenir ou pas ce v?u. Auquel cas, ce sera un avis défavorable.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Madame BÜRKLI, maintenez-vous ce v?u ?

Mme Delphine BÜRKLI, maire du 9e arrondissement. - Une petite demande, s'il vous plaît : quel est le calendrier ? Est-ce que, d'ici l'été, les maires d'arrondissement pourraient être entendus pour une mise en place le plus rapidement possible dès la rentrée ? Pouvez-vous vous engager sur ce point ?

Mme Nawel OUMER. - Effectivement, une réunion sera mise en place avant la coupure d'été du mois de juillet pour avoir un déploiement plus concret à partir du mois de septembre.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Du coup, le v?u est retiré. Je vous en remercie.